Notez des films
Mon AlloCiné
    Neuilly sa mère 2 sur France 2 : pourquoi Jérémy Denisty, alias Charles, a disparu des écrans
    Par Vincent Formica — 28 févr. 2021 à 18:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Révélé en 2009 dans Neuilly sa mère puis retombé dans l'anonymat, Jérémy Denisty au eu un parcours atypique avant de revenir dans Neuilly sa mère, sa mère. Zoom sur la carrière atypique de ce jeune comédien.

    DE JEUNE COMÉDIEN À RESPONSABLE MARKETING

    Très précoce, Jérémy Denisty se prend de passion pour le théâtre dès l'âge de 5 ans. À 7 ans, le futur comédien assiste à des cours d’Arts de la parole et de Théâtre.

    Neuilly sa mère, sa mère
    Neuilly sa mère, sa mère
    Sortie le 8 août 2018 | 1h 42min
    De Gabriel Julien-Laferrière
    Avec Samy Seghir, Jérémy Denisty, Denis Podalydès, Sophia Aram, Joséphine Japy
    Presse
    2,2
    Spectateurs
    2,8
    louer ou acheter

    Après avoir continué à développer son don sur les planches, Jérémy tente en 2005 le casting de Nos jours heureux, d'Eric Toledano et Olivier Nakache. Il obtient le rôle de Timoty et croise Omar SyJean-Paul Rouve et Marilou Berry dans ce film qui lancera sa carrière au cinéma.

     

    Un an plus tard, le jeune homme, alors âgé de 15 ans, décroche le rôle du fils du maire dans la comédie Big City, mis en scène par Djamel Bensalah. Ce dernier pense à Jérémy en 2008 au moment de produire Neuilly sa mère, réalisé par Gabriel Julien-Laferrière. Jérémy incarne Charles de Chazelle, le rôle qui va le faire connaître aux yeux du grand public. Il campe avec truculence cet ado bourgeois et hautain fan de Sarkozy qui donne du fil à retordre à Samy Seghir.

    Neuilly sa mère, sa mère : 10 ans après, à quel point les acteurs connaissent-ils le premier film ?

    Jérémy met ensuite sa carrière sur grand écran entre parenthèses pour étudier aux USA, à la Plymouth High School dans le Michigan. Il a également poursuivi des études en Sciences Politiques à l'Université catholique de Louvain. On le voit en 2012 dans la comédie Sea, no sex and sun avant son grand retour 6 ans plus tard dans Neuilly sa mère, sa mère, dans lequel il reprend son rôle de Charles de Chazelle.

    En parallèle de sa carrière au cinéma, Jérémy continue son travail de responsable marketing pour la société Unilever. Fun Fact : pour tourner dans Neuilly sa mère, sa mère, l'acteur a dû poser ses 5 semaines de congés payés. Très heureux dans ses deux métiers, le comédien compte jongler entre le cinéma et son travail mais n'envisage pas de quitter son poste pour se consacrer au septième art.

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Neuilly, sa mère (sa mère) : du casting de 2009 à celui de 2018
    10 photos

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top