Notez des films
Mon AlloCiné
    Justice League : Zack Snyder n’a pas voulu être payé pour les reshoot
    Par Clément Cusseau — 23 févr. 2021 à 15:50
    FBwhatsapp facebook Tweet

    A quelques semaines de la sortie de son nouveau montage de "Justice League", le réalisateur Zack Snyder est revenu dans un entretien poignant sur la genèse hors normes du film DC Comics.

    Warner Bros. / DC

    Le 18 mars prochain, la diffusion sur HBO Max de Zack Snyder’s Justice League marquera – sauf surprise – l’épilogue de la production du film DC Comics, conçu comme la pierre angulaire du DCEU mais dont l’échec critique et commercial a finalement entraîné l’implosion de l’univers connecté super-héroïque. Plus de trois ans après avoir quitté le projet en pleine post-production suite au suicide de sa fille adoptive Autumn, Zack Snyder a accepté de se livrer en largeur pour la toute première fois depuis les faits à nos confrères de Vanity Fair.

    Revenir achever son film après une importante mobilisation des fans sur les réseaux sociaux n’était pas chose simple, mais il s’agissait pourtant d’une nécessité pour parfaire son deuil. Le film est d’ailleurs dédié à Autumn, qui a joué un rôle primordial dans la conception du film de Zack Snyder : c’est en effet en comparant son rôle de père adoptif à celui de Jonathan Kent vis-à-vis de Kal-El que le cinéaste a conçu toute sa vision de Superman dans Man of Steel.

    Zack Snyder's Justice League
    Zack Snyder's Justice League
    4h 02min
    De Zack Snyder
    Avec Ben Affleck, Henry Cavill, Gal Gadot, Jason Momoa, Ezra Miller

    A la demande de sa femme Deborah Snyder, également productrice de Justice League, Zack Snyder n’a jamais vu le montage cinéma supervisé par Joss Whedon. Mais se voir offrir l’occasion de terminer sa version du long métrage, avec l’ajout de scènes inédites et même d’une nouvelle séquence impliquant le Joker de Jared Leto, était l’occasion pour lui de prendre sa revanche sur les événements et de s’offrir une rédemption artistique. Pour s’assurer une liberté créative totale, il n’a d’ailleurs pas souhaité être rémunéré pour son travail.

    Le cinéaste est également revenu sur les conditions qui ont entouré son départ en 2017. Si la décision de quitter son poste de réalisateur était la sienne, des tensions héritées du succès mitigé de son précédent Batman v Superman avaient déjà entamé la confiance de Warner Bros. envers ce dernier. Ainsi, il avait notamment été exigé par le président du studio Kevin Tsujihara d’imposer la présence sur le tournage de Geoff Johns, responsable artistique de DC Entertainement, et de Jon Berg, alors coresponsable des productions Warner Bros. Ces deux derniers ont été depuis accusés par Ray Fisher, l’interprète de Cyborg, de comportement "odieux et non-professionnel", au même titre que Joss Whedon.

    Justice League : le director’s cut de Zack Snyder a enfin une date de sortie française

    Parmi les exigences du studio au moment du tournage principal, outre l’ajout d’humour pour "alléger" le ton du film jugé trop sombre (l’objectif fixé à Zack Snyder était d’atteindre le milliard de dollars au box-office), il y avait la volonté de ne pas dépasser une durée de deux heures. "Comment suis-je censé mettre en scène six personnages et un alien qui veut dominer la planète en seulement deux heures ? Enfin, je peux le faire, cela peut être fait, et d’ailleurs, cela a été fait (en référence à la version de Whedon, ndlr). Mais je ne voyais pas comment le faire", explique le cinéaste dans l’entretien accordé à Vanity Fair.

    Au moment de quitter son poste de réalisateur, Zack Snyder – qui ignorait alors que Joss Whedon changerait les 3/4 de son film – a emmené avec lui un montage brut en noir et blanc de son film, "dans le but de le faire découvrir à ses amis". Face à la gronde des fans, Warner Bros. a alors demandé au cinéaste la mise en ligne du film, ce que ce dernier a refusé pour trois raisons : empêcher le studio de se racheter auprès du public avec cette version, faire valoir ses droits artistiques et ne pas nourrir les haters qui auraient attaqué de plus belle le long métrage. C’est finalement moyennant un contrôle créatif – et un budget de 70 millions de dollars – que Snyder a pu achever la conception de son film, que les fans américains pourront découvrir dès le 18 mars prochain sur la plateforme HBO Max.

    En France, les spectateurs devront, quant à eux, patienter jusqu’au 22 avril pour une sortie confirmée via le twitter officiel français de l’éditeur DC Comics ; on ignore toutefois si le film nous sera proposé en salles, sur plateforme ou directement en vidéo.

    La bande-annonce du nouveau montage de Justice League supervisé par Zack Snyder :

    Zack Snyder's Justice League Bande-annonce (2) VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Justice League : Zack Snyder dévoile enfin le nouveau look de son Joker
    • Justice League : le nouveau montage de Zack Snyder sera classé R aux États-Unis
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top