Notez des films
Mon AlloCiné
    WandaVision sur Disney+ : la série "a une vraie résonance avec ce qu'on vit en ce moment" selon le réalisateur
    Par Mégane Choquet — 4 mars 2021 à 09:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Réalisateur de WandaVision, Matt Shakman, qui a fait ses armes autant dans la sitcom que dans les grosses productions, est revenu sur la série des studios Marvel pour Disney+ à l’occasion d’une interview en table ronde.

    Ancien enfant star dans une sitcom des années 1980, réalisateur de nombreuses séries télévisées, de la comédie (Philadelphia) aux grosses productions (Game of Thrones), et fan absolu de Marvel, selon ses dires, Matt Shakman était le réalisateur parfait pour mettre en scène les neuf épisodes de WandaVision, première série des studios Marvel pour Disney+. À l’occasion d’une table ronde avec d’autres journalistes, à laquelle AlloCiné a pu participer, Matt Shakman est revenu sur son expérience dans la série centrée sur le couple formé par Wanda (Elizabeth Olsen) et Vision (Paul Bettany) et le succès du show.

    L’équilibre entre le genre de la sitcom et l’univers Marvel

    Il confie d’abord que c’était un rêve "en tant que fan de pouvoir travailler dans l'univers Marvel" et de raconter une histoire originale. Ce qui l’a motivé aussi à réaliser et produire WandaVision, c’est l’idée de faire partie d’une plus grande entreprise collective : "Je savais qu’on était en train de créer un chapitre important qui informe sur le futur de Marvel, dans Captain Marvel 2 et Doctor Strange in the Multiverse of Madness. Et j’aime voir ça comme une course de relais, on reprend le bâton, on court avec et puis on le passe au suivant".

    WandaVision
    WandaVision
    Sortie le 15 janvier 2021 | 35min
    Série : WandaVision
    Avec Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Kathryn Hahn, Teyonah Parris, David Lengel
    Presse
    3,7
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur Disney+

    Avec un épisode restant, WandaVision a encore de nombreux mystères à dévoiler. Matt Shakman promet un dernier chapitre "très passionnant", toujours en osmose avec l’univers Marvel. Si pour lui, respecter le genre de la sitcom était une priorité, il fallait également être cohérent avec le MCU. Le fait que la plupart des acteurs, comme Elizabeth Olsen (Wanda), Paul Bettany (Vision), Kat Dennings (Darcy Lewis) et Randall Park (Jimmy Woo) connaissaient déjà bien leurs personnages a été un plus car de nombreux changements ont eu lieu lors du tournage.

    Capture d'écran / Disney+

    "On tournait des éléments des épisodes en même temps en fonction de la disponibilité des lieux, des acteurs, de la construction des décors. Mais les scripts étaient tous disponibles pour les acteurs, ils ont beaucoup changé au fur et à mesure mais ils étaient à jour sur les scripts. Ils savaient donc ce qui se passait sur les scènes, de flashbacks notamment, dont nous avons tous discuté. Nous avons bien répété avant de commencer le tournage. Ils avaient déjà ça dans le sang, comme bien sûr les autres scènes qu'ils ont faites ensemble dans l'univers Marvel qui sont certainement similaires à la fameuse scène de discussion au quartier général Avengers lorsque nous en apprenons davantage sur la relation entre Wanda et Vision. Tout cela a contribué à leur compréhension de leurs personnages et de leur relation".

    Une totale liberté de la part de Disney+

    Si l’esprit de WandaVision mêle sitcom et super-héros avec des indices distillés au compte-goutte, qui ont engrangé de nombreuses théories au sein de la communauté de fans et qui devaient coller avec l’univers Marvel, Matt Shakman pense que la force de la série réside dans son intrigue, fortement émotionnelle et très simple : "C'était un travail compliqué, il fallait avoir le souci du détail pour que toutes les pièces du puzzle s'assemblent parfaitement. Mais en soi, l'histoire est simple, belle et puissante, c’est une personne qui a perdu beaucoup d'êtres chers, ses parents, son frère, l'amour de sa vie. La série vient recoller tous les morceaux".

    Capture d'écran / Disney+

    C’est cette puissance émotionnelle qui a conquis le coeur des fans : "Je pense qu'une série sur une femme qui a créé une réalité pour échapper à un traumatisme et au deuil a une vraie résonance avec ce que le monde vit en ce moment. Évidemment, on ne pouvait pas l'anticiper lorsque nous étions en train de travailler sur la série mais je pense que ça explique aussi son succès. On trouve refuge dans ce divertissement de la même manière que Wanda trouve refuge dans sa réalité fictive".

    La durée de chaque épisode dépend vraiment de ce qu'on avait besoin d'y raconter. [...] C'est vraiment l'histoire qui a pris le pas sur la durée des épisodes.

    L’intrigue et la forme de la série étaient des paris risqués pour les studios Marvel et Disney+ qui s’adressent à une communauté habituée à des blockbusters bien huilés et chargés en action. Mais selon Matt Shakman, une totale liberté créative a été accordée à son équipe et à celle de Jac Schaeffer, la showrunneuse, jusqu’à la durée des épisodes : "La durée de chaque épisode dépend vraiment de ce qu'on avait besoin d'y raconter. Les premiers épisodes dans un style purement sitcom ont une durée semblable à celle des sitcoms qu'on honore, comme le Dick Van Dyke show ou Ma sorcière bien-aimée. Ce n'est qu'à partir du moment où on arrive à des épisodes plus hybrides entre l'univers de la sitcom et l'univers Marvel qu'ils durent un peu plus longtemps. C'est vraiment l'histoire qui a pris le pas sur la durée des épisodes".

    Devenue la série la plus populaire du moment et commentée chaque semaine sur les réseaux sociaux, WandaVision a conquis les fans de Marvel et au-delà. Un succès dont Matt Shakman se réjouit : "On n'aurait jamais pu imaginer l'accueil qu'aurait la série. On est tellement reconnaissant qu'elle intéresse autant dans le monde entier. On a vraiment travaillé dur pour faire la meilleure série possible en espérant que le public l’apprécie". La popularité de WandaVision donnera-t-elle envie aux studios Marvel et à Disney+ de lui accorder une saison 2 ? Matt Shakman a profité de cette table ronde pour confirmer les propos de Kevin Feige et expliquer qu’absolument aucun plan n’était prévu pour une saison 2 mais a précisé qu’"avec Marvel, il ne faut jamais dire jamais !".

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top