Notez des films
Mon AlloCiné
    David Cronenberg : le cinéma transgressif du réalisateur de La Mouche disséqué dans un livre
    Par Maximilien Pierrette (@maxp26) — 6 mars 2021 à 12:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Publié par les éditions "Playlist Society", à qui l'on doit des ouvrages sur Christopher Nolan, Christophe Honoré ou les Wachowski, "La Transgression selon David Cronenberg" nous offre une plongée passionnante dans l'univers du réalisateur canadien.

    SGP / BESTIMAGE / Playlist Society

    Au premier abord, on ne peut pas faire plus éloignées l'une de l'autre que les œuvres respectives de Christophe Honoré et David Cronenberg. Mais cela prouve l'éclectisme des sujets que l'on trouve dans les livres édités par Playlist Society. Après le réalisateur français des Chansons d'amour et de Chambre 212, c'est le metteur en scène canadien de La Mouche et eXistenZ qui est à l'honneur, le temps d'un ouvrage signé Fabien Demangeot, docteur en Lettres Modernes et Études Cinématographiques.

    Sortie le 14 mai 2014 dans nos salles, la satire hollywoodienne Maps to the Stars est le dernier film en date de David Cronenberg, dont nous fêterons bientôt les 7 ans d'absence sur les écrans. Autant dire une éternité de la part de celui qui savait nous secouer régulièrement avec une filmographie bien plus cohérente qu'il n'y paraît, même si ses longs métrages les plus récents semblent un poil plus sages que les premiers. Ce n'est bien sûr qu'une impression et ce livre nous le rappelle en explorant cette œuvre marquée par le sexe et le sang, de ses débuts dans le milieu underground de Toronto à la fin des années 60 à ses dernières sorties, en passant par la fascination pour l'horreur organique qui l'a révélé au grand public.

    La Mouche
    La Mouche
    Sortie le 21 janvier 1987 | 1h 36min
    De David Cronenberg
    Avec Jeff Goldblum, Geena Davis, John Getz, Leslie Carlson, George Chuvalo
    Presse
    4,8
    Spectateurs
    3,9
    Voir sur Disney+

    Comme toujours chez Playlist Society, le résultat est riche, passionnant et très accessible pour les néophytes. Certains films y sont bien évidemment spoilés, mais c'est le prix à payer pour avoir des exemples précis et compréhensibles par tous, alors que l'ensemble s'articule en trois parties complémentaires liées à la notion de transgression : corporelle (comme dans La Mouche ou Videodrome), sexuelle (Crash en est la meilleure incarnation) et psychique (Spider, A Dangerous Method). Aussi bien fasciné par le corps que l'esprit, le cinéaste explore le fantasme sous toutes ses formes et n'a eu de cesse de se pencher sur la condition humaine à travers les différents registres dont il altère les codes.

    N'ayant pas réalisé de film depuis sept ans, la rétrospective que nous offre "La Transgression selon David Cronenberg" tombe à point nommé, ne serait-ce que parce qu'il nous rappelle l'importance du réalisateur dans le paysage cinématographique. Sachez toutefois que plusieurs exemples se révèlent particulièrement graphiques, même s'ils passent par des mots et non des images, mais ils ne sont jamais gratuits. Car il n'est pas question de choquer, comme le metteur en scène a pu le faire à plus d'une reprise, mais bien d'illustrer la cohérence de sa filmographie et les nombreuses obsessions qui la traversent. Avec vingt longs métrages à son actif, le programme de vos prochaines soirées est tout trouvé, une fois le livre refermé.

    "La Transgression selon David Cronenberg" de Fabien Demangeot - Édité chez Playlist Society - 14 euros

    "Maps to the Stars", dernier film en date de David Cronenberg :

    Maps To The Stars Bande-annonce VOST
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top