Notez des films
Mon AlloCiné
    L’Été meurtrier sur 6ter : le film a failli échapper à Isabelle Adjani
    Par Brigitte Baronnet (@bbaronnet) — 9 avr. 2021 à 18:00

    Isabelle Adjani, César de la meilleure actrice en 1984 pour "L'Été meurtrier", avait d'abord décliné ce rôle. Pourquoi ce refus et comment l'a-t-elle finalement récupéré ? Explications.

    Début des années 80. Isabelle Adjani est sans conteste l'une des actrices les plus en vue et les plus demandées du moment. Elle vient d'être césarisée pour Possession d'Andrzej Żuławski, et de décrocher un double prix d'interprétation à Cannes pour ce même film (et Quartet de James Ivory).

    Lorsque le réalisateur Jean Becker et l'auteur Sébastien Japrisot lui proposent le rôle principal de L’Été meurtrier, dont le scénario a été écrit en pensant à elle, Adjani décline. "Elle a été très gentille mais a refusé en disant : "Non, je ne me sens pas de le faire". En fait, elle ne se trouvait pas en forme physiquement, et elle avait peur des scènes de nudité dans le film", se souvient Jean Becker au micro de Bruno Cras sur Europe 1.

    Dans Paris Match, Isabelle Adjani revient sur ce moment de sa carrière : "Chaque projet fut une bataille. J'ai failli passer à côté de L'été Meurtrier, je craignais que mes parents ne supportent pas les scènes de nudité."

    L'été meurtrier
    L'été meurtrier
    Sortie le 11 mai 1983 | 2h 10min
    De Jean Becker
    Avec Isabelle Adjani, Alain Souchon, Michel Galabru, Suzanne Flon, François Cluzet
    Spectateurs
    3,8
    louer ou acheter

    L'équipe du film doit revoir ses plans, envisage plusieurs autres comédiennes, avant de finalement arrêter son choix sur Valérie Kaprisky qui avait commencé à répéter le rôle.

    Revirement de situation. Isabelle Adjani apprend qu'une autre actrice a été engagée. Son compagnon à l'époque l'encourage à y retourner, "au culot". Adjani rappelle Jean Becker un an après avoir refusé ! "Je suis revenue en quémandeuse et j'ai été payée des clopinettes !" raconte-t-elle dans les colonnes de Télérama. Selon les souvenirs de Jean Becker, la comédienne aurait appelé chez lui à 3 heures du matin. Il aurait d'abord raccroché, pensant à une plaisanterie. Adjani rappelle, sûre d'elle : "Je veux faire le film".

    On connaît la suite. Isabelle Adjani interprétera bel et bien la sensuelle Eliane, avec un second César à la clé. Cette décision tardive de rejoindre le film aura pour incidence de repousser le tournage de son film suivant, Mortelle randonnée de Claude Miller, sur lequel elle s'était déjà engagée.

    Interview-carrière avec Jean Becker, réalisateur de L'Eté meurtrier

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Isabelle Adjani chez François Ozon pour la première fois
    • L'Histoire d'Adèle H. sur Arte : comment Isabelle Adjani a quitté la Comédie-Française pour ce film de Truffaut
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top