Notez des films
Mon AlloCiné
    Framing Britney Spears sur Prime Video : 5 choses à savoir sur le documentaire choc
    Par Mégane Choquet — 5 avr. 2021 à 09:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Disponible sur Amazon Prime Video, Framing Britney Spears est un documentaire choc sur la carrière et les déboires judiciaires de la chanteuse pop. Voici 5 choses à savoir sur ce documentaire.

    Documentaire choc réalisé par Samantha Stark et produit par le New York Times et Left/Right, Framing Britney Spears retrace la carrière de la chanteuse pop à travers les scandales, les moments de vie privée médiatisés, le harcèlement des paparazzis et les déboires judiciaires. Retrouvez 5 choses à savoir sur ce documentaire, enfin disponible en France sur Amazon Prime Video.

    Framing Britney Spears
    Framing Britney Spears
    De Samantha Stark (II)
    Avec Britney Spears, Felicia Culotta
    Sortie le 5 avril 2021
    Voir sur Amazon Prime Video

    Britney Spears est sous la tutelle de son père depuis 2008

    L’année 2007 aura été celle de la descente aux enfers de Britney Spears, entre séjours en maisons de repos, cliniques de désintoxication, passages devant les tribunaux et perte de la garde de ses enfants. De cette année, une image marquera les esprits : celle de la chanteuse en train de se raser le crâne en pleine nuit sous le flash de dizaines de paparazzis.

    Depuis, les moindres faits et geste de Britney Spears sont contrôlés. Depuis le 1er février 2008, la chanteuse est sous la tutelle de son père, Jamie Spears, et d’un avocat, Andrew Wallett, qui gèrent à eux deux ses fréquentations, sa carrière et sa fortune. Bien qu’elle ait continué à enregistrer des albums et donner des concerts, elle a fait savoir à plusieurs reprises qu’elle souhaitait la fin de cette tutelle.

    Cela fait désormais deux ans que Britney Spears a entamé des procédures judiciaires pour mettre fin à la tutelle de son père. Elle a demandé à la juge en charge de l’affaire que Jodi Montgomery, une curatrice professionnelle, soit sa tutrice permanente en attendant de pouvoir mettre fin à la tutelle. La prochaine audience du tribunal est prévue pour le 27 avril.

    Le documentaire a relancé la mobilisation des fans derrière #FreeBritney

    Si les fans de Britney Spears l’ont toujours soutenu dans les moments les plus difficiles, - on se souvient de la vidéo de Chris Crocker qui criait "Leave Britney alone" en 2007 -, leur mobilisation s’est accentuée depuis que la chanteuse a été mise sous tutelle en 2008. L’année suivante, le blogueur Jordan Miller poste un billet en soutien à Britney en lançant un "Free Britney" qui va interpeller la communauté.

    Backgrid USA / Bestimage

    Mais le mouvement #FreeBritney ne prendra réellement de l’ampleur que dix ans plus tard lorsque la chanteuse annule une série de concerts en résidence à Las Vegas et fait une demande de fin de tutelle à la justice. Les fans cherchent alors le moindre indice sur les réseaux sociaux de Britney Spears pour en savoir plus sur ses conditions de vie et sa santé mentale.

    Le documentaire Framing Britney Spears n’a fait que relancer l’engouement des fans, toujours prêts à défendre la chanteuse, qui réclament la fin de sa mise sous tutelle et sa liberté, loin de son père Jamie Spears et de ses avocats. Ils se mobilisent à chaque audience au tribunal et n'hésitent pas à manifester leur soutien à la chanteuse.

    Les principaux concernés n’apparaissent pas dans le documentaire

    Le documentaire se termine avec une liste des personnes contactées pour contribuer au film et qui ont décliné. Parmi elles, on retrouve la famille de Britney Spears mais aussi les anciens compagnons de la chanteuse : Jason Alexander, Kevin Federline, Jason Trawick et Charlie Ebersol.

    Par ailleurs, les photographes Nigel Dick et David LaChappelle n’apparaissent pas dans le documentaire alors qu’ils avaient été interviewés comme d’autres personnes qui n’ont pas pu apparaître dans Framing Britney Spears. Enfin, la réalisatrice Samantha Stark a confié à Variety qu’elle a tout tenté pour contacter la chanteuse :

    "Nous avons essayé par tous les moyens d’envoyer des signaux à Britney à propos du documentaire mais il y a un cercle si restreint autour d’elle que nous ne savons pas si elle a reçu nos demandes ou non. Nous n’avons pas obtenu de non de sa part, nous n’avons jamais rien eu d’elle".

    Mis en cause dans le documentaire, Justin Timberlake s'est excusé pour son comportement

    Justin Timberlake, ancien compagnon de Britney Spears de 1998 à 2002, a été mis en cause par plusieurs témoignages dans le documentaire Framing Britney Spears. Ils affirment que le chanteur s’est servi de leur rupture pour lancer sa carrière solo après avoir quitté son boys band NSYNC. Pour rappel, une figurante ressemblant beaucoup à Britney Spears apparaissait dans son clip pour la chanson "Cry Me A River".

    Hulu


    La vie de Britney Spears a été scrutée en long et en large par les tabloïds à l’affut de la moindre information croustillante et Justin Timberlake a laissé entendre dans les médias à l’époque qu’elle l’avait trompé puis brutalement quitté. Le chanteur évoquait également des détails sexuels de leur intimité dans certaines interviews.

    Depuis la diffusion du documentaire aux Etats-Unis, les fans de Britney Spears ont interpellé Justin Timberlake sur son comportement sexiste et misogyne. Le chanteur a présenté ses excuses à Britney Spears, mais aussi à Janet Jackson dont il avait dévoilé un sein lors du Super Bowl de 2004, dans un post sur Instagram : "Je tiens à ces deux femmes, je les respecte, et je sais que je n’ai pas fait ce qu’il aurait fallu".

    Britney Spears est "embarrassée" par le documentaire

    La chanteuse n’a réagi que récemment sur Framing Britney Spears à travers un post sur son compte Instagram dans lequel elle indique qu’elle n’a vu que des petits bouts du documentaire mais qu’elle est "gênée par cette mise en lumière". Elle en profite pour expliquer qu’elle a toujours été jugée et qu’elle a "pleuré pendant deux semaines" :

    "Ma vie a toujours été discutée… regardée… et jugée, vraiment toute ma vie ! […] J’ai été exposée toute ma vie devant des gens ! Il faut beaucoup de force pour faire confiance à l’univers avec une certaine vulnérabilité et j’ai toujours été tellement jugée, insultée et embarrassée par les médias, et je le suis encore aujourd’hui".

    Voir cette publication sur Instagram

    Une publication partagée par Britney Spears (@britneyspears)

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Framing Britney Spears : le documentaire choc disponible le 5 avril sur Prime Video
    • Britney Spears : ses chansons adaptées au cinéma dans la comédie musicale Once Upon a One More Time
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top