Notez des films
Mon AlloCiné
    Prime Vidéo : La Boum, Le Grand Blond, Les Sous-Doués… 5 sagas françaises en deux parties
    Par Mathilde Fontaine — 4 avr. 2021 à 12:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    En plus de ses nombreuses nouveautés, le catalogue Amazon Prime Vidéo nous fait voyager dans le temps à la découverte de classiques du cinéma. En témoignent ces diptyques français pour le moins incontournables, à redécouvrir sans plus tarder !

    LA BOUM / LA BOUM 2

    La Boum
    La Boum
    Sortie le 17 décembre 1980 | 1h 49min
    De Claude Pinoteau
    Avec Sophie Marceau, Brigitte Fossey, Claude Brasseur, Denise Grey, Sheila O'Connor
    Spectateurs
    3,0
    Voir sur Amazon Prime Video

    Avant de retentir dans les soirées au moment crucial du slow, Reality, composé par Vladimir Cosma et chanté par Richard Sanderson, a bercé les premiers pas de Sophie Marceau au cinéma dans La Boum, de Claude Pinoteau. Une salopette rose, une mob’, Poupette, la vie de lycée avec Pénélope et Mathieu, les crises existentielles - “J’ai rien à me mettre !” - et les parents qui divorcent (Françoise et François, alias Brigitte Fossey et Claude Brasseur) : les aventures de Vic Beretton ont d’emblée connu le succès lors de la sortie du film en 1980.

    La Boum 2
    La Boum 2
    Sortie le 8 décembre 1982 | 1h 47min
    De Claude Pinoteau
    Avec Sophie Marceau, Pierre Cosso, Brigitte Fossey, Claude Brasseur, Sheila O'Connor
    Spectateurs
    2,3
    Voir sur Amazon Prime Video

    Deux ans plus tard, le public retrouvait une héroïne qui a bien grandi dans La Boum 2, et en compagnie de Pierre Cosso (à la scène comme à la ville), cette fois-ci au rythme de Your Eyes des Cook da Books (toujours signé Cosma). Un second opus dans lequel apparaît Lambert Wilson et même très furtivement Zabou Breitman (oui, oui !), et qui a offert à Sophie Marceau le César du meilleur espoir féminin.

     

    UN ÉLÉPHANT ÇA TROMPE ÉNORMÉMENT  / NOUS IRONS TOUS AU PARADIS

    Un éléphant, ça trompe énormément
    Un éléphant, ça trompe énormément
    Sortie le 22 septembre 1976 | 1h 40min
    De Yves Robert
    Avec Claude Brasseur, Jean Rochefort, Victor Lanoux, Guy Bedos, Anémone
    Spectateurs
    3,5
    Voir sur Amazon Prime Video

    Chronique très agitée des démêlés de certains hommes avec certaines femmes qui ne sont pas nécessairement les leurs”, selon son scénariste Jean-Loup DabadieUn éléphant ça trompe énormément est une ode à l’amitié. Celle partagée par quatre quadras campés par Jean Rochefort (mythique Etienne Dorsay), Claude Brasseur (Daniel), Guy Bedos (Simon) et Victor Lanoux (Bouly).

    Nous irons tous au paradis
    Nous irons tous au paradis
    Sortie le 9 novembre 1977 | 1h 50min
    De Yves Robert
    Avec Claude Brasseur, Victor Lanoux, Guy Bedos, Jean Rochefort, Danièle Delorme
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Amazon Prime Video

    De ses parties de tennis à une sortie en peignoir sur la corniche d’un immeuble parisien, en passant par des crises de nerfs et des fous-rires, le tout sur une BO incontournable de Vladimir Cosma, la jolie troupe d’Un éléphant a marqué les esprits avant de revenir dans Nous irons tous au paradis. Un diptyque à voir et à revoir, et d’autant plus depuis que le quatuor s’en est allé au paradis…

     

    LA GLOIRE DE MON PÈRE  / LE CHÂTEAU DE MA MÈRE

    La Gloire de mon Père
    La Gloire de mon Père
    Sortie le 29 août 1990 | 1h 45min
    De Yves Robert
    Avec Julien Ciamaca, Philippe Caubère, Nathalie Roussel, Didier Pain, Thérèse Liotard
    Spectateurs
    3,7
    Voir sur Amazon Prime Video

    1990 : Yves Robert surprend le public en dévoilant sur grand écran La Gloire de mon père et sa suite, Le Château de ma mère, adaptation du cycle littéraire Souvenirs d’enfance de Marcel Pagnol. Deux volets sortis à seulement quelques semaines d’intervalle, dans lesquels le cinéaste nous transporte en Provence, à la découverte de l’enfance de l’écrivain. 

    Le Château de ma mère
    Le Château de ma mère
    Sortie le 26 octobre 1990 | 1h 38min
    De Yves Robert
    Avec Julien Ciamaca, Philippe Caubère, Nathalie Roussel, Didier Pain, Thérèse Liotard
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Amazon Prime Video

    Adaptation fidèle et soignée des romans, ce diptyque se distingue par son atmosphère qui fleure bon le sud, en contraste avec le chagrin des personnages, la voix du narrateur Jean-Pierre Darras qui déclame les phrases du livre, et une sublime partition mélancolique composée par un certain Vladimir Cosma. Deux films pour le moins intemporels.

     

    LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE  / LE RETOUR DU GRAND BLOND

    Le Grand Blond avec une chaussure noire
    Le Grand Blond avec une chaussure noire
    Sortie le 5 décembre 1972 | 1h 30min
    De Yves Robert
    Avec Pierre Richard, Jean Rochefort, Bernard Blier, Mireille Darc, Robert Castel
    Spectateurs
    3,6
    Voir sur Amazon Prime Video

    Un thème musical inoubliable (signé, on vous le donne en mille, Vladimir Cosma), une robe Guy Laroche au dos-nu entré dans la légende, le regard de Mireille Darc, la découverte du génie comique d’un certain Jean Rochefort et une succession de gags hilarants... la saga du Grand Blond est incontestablement culte.

    Le retour du grand blond
    Le retour du grand blond
    Sortie le 18 décembre 1974 | 1h 20min
    De Yves Robert
    Avec Pierre Richard, Jean Carmet, Jean Rochefort, Mireille Darc, Jean Bouise
    Spectateurs
    3,2
    Voir sur Amazon Prime Video

    A l’époque méconnu, Pierre Richard a instantanément acquis le statut de maladroit préféré des spectateurs français grâce à son incarnation du violoniste roi des gaffeurs François Perrin. A leur sortie en 1972 et 1974, les deux films ont battu des records au box office. Un succès tel que le premier opus, Ours d’argent au 23e Festival du film de Berlin, a donné lieu en 1985 à un remake américain nommé L’homme à la chaussure rouge, avec Tom Hanks dans le rôle-titre.

     

    LES SOUS-DOUÉS / LES SOUS-DOUÉS EN VACANCES

    Les Sous-doués
    Les Sous-doués
    Sortie le 30 avril 1980 | 1h 32min
    De Claude Zidi
    Avec Daniel Auteuil, Maria Pacôme, Michel Galabru, Hubert Deschamps, Tonie Marshall
    Presse
    2,5
    Spectateurs
    3,1
    Voir sur Amazon Prime Video

    Sorti en 1980, Les Sous-doués nous plonge dans une classe d’étudiants prêts à tout pour décrocher leur bac… sauf à travailler ! Coup de cœur du public pour Daniel Auteuil qui y incarne le flemmard facétieux Bébel, la comédie de Claude Zidi remporte les faveurs du public grâce à son casting attachant et ses gags délicieusement potaches à l’image de celui de la machine à apprendre.

    Les Sous-doués en vacances
    Les Sous-doués en vacances
    Sortie le 10 mars 1982 | 1h 35min
    De Claude Zidi
    Avec Guy Marchand, Daniel Auteuil, Grace De Capitani, Hubert Deschamps, Charlotte De Turckheim
    Spectateurs
    2,3
    Voir sur Amazon Prime Video

    Pas étonnant que leurs vacances, filmées deux ans plus tard, aient attiré les Français en masse. Une suite dans laquelle Guy Marchand y chante Destinée, tube qui reprend la partition de L’Eté Indien de Joe Dassin à l’envers, et composé avec l’aide de… Vladimir Cosma, bien évidemment !

     Retrouvez toute l’actualité Amazon Prime Video sur AlloCiné.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Nouveautés Prime Video du 2 au 8 avril : Britney Spears dans un documentaire choc, American Assassin…
    • Prime Video : La Vie d’Adèle, Ali G, Le Grand Bleu… 5 films qui ont révélé leurs acteurs
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top