Mon AlloCiné
    17 Blocks : c'est quoi ce documentaire choc sur une famille afro-américaine
    9 juin 2021 à 08:45
    Brigitte Baronnet
    Brigitte Baronnet
    -Journaliste
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, Brigitte Baronnet est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    Le réalisateur Davy Rothbart a suivi pendant 20 ans une famille afro-américaine pour un projet au long cours devenu le documentaire "17 Blocks" qui sort ce mercredi. Un film choc et poignant qui trouve un écho avec le mouvement Black Lives Matter.

    De quoi ça parle ?

    En 1999, Emmanuel Sanford a 9 ans et rencontre le journaliste et réalisateur Davy Rothbart avec qui il commence à filmer la vie de sa famille, installée dans l’un des quartiers les plus dangereux de Washington DC, situé à seulement 17 « blocks » du Capitole. Le film suit pendant deux décennies la famille Sanford : Emmanuel, étudiant prometteur, son frère dealer Smurf, sa soeur Denice, aspirante policière et leur mère Cheryl, qui lutte contre ses propres démons pour élever seule sa famille. Cette saga familiale profondément personnelle est un témoignage vibrant sur la violence qui gangrène la société américaine.

    17 Blocks de Davy Rothbart, Prix du jury et Prix du public au Champs Elysées Film Festival 2020

    Sortie le 9 juin 2021

    17 Blocks
    17 Blocks
    Sortie le 9 juin 2021 | 1h 35min
    De Davy Rothbart
    Presse
    3,8
    Spectateurs
    3,7
    Séances
    Un film en écho avec Black Lives Matter

    A l'image de films comme Boyhood de Richard Linklater ou Adolescentes de Sébastien Lifhshitz, 17 Blocks est un documentaire dont l'une des grandes forces repose sur le temps qui y a été consacré. Ce documentaire a en effet été tourné sur 20 ans par le réalisateur lui-même, mais aussi directement par des membres de la famille suivie par Davy Rothbart. 

    Avec la consigne suivante : tout devait être filmé, même les moments les plus douloureux. 17 Blocks est donc un film très frontal, avec des images parfois proches de l'insoutenable, mais dépeignant un visage des Etats-Unis rarement filmé ainsi.

    Le documentaire s'intéresse sans détour à une tragédie qui a frappé cette famille, avec la mort d'un des fils. "La violence des armes à feu, toujours constante dans le quartier, débarqua dans leurs vies avec des conséquences horribles et déchirantes", explique le réalisateur dans le dossier de presse du film.

    "Je suis parti à Washington le jour suivant pour aider comme je le pouvais et Cheryl m’accueillit avec une question : “Où est ta caméra ?". "Tant de personnes meurent par armes à feu dans le quartier" me dit-elle, " mais aucune d’entre elles n’a sa vie entière documentée aussi minutieusement que celle de ma famille".

    "D’une manière ou d’une autre, au milieu de sa douleur, Cheryl avait la distance et la sagesse de comprendre la valeur et l’importance que l’histoire de leur famille pouvait revêtir", ajoute-t-il.

    1 000 heures de rushes, 4 ans de montage

    La force de ce documentaire est donc de partager cette histoire, ouvrir les yeux sur l’insécurité et la pauvreté, et permettre de combattre l’omniprésence des armes dans leur ville et diminuer les risques que d’autres vivent la même histoire.

    Le film trouve inévitablement une résonnance actuelle, avec le mouvement Black Lives Matter. "Il semble y avoir enfin une prise de conscience généralisée du racisme systémique et de la discrimination institutionnelle envers les noirs et les pauvres aux États-Unis", souligne le cinéaste.

    "Mais il reste encore beaucoup de travail à faire. Nous sommes très touchés de savoir les spectateurs émus et affectés par le film, que le mouvement Black Lives Matter s’approprie le film et nous rejoigne dans la lutte".

    Le montage de 17 Blocks a duré 4 ans, avec un total de plus de 1 000 heures de rushes.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Le Patriote
      17 Gauchistes.
    Voir les commentaires
    Back to Top