Mon compte
    Box-office France : Adieu les cons continue sa course en tête
    10 juin 2021 à 09:40
    Brigitte Baronnet
    Brigitte Baronnet
    -Journaliste
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, Brigitte Baronnet est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    Albert Dupontel garde la pole position avec "Adieu les cons", suivi de "The Father" et "Demon Slayer". Découvrez le Top 10 du box office France de la semaine.

    Jérôme Prébois
    BOX-OFFICE DU 2 AU 8 JUIN : LE TOP 10
    Rang (Rang précédent)FilmEntréesCumul
    1 (1er)
    Adieu les cons 156 343 1 595 762
    2 (3ème)
    The Father 137 633 291 560
    3 (2ème) Demon Slayer 91 358 610 288  
    4 (Nouveauté)
    Chacun chez soi 89 041 89 041
    5 (4ème) Tom & Jerry 81 889 4719 079
    6 (Nouveauté)
    Nobody 80 440 80 440
    7 (5ème) Les Bouchetrous 76 900 76 900
    8 (Nouveauté)
    Des hommes 75 111 75 111
    9 (Nouveauté) Villa Caprice 67 576 67 576
    10 (Nouveauté)
    Billie Holiday, une affaire d'Etat 39 905
    39 905
    À RETENIR
    • La fréquentation des cinémas se stabilise aux alentours des 1,2 million de spectateurs, comme la semaine dernière. La pole position reste occupée par Adieu les cons d'Albert Dupontel qui poursuit sa course en tête et dépasse les 1,5 million d'entrées.
    • Demon Slayer cède la 2ème place à The Father qui engrange près de 140 000 entrées supplémentaires, soit un cumul de presque 300 000 entrées. Demon Slayer est 3ème, au-delà des 600 000 entrées.
    • La première nouveauté de cette semaine est 4ème : Michèle Laroque, avec sa comédie Chacun chez soi, attire 90 000 curieux. Quatre autres nouveautés se placent dans ce Top 10, en l'occurrence le film d'action américain Nobody (80 440 entrées), Des Hommes de Lucas Belvaux (75 111 entrées), Villa Caprice avec Patrick Bruel et Niels Arestrup (67 576), et le biopic Billie Holiday, une affaire d'Etat (39 905).
    Adieu Les Cons
    Adieu Les Cons
    De Albert Dupontel
    Avec Virginie Efira, Albert Dupontel, Nicolas Marié, Jackie Berroyer, Philippe Uchan
    Sortie le 21 octobre 2020
    louer ou acheter

    Adieu les cons : de Brazil à Chaplin, les influences de Dupontel

    Adieu les cons : de Brazil à Chaplin, les influences de Dupontel

     Source : CBO Box-Office

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • The Father : rencontre avec Anthony Hopkins, Olivia Colman et Florian Zeller
    • Albert Dupontel : après Adieu les cons, un film politique en projet, Second Tour
    Commentaires
    • Legion666
      Tant que Seke n'aura pas remis ses chiffres hebdomadaire les articles sur le box office auront peu d'intérêt pour moi! ^^
    • Cowboys from Hell
      En un sens, tant mieux, les salles ont besoin de ça 😉.
    • negeil
      en juillet avec Black Widow et Fast and Furious, ça va en faire des entrées.
    • Cowboys from Hell
      Quand je vois les nouveautés qui n'arrivent pas franchir la barre des 100.000 entrées, je trouve ça incroyable de ne toujours pas battre un film qui était déjà sorti à l'automne dernier 🤨. Un joli exploit pour Adieu les cons, voire même Demon Slayer. Comme d'habitude, ce sera un blockbuster qui devrait les détrôner.
    Voir les commentaires
    Back to Top