Mon compte
    Fast & Furious 9 par Jordana Brewster et Nathalie Emmanuel : "Il y a une grande présence féminine dans le film"
    18 juil. 2021 à 17:30
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    La première a fait partie du casting du premier opus, la seconde a rejoint la saga dans l'épisode 7. Mais Jordana Brewster et Nathalie Emmanuel sont des piliers de la saga "Fast & Furious", et reviennent sur la place des femmes.

    Dans Fast & Furious 9, l'une fait son grand retour quand l'autre participe davantage à l'action et se retrouve au cœur d'une course-poursuite. Aux côtés de Michelle Rodriguez et face à Charlize Theron, Jordana Brewster et Nathalie Emmanuel confirment la place importante que la saga offre aux personnages féminins. Et les deux actrices évoquent le sujet avec nous.

    Fast & Furious 9
    Fast & Furious 9
    Sortie le 14 juillet 2021 | 2h 23min
    De Justin Lin
    Avec Vin Diesel, Michelle Rodriguez, Jordana Brewster, Tyrese Gibson, Ludacris
    Presse
    2,7
    Spectateurs
    3,0
    Séances

    AlloCiné : Parmi les nouveautés de cet épisode, nous voyons Ramsey en action lorsqu'elle conduit, non pas une voiture, mais un camion.
    Nathalie Emmanuel : Oui et c'était amusant car, jusqu'ici, nous avions surtout Ramsey en train de pirater quelque chose depuis son ordinateur, sur le siège passager de quelqu'un d'autre. Or, l'une des situations ici fait qu'elle doit participer plus activement et conduire, non pas une voiture normale mais un véhicule qui nécessite un permis spécifique pour le conduire, et ce partout dans le monde je pense.

    C'est comme si on la poussait dans ses retranchements, et qu'elle devait faire ses preuves et s'affirmer. Ce qu'elle fait. Et c'était d'autant plus amusant pour moi parce que je ne conduis pas non plus, et que les gens se moquaient un peu de moi à ce sujet. C'était drôle de pouvoir rire de cela à travers Ramsey.

    De son côté, au-delà de son retour et de sa participation aux scènes d'action, Mia a ici un parcours émotionnel important, à travers ses liens familiaux avec Dom et Jakob. Ou sa relation avec Letty. A quel point cela a-t-il joué sur votre envie de revenir Jordana ?
    Jordana Brewster : J'étais vraiment emballée par la simple idée de revenir, et j'ai beaucoup parlé avec Justin [Lin, le réalisateur, ndlr] de la manière de replonger Mia dans l'action. Je l'avais notamment fait dans le 5 avec lui, et j'y avais pris beaucoup de plaisir. J'étais ensuite prise sur d'autres projets lorsqu'ils ont fait les 6 et 7, ce qui limitait mon temps de présence sur un film Fast & Furious, et ça m'a brisé le cœur. Donc j'étais contente de pouvoir revenir.

    Et puis l'arrivée de Jakob [méchant du film et frère de Dom et Mia, ndlr] dans le paysage nous a vraiment permis d'explorer notre histoire. J'ai aussi aimé la tension entre mes frères, et savoir où je me situais dans tout cela, ce qui était très amusant. Et puis Michelle [Rodriguez] et moi avons pris beaucoup de plaisir à explorer le passé de nos personnages et penser à ce qu'ils pouvaient devenir ensuite. Nous avons réalisé à quel point il était absurde d'avoir eu des scènes dans lesquelles nous étions physiquement au même endroit durant les vingt dernières années, mais sans nous parler.

    Jordana Brewster à notre micro

    Pensez-vous qu'il s'agit de l'une des conséquences de ce que Michelle avait dit publiquement il y a quatre ans : qu'elle espérait que les scénaristes allaient enfin honorer les femmes de la saga ?
    Jordana Brewster : Je pense que oui. C'est ce qui est vraiment unique chez Michelle - et on ne peut pas dire cela de beaucoup de personnes à Hollywood - c'est qu'elle est vraiment prête à s'éloigner et joindre le geste à la parole. Elle s'est vraiment battue pour tout cela, de la même manière que, sur le plateau, elle s'est battue pour Letty et pour Mia. Et vous pouvez voir le résultat à l'écran.

    Nathalie Emmanuel : Je pense qu'il est juste de dire que Michelle Rodriguez a représenté les femmes de façon incroyable. Dans les films et en coulisses. Elle a été l'avocate de notre voix, elle a fait ce travail et eu les conversations nécessaires avant que je n'arrive dans la famille. Je suis là grâce à elle, Jordana et toutes celles qui sont venues avant. Toute ces femmes sont extrêmement importantes, car c'est grâce à elles que notre voix résonne autant dans ces films.

    Je ne peux qu'être incroyablement reconnaissante et inspirée par elles, et j'espère que je représente bien cela aussi. Et les scénaristes et producteurs sont toujours très ouverts à vos pensées et opinions sur votre personnage, donc me suis également toujours sentie très reconnaissante à ce sujet. Il a toujours été important pour moi que Ramsey soit présente dans ce groupe et qu'elle y soit valorisée pour ses compétences, son talent et son génie. J'ai vraiment été entendue sur ce point et ils l'ont laissée être brillante. C'est ce pourquoi elle est là, pas une autre raison.

    Nathalie Emmanuel à notre micro

    Le fait de vous voir ou revoir en action, ou les scènes entre Mia et Letty illustrent bien la place que les "Fast & Furious" accordent aux femmes par rapport aux autres grosses franchises d'action.
    Jordana Brewster : Ce qui est unique dans Fast & Furious, c'est que nous sommes en avance sur le virage. Nous ne faisons pas les choses parce que c'est à la mode. Il y a vingt ans, nous avons fait un film avec des gens de toutes les cultures et nous avons montré à quoi ils ressemblaient au monde, qui a bien réagi. Et c'était avant que les autres ne le fassent. Je pense que Letty et Mia ont toujours été des modèles très très forts pour les femmes.

    Nathalie Emmanuel : Il y a eu beaucoup de femmes dures à cuire dans tous les films. Et plus la saga avançait, plus nous y avons vu des icônes la rejoindre et être fantastiques dedans. Et il y a un moment, sur Fast & Furious 9 où sommes quatre. Il y a quatre femmes, et quatre gars en face. Nous avons trouvé cela génial, il y avait une énergie qui était comme nouvelle, donc j'ai aimé ça. Il y a eu beaucoup de femmes dans les films précédents, mais il y a une grande présence féminine dans celui-ci oui. Et je suis tellement là pour ça ! (rires)

    Propos recueillis par Maximilien Pierrette à Paris le 10 juin 2021

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • Quackerjack
      Ah bah dis donc, ça me fait encore plus peur pour ce projet de spin-off sur le trio. Et en dehors de Rodriguez, il y en a vraiment que deux qui ont vraiment vraiment la carrure, sauf que l'une s'est faite harponner dans le 6 et que l'autre n'est même pas encore dans la saga à proprement parler (à savoir Hattie Shaw)Après, on peut gueuler sur le temps de présence de Cipher et Magdalene mais personnellement, je trouve que c'est les meilleures parties du film. Et il y en a pas des masses !
    • Blasi B
      très moche de faire ses traductions sur google trad les mecs...car c'est grâce à elles que notre voix résonne autant dans ces films. sincèrement, les femmes dans fast and furious... à part peut être leti.... c'est pas le truc le plus mémorable, surtout que généralement c'est surtout pour mettre en avant leur plastique de rêve... si leur voix résonne autant dans le film comme elle dit, c'est surtout a cause de l'air post #metoo...quand à la diversité à l'image dont fast and furious furent les précurseur, en avance sur leur temps... laisser moi rire... même pas besoin de développer cet énormité...la scène des 4 filles qui ce tapent ensemble me fait douloureusement penser quand à elle à la réunion féminine a la fin de endgame, un peu comme un os a rongé qu'on balancerais au féministe...bref, ça me donne encore moins envie de voir le film, surtout quand je lis plus bas qu'en plus de ça la relation mia jakob est survolé, jakob étant exclusivement présenté comme le frère de dom... encore du féminisme de surface tous ça...et je comprend toujours pas comment on peut à chaque fois ramener mia sans son mari, meilleur ami de dom etc... va falloir intégrer sa mort à l'histoire un jour quand même...
    • Mouton alpha
      Hi...
    • Good guy
      Ho…
    • Mouton alpha
      Ouh...
    • Barbo05
      Sachant que pour le peu de temps de présence à l'écran...elles sont plus ridicules qu'autre chose.
    • L'indien zarbi
      Eh...
    • CINÉPHAGE
      Cipher apparaît 6mns (dont 5 dans une prison de verre), Magdalene encore moins (le temps de faire un dérapage en voiture), Letty et Mia servent un peu à Tokyo (pour taper sur des mecs) mais après osef (et Mia approche rarement sont frère Jakob, que l'on nous présente toujours comme LE frère de Dom) et Ramsey pianote sur son ordi ... super la présence féminine.Nan, le plus marrant c'est Tyrese : lui seul est conscient que leur mission est du n'importe quoi et qu'ils ne leur arrive jamais rien de grave, au point de se faire mitrailler d'avoir les impacts de balles, mais de ne pas mourir.
    • Mouton alpha
      Ah
    Voir les commentaires
    Back to Top