Mon compte
    Bande-annonce Don't Breathe 2 : la suite du succès horrifique se dévoile
    30 juin 2021 à 17:45
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Tombé dans le cinéma quand il était petit, et devenu accro aux séries, il fait ses propres cascades et navigue entre époques et genres, de la SF à la comédie (musicale ou non) en passant par le fantastique et l’animation. Il décortique aussi l’actu geek et héroïque dans l’émission FanZone.

    Cinq ans après sa première apparition au cinéma, le grand méchant joué par Stephen Lang est de retour dans "Don't Breathe 2". Une suite qui, si l'on en croit la bande-annonce, devrait suivre son point de vue.

    Sorti en août 2016 aux États-Unis, puis le 5 octobre de la même année en France, Don't Breathe est ce que l'on appelle un "sleeper hit" : un succès inattendu, qui s'est fait petit à petit grâce au bouche-à-oreille. Tiré d'un scénario original, sans star et doté d'un budget de moins de 10 millions de dollars, le long métrage horrifique de Fede Alvarez en a récolté 157,8 dans le monde, dont 89,2 outre-Atlantique.

    Très vite évoquée, la suite aura mis un peu plus de temps que prévu à se concrétiser, mais elle devrait être visible dans nos salles à partir du 25 août. Et elle se dévoile aujourd'hui grâce à une première bande-annonce qui laisse augurer un résultat brutal à souhait.

    Situé quelques années après les événements du premier opus, Don't Breathe 2 est cette fois-ci réalisé par Rodolfo Sayagues, co-scénariste de l'épisode précédent. Et le casting a presque intégralement changé, à l'exception de Stephen Lang, de retour dans la peau de Norman Nordstrom, croquemitaine aveugle dont l'intrigue suivra cette fois-ci le point de vue.

    Don't Breathe 2
    Don't Breathe 2
    Sortie le 25 août 2021 | 1h 39min
    De Rodolfo Sayagues
    Avec Stephen Lang, Madelyn Grace, Brendan Sexton III, Adam Young (II), Rocci Williams
    Presse
    2,9
    Spectateurs
    2,9
    Séances

    Mais il sera encore question, pour lui, de se défendre face aux malfaiteurs qui s'introduisent dans sa maison et menacent non seulement sa vie mais aussi celle de la fillette qu'il a pris sous son aile. Et ses méthodes seront toujours aussi radicales et musclées. Selon le court synopsis officiel du film, le personnage sera rattrapé par ses péchés, donc on peut se demander si son passé sera davantage exploré, ou si ses nouveaux adversaires seront liés aux malheureuses victimes du film précédent.

    Si cela devait être le cas, il y aura une différence de taille dans Don't Breathe 2, puisque le film nous placera du côté de celui qui était autrefois le méchant. Sans lui faire perdre de la crainte qu'il inspirait ? Réponse à la fin du mois d'août.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • andiran23
      Ah. Bon. Merci ! Je fermerai les oreilles et je me boucherai les yeux si je la vois au ciné d'ci la sortie, du coup
    • James Ford
      J'ai peur que oui.
    • Good guy
      Tu te ridiculise tout seul.
    • L'indien Zarbi.
      Avec toute ma mauvaise foi, j'y pensais.😄
    • L'indien Zarbi.
      Je n'ai pas vu le premier mais...Nan, don't look...
    • Vincent VEGA.
      Youhouuuuuu je suis choqué l’anti héros est un méchant violeur pas beau,j’ai peur de m’identifier à lui ... youhouuuuuN’est ce pas James Ford ?
    • Vincent VEGA.
      Mais vraiment aucun rapport !L’excuse à deux balles.
    • Vincent VEGA.
      Bah enfaite prédateur ou pas c’est pas ça le problème,je ne vois vraiment pas en quoi un anti hero ne pourrait pas être un violeur,un salopard,un criminel...Mais bon les sjw sont de sortie !
    • Good guy
      Un anti héros bien construit. Ce qui n’est pas le cas de celui là.
    • Vincent VEGA.
      Je ne savais vraiment pas qu’un anti héros ne pouvait pas être un violeur... vous m’apprenez un truc ...
    • Good guy
      Donc si je résume, si on est pas d’accord avec toi on est des défenseurs SJW / blacklivesmatter / metoo ? Pour ta gouverne c’est pas parce qu’on soutient pas son développement de personnage qu’on déteste tous les autres personnages principaux un tant soit peu méchant. J’aime Oldboy, joker car leur histoire à du sens et même si je ne cautionne pas leurs actes, la narration nous les fait détester. Alors que dans le cas de ce film, le protagoniste commet des actes ignoble et pouf dans le deux tout à changer. Rien est bien construit. Oldboy est un film de vengeance, joker suit un malade mental ( et il existe plein d’exemple). Là c’est un mec méchant qui devient gentil. D’accord.
    • Vincent VEGA.
      Je reposte ici car on m’a supprimé.C’est pas parce qu’on trouve un personnage bon qu’on valide ses convictions.Marre des personnages de gentilhomme aux bonnes manières aseptisées au pec citron que vous voulez constamment nous faire avaler...-_-
    • Good guy
      Dans les deux cas ça reste un criminel ayant fait des choix impardonnables. Même si c’est pas un prédateur sexuelle, ça reste un criminel ayant tué et violé pour une cause qu’il lui est propre.
    • Super Trump
      peut être violeur mais pas prédateur sexuelle car il dit lui même avoir des convictions et qu’il insémine la meurtrière de sa fille parce qu’elle lui a enlevé son unique enfant.
    • Good guy
      Bah il a pas tort. SPOILER ALERT dans le premier film il a séquestré une femme, l’a violé, séquestré une autre femme et tué deux personnes. Je vois pas comment s’attacher à lui dans cette suite.
    • Xeno 17
      Un second film qui suit son point de vue.Ironique.
    Voir les commentaires
    Back to Top