Mon compte
    Star Wars - L'Empire contre-attaque : les secrets de fabrication des quadripodes impériaux
    Par Olivier Pallaruelo — 20 juil. 2021 à 11:00

    Figurant dans un des moments forts de "L'Empire contre-attaque", celle de l'attaque sur la planète glacée de Hoth, les massifs quadripodes impériaux ont d'étonnantes origines, notamment pour leur bruit si caractéristique.

    Lucasfilm Ltd.

    Baptisé quadripode impérial ou TB-TT, acronyme de Transport Blindé Tout Terrain, ces massifs marcheurs sont déployés pour la première fois dans L'Empire contre-attaque, lorsque les forces impériales s'en prennent aux rebelles de l'Alliance, réfugiés sur la planète glacée de Hoth. Une des séquences mémorables d'un film qu'on ne présente plus.

    Revoici d'ailleurs la séquence de la bataille, pour le plaisir...

    Pour la création de ces quadripodes, George Lucas a révélé qu'il est allé chercher l'inspiration du côté du classique de la littérature SF La Guerre des mondes, signé par H.G. Wells et publié en 1898, qui évoquait notamment de gigantesques machines dotées de trois énormes jambes ressemblant à des tentacules, comme des araignées géantes.

    Lucas combine cette idée avec celle, plus étonnante, de la forme du squelette d'un éléphant, une référence explicite aux éléphants de guerre utilisés par Hannibal Barca pour combattre l'armée romaine après sa traversée des Alpes. Les pieds des quadripodes rappellent d'ailleurs un peu les pattes d'éléphants.

    Dans ce processus créatif, il faut saluer comme il se doit le travail du légendaire designer sonore Ben Burtt, qui a eu une recette bien à lui pour créer le bruit si caractéristique de ces engins en mouvement. "L'approche des quadripodes était une scène très satisfaisante du point de vue du son, parce qu'elle comprenait la menace invisible de ces machines géantes qui apparaissent à l'horizon" expliquait-il. "Le bruit des pattes qui approchent était consistué de plusieurs éléments. Le premier était une explosion d'artillerie enregistrée en Oklahoma; un bruit sourd d'explosion très éloigné. C'était ajouté au son rythmique d'une machine à couper le métal. Mais il fallait au quadripode un bruit de pattes qui grincent. Et j'ai trouvé cela un matin en sortant chercher le journal devant chez moi. J'ai ouvert le couvercle de la benne à ordures laissée par les éboueurs, et ce couvercle grinçant a fait un bruit si bon que je l'ai enregistré !"

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top