Mon compte
    Who Are You Charlie Brown sur Apple TV+ : "le premier auteur d'un comics à l’humour philosophique et existentialiste"
    21 juil. 2021 à 16:10
    Emmanuel Itier
    Emmanuel Itier
    -Correspondant
    Basé à Los Angeles, Emmanuel Itier accompagne AlloCiné sur les sorties américaines, en assurant interviews/junkets et couverture d’événements US.

    L'équipe du documentaire "Who Are You Charlie Brown" (disponible sur Apple TV+) est revenu pour nous sur la genèse de ce film consacré à l'auteur de bandes-dessinées Charles M. Schulz.

    CBS

    Comment est venue l'idée de ce documentaire consacré à Charles M. Schulz ?

    Michael Bonfiglio (réalisateur de Qui es-tu Charlie Brown ? ) : Nous souhaitions célébrer les 70 ans des bandes-dessinées Snoopy en 2020. Mais la pandémie nous a obligé à repousser notre projet. Nous sommes enfin prêts à honorer monsieur Schulz et sa formidable bande-dessinée.

    Jean Schulz (veuve de Charles Schulz) : Ce film est un documentaire qui précède la nouvelle série animée Snoopi bientôt diffusée sur Apple TV+. Je suis vraiment ravie que les personnages reviennent vingt ans après leur dernière apparition à la television.

    Paige Braddock : Cela a été compliqué de trouver la bonne façon de mélanger des séquences animées avec des images d'archives et les interviews des différents intervenants. On ne peut pas séparer Schulz de son oeuvre et je suis ravie du résultat final. Chaque segment d’animation illustre les différentes étapes dans la vie Charles Schulz.

    Quelle a été la difficulté principale dans la production de ce film ?

    Michael Bonfiglio : La vie de Charles Schulz est tellement riche que nous avons dû faire un choix dans ce que nous avons décidé d’inclure dans ce film. De plus, nous voulions que se film parle autant aux enfants qu’aux adultes. Et donc, trouver le ton, le rythme, le contenu devient un vrai défi pour plaire à tout le monde, ce qui s'applique également aux dessin-animés Snoopy d’ailleurs. Je voulais que l’esprit du documentaire soit fidèle à celui du dessin-animé.

    Paige Braddock : Je pense également qu'il a été difficile de trouver un fil conducteur à ce film. Outre la vie de Schulz que nous retraçons, le film dresse également le portrait de Charlie Brown : qui est-il vraiment ? J’aime cette narration cinématographique qui fonctionne à merveille dans le documentaire.

    Qu’avez-vous découvert sur Charles Schulz en tournant ce film ?

    Michael Bonfiglio : En fait je ne connaissais presque rien de la vie de Charles Schulz alors que je suis un fan de ses BD depuis l'enfance. Je suis donc allé de surprise en surprise en apprenant énormément de choses sur la vie de Schulz.

    Une des choses qui m’a le plus emu c’est quand j’ai découvert comment la mort de sa mère a eu un profond effet sur lui et comment on lui avait toujours caché la gravité de l’état de santé de sa mère jusqu’à sa mort. Je pense que la mélancolie qui habite Snoopy et Charlie Brown vient de la perte de sa mère.

    Jean Schulz : C’est vrai que personne ne lui a dit combien sa mère était malade. Il n’a même pas eu le temps de lui dire adieu avant qu’elle ne décède. Mon mari s’est toujours senti très seul après la mort de sa mère et il en parlait toujours plus de cinquante ans après son décès.

    Paige Braddock : Quant à moi, j’ai découvert en faisant ce film les origines de Franklin, qui est le seul personnage de couleur dans Snoopy. Au final je pense que ce film montre à la fois la joie et la mélancolie de l’univers créé par Charles Schulz.

    Le monde de Snoopy est-il toujours d’actualité ?

    Jean Schulz : Nous avons tous nos moments d’insécurité et de doute et je crois que le monde de Snoopy parle autant de l'époque actuelle que de la mienne. Même si les épisodes du dessin-animé Snoopy ne s'achèvent pas toujours de façon heureuse, je pense qu'ils racontent des histoires philosophiques qui aident à relativiser les difficultés que l'on rencontre dans la vie

    Michael Bonfiglio : Ce qui est intemporel avec Snoopy, c’est qu'il s'agit en quelque sort d'une étude sur la nature humaine. C’est un univers qui parle de nos sentiments, de nos relations les uns avec les autres, de nos doutes, sur le bonheur et la vie en général. C’est vraiment un univers philosophique. Mais c’est aussi l'histoire d'un monde qui nous apporte beaucoup de joie et de bonne humeur.

    Paige Braddock : Je crois que Schulz a changé l’univers des bandes-dessinées qui à l’époque étaient surtout constituées de comics d’aventures ou d'humour. C’est le premier qui a présenté une BD à l’humour philosophique et existentialiste. Il n’avait vraiment pas peur d’être honnête avec ses propres doutes face à un monde qui était en pleine transition. Cette honnêteté a été quelque chose d'important pour ses lecteurs.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Schmigadoon! sur Apple TV+ : c’est quoi cette joyeuse série qui va plaire aux fans de comédies musicales ?
    • L'écho des profondeurs sur Apple TV+ : un documentaire "pour mieux comprendre le monde fantastique de ces mammifères géants"
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top