Mon compte
    Pourris gâtés : qui incarnent les enfants de Gérard Jugnot dans cette comédie ?
    15 sept. 2021 à 10:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent Formica découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.
    Co-écrit avec :
    Marine de Guilhermier

    Pourris gâtés, comédie portée par Gérard Jugnot, débarque en salles. Le comédien campe Francis, un riche père de famille soucieux de donner une leçon à ses enfants. Mais qui sont ces acteurs qui incarnent les rejetons de Jugnot dans le film ?

    Paresseux, capricieux, fêtards, les trois enfants de l’homme d'affaires Francis Bartek (Gérard Jugnot) ne font rien de leur vie, à part dépenser l’argent que leur père a durement gagné. Lassé par leur comportement, celui-ci leur fait croire qu’ils sont totalement ruinés, les forçant ainsi à faire l’impensable: travailler !

    Pourris gâtés
    Pourris gâtés
    Sortie le 15 septembre 2021 | 1h 35min
    De Nicolas Cuche
    Avec Gérard Jugnot, Camille Lou, Artus, Louka Meliava, Tom Leeb
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    3,9
    Séances

    Stella, Philippe et Alexandre Bartek sont respectivement interprétés par Camille LouArtus et Louka Meliava. Focus sur ces jeunes comédiens prometteurs qui vont recevoir une bonne leçon dans Pourris gâtés.

    CAMILLE LOU

    De son vrai nom Camille Houssière, cette fille de musicien se passionne très tôt pour le chant et au violon. À 18 ans, elle se lance dans la chanson sous le pseudonyme de Jimmie, et sort un album solo intitulé "La Grande Aventure". C'est par la musique, son premier amour, que la jeune femme fait ses premiers pas en tant qu'actrice, empruntant cette fois le nom de Camille Lou.

    En effet, sa passion pour le chant l'amène à participer à 1789 : les Amants de la Bastille, prêtant sa voix et ses traits à Olympe, formant un couple sur les planches avec Louis Delort. Par la suite, Dove Attia la choisit de nouveau pour interpréter Guenièvre dans sa comédie musicale La Légende du Roi Arthur, en 2014. Des planches aux studios de tournage, Camille Lou interprète une infirmière pour le film Marché Noir d'Emmanuel Fricero, et apparaît dans Zone Franche aux côtés de Gilles Lellouche et Jamel Debbouze. 

    Avec les Bracelets Rouges, adaptation française d'une série espagnole à succès, elle fait son arrivée sur le petit écran en tant qu'Aurore. Belle-mère d'un adolescent malade du nom de Thomas, son personnage se retrouve à s'occuper de lui, alors que le père du garçon, interprété par Pascal Elbé, se montre absent. Au fil des épisodes diffusés sur TF1, on suit le quotidien de Thomas et des autres jeunes patients de l’hôpital, qui ne renoncent pas à vivre pleinement leur adolescence malgré les épreuves.

    Arnaud Borrel
    Camille Lou est "Stella"

    La jeune femme de 29 ans s'illustre ensuite dans la série historique Le Bazar de la charité avant de prêter ses traits à Florence dans Je te promets, adaptation française de This Is Us. Au cinéma, on la retrouve dans Pourris gâtés dans le rôle de Stella, la fille superficielle de Gérard Jugnot.

    "J'ai immédiatement vu le rôle de Stella comme un challenge et en même temps j’ai eu très peur car ce personnage est a priori à l’opposé de ce que je suis. Je n’étais pas très à l’aise avec ce qu’elle dit - et elle est odieuse -, avec sa façon de se comporter. J’avais du mal à lâcher prise. J’ai dû faire un énorme travail d’acceptation du rôle avec une coach exceptionnelle qui s’appelle Arianne Schrak. Il fallait que je me dédouane de Stella. Quand j’ai eu le déclic, j’ai pris un malin plaisir à l’incarner. C’est évidemment jouissif et attirant d’être quelqu’un qui n’est pas vous à ce point", confie la comédienne.

    Camille Lou sera prochainement la tête d'affiche de la comédie J'irai au bout de mes rêves. Elle y jouera Bianca, une jeune surveillante de collège qui rêve en secret de devenir chanteuse. Elle ne quitte toutefois pas le petit écran et apparaîtra dans les séries Les Combattantes (TF1) et J'ai menti (France 2).

    ARTUS

    Victor-Artus Solaro, dit Artus, est né en 1987 dans les Yvelines. Il grandit à Lavérune, près de Montpellier puis vit ensuite pendant plusieurs années en Suisse, à Lugano dans le canton du Tessin. Après un bac pro en cuisine, il suit les cours Florent à Paris pendant six mois puis les cours d'Agnès Torres pendant deux ans.

    Artus se fait connaître grâce à ses passages dans On n'demande qu'à en rire de Laurent Ruquier sur France 2. Il apparaît dans 86 sketchs écrits et interprétés entre le 9 septembre 2011 et l'arrêt de l'émission, le 4 juillet 2014. L'année suivante, l'humoriste lance son nouveau seul en scène Saignant à point.

    En 2016, il fait ses premières armes au cinéma dans la comédie C'est tout pour moi de Nawell Madani. Mais c'est sur la petite lucarne que le comédien va marquer les esprits. Dans Le Bureau des Légendes, Artus prête ses traits à Jonas Maury depuis la saison 3. C'est un agent "caméléon" capable de s'adapter à tous les environnements.

    Arnaud Borrel
    Artus campe "Philippe"

    L'acteur enchaîne ensuite les comédies populaires, de Budapest avec Jonathan Cohen en passant par Brutus VS César de Kheiron, Docteur avec Michel Blanc et Le Sens de la famille avec Franck Dubosc. Il donne ensuite la réplique à Gérard Jugnot dans Pourris gâtés, interprétant Philippe, rejeton loufoque de Francis (Jugnot).

    "J’ai joué Philippe comme je le sentais. Il est assez proche de moi, comme d’ailleurs la plupart des personnages que je défends. J’ai mis ma patte sur lui, j’ai essayé en tous cas. Ce n’est pas un méchant mais un adulte resté enfant, un "adulescent", aux idées un peu naïves. Et malheureusement son père lui a donné les moyens de les réaliser", souligne Artus.

    Après Pourris gâtés, on le verra aussi dans Si on chantait, en salles le 3 novembre, puis dans le prochain film d'Olivier Baroux, Menteur, prévu pour le 13 juillet 2022.

    LOUKA MELIAVA

    Le petit dernier de la fratrie Pourris gâtés est incarné par Louka Meliava, qui décrit son personnage comme "un bobo blindé, un pseudo anarchiste qui veut refaire le monde mais qui profite de tous les plaisirs de la vie - il est un peu addict aux femmes - et surtout de l’argent de papa". Avant de conclure : "Bref, c’est un petit con qui prend des postures." 

    Si Pourris gâtés n’est pas la première expérience de cinéma de celui qui fêtera ses 29 ans le 29 novembre prochain, il était jusqu’ici souvent cantonné aux seconds rôles.  Passionné par le 7e Art, le comédien a, très jeune, travaillé comme ouvreur avant d’entrer au Cours Florent en 2010. Plus tard, en parallèle de sa carrière, il n’a pas hésité à continuer ses études.

    Entre 2017 et 2019, il a ainsi suivi des cours à l’École Supérieure de Comédiens en Alternance du Studio Asnières.  Ses premiers pas sur grand écran, Louka Meliava les fait en 2014 en campant l’un des frères de l’héroïne de La Belle et la Bête jouée par Léa Seydoux. Quelques mois plus tard, il est à l’affiche de Respire de Mélanie Laurent, puis l’année suivante il retrouve Vincent Cassel, avec qui il avait sympathisé sur le tournage du film de Christophe Gans, dans la comédie dramatique estivale de Jean-François Richet, Un moment d’égarement

    Arnaud Borrel
    Louka interprète "Alexandre"

    En 2016, il obtient un rôle plus important dans Camping 3. Louka Meliava prête en effet ses traits à l’un des trois jeunes avec qui Patrick Chirac (Franck Dubosc) se rend au camping des Flots Bleus en covoiturage et avec qui le héros finit par faire du co-couchage. C’est sur ce film que le comédien rencontre pour la première fois Gérard Jugnot.  Une belle complicité est, depuis, née entre les deux hommes. Louka Meliava raconte ainsi :

    "Il m’a capté immédiatement, deviné ma sensibilité. Il m’a poussé à me détendre, à canaliser mon tempérament, mes émotions, mes frustrations. Il a réussi à me faire rire au moment où j’avais peut-être un peu plus le trac que d’habitude et ça a marché."  Celui qui est également apparu au cinéma dans Eternité (2016) et Le Mystère Henri Pick (2019), s’est aussi illustré au théâtre et à la télévision, notamment dans la série d’OCS Max HP dans laquelle il joue un interné pyromane. Mais aussi dans la série de TF1 Infidèle avec Claire Keim.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Might Guy
      Surtout qui fait pourri, qui fait gâté ?
    • meiyo
      Je connais que Camille Lou, aussi parce qu'elle est agréable à regarder, je l'avoue.A quand un duo avec Garou ? :)
    Voir les commentaires
    Back to Top