Mon compte
    Balthazar : on a vu les premiers épisodes de la saison 4 sans Hélène de Fougerolles
    Par Jérémie Dunand — 15 sept. 2021 à 17:00

    Suite au départ d'Hélène de Fougerolles, la série de TF1 "Balthazar" se "réinvente" et accueille Constance Labbé en nouvelle héroïne aux côtés de Tomer Sisley. On a vu le début de la saison 4 au Festival de La Rochelle, et c'est une réussite.

    THIBAULT GRABHERR/TF1

    D'ici la fin de l'année, Balthazar devrait faire son grand retour sur TF1 pour une saison 4 forcément pas comme les autres puisqu'elle sera la première à ne pas mettre en scène Hélène de Fougerolles, qui a annoncé de manière totalement inattendue son départ de la série en décembre dernier, au terme de la saison 3.

    C'est donc un renouveau certain qui s'opère pour la série portée par Tomer Sisley avec l'arrivée au casting de Constance Labbé, vue notamment dans Camping paradis, Noces rouges, et L'école de la vie, qui rejoint l'aventure dans le rôle de Camille Costes, une capitaine de police en provenance de Lille qui débarque à la criminelle et va donc désormais collaborer avec Delgado (Yannig Samot) et Balthazar sur leurs enquêtes.

    Les deux premiers épisodes de la saison 4 étaient projetés aujourd'hui en avant-première dans le cadre du Festival de la fiction télé de La Rochelle. Et cette entrée en matière, ainsi que le nouveau duo Camille-Balthazar, ne déçoivent pas. Bien au contraire.

    Balthazar
    Balthazar
    Sortie le 6 décembre 2018 | 52min
    Série : Balthazar
    Avec Tomer Sisley, Hélène de Fougerolles, Yannig Samot, Philypa Phoenix, Côme Levin
    Presse
    3,3
    Spectateurs
    3,8
    Voir sur Salto
    Constance Labbé offre un nouveau souffle à Balthazar

    Succéder à Hélène de Fougerolles, dont le personnage, Hélène Bach, était extrêmement apprécié des téléspectateurs et si important à l'ancrage émotionnel de la série, n'avait rien d'une mince affaire. Et pourtant, lorsque Camille Costes débarque tel un ouragan dans la vie de Balthazar, c'est un réel vent de fraîcheur qui souffle sur la série à succès créée par Clothilde Jamin et Clélia Constantine. Une relance réussie dont Balthazar n'avait pas nécessairement besoin - tant la série est ce qui se fait de mieux en matière de policier sur TF1 - mais qui fait tout de même un bien fou.

    Si le côté chien et chat était déjà présent entre Hélène Bach et le légiste incarné par Tomer Sisley, Camille est davantage rentre-dedans. Elle vanne Balthazar en permanence, se montre piquante, et se retrouve en fin de compte sans peine à égalité avec lui dans le petit jeu d'agacement et de séduction qui se met rapidement en place entre eux.

    Car tout l'intérêt de ce nouveau binôme est que leur première rencontre, dans l'épisode d'ouverture de haut vol de la saison 4, n'en est pas vraiment une puisque les deux personnages se sont déjà croisés il y a quelques années, lorsqu'ils ont couché ensemble dans les toilettes d'une boîte de nuit. Seul hic : Camille n'a jamais rappelé Balthazar. Ce que ce dernier a bien du mal à digérer.

    La comédie est donc plus présente que jamais dans les premiers épisodes de la saison 4 et Constance Labbé apporte sa présence assez magnétique et une énergie folle au personnage de Camille que l'on adore déjà. Et qui, heureusement, dissimule derrière cette carapace pleine de pep's et d'humour des blessures que l'on découvrira certainement peu à peu, comme le laisse présager la fin du deuxième épisode.

    THIBAULT GRABHERR/TF1
    Un début de saison 4 qui multiplie les fils rouges pour notre plus grand plaisir

    Si l'on espère que le passé intime partagé par les deux héros, et la tension sexuelle qui va avec, ne glisseront pas trop vite (voire jamais) vers une romance, afin d'éviter une redite avec la relation Hélène-Balthazar, ce lien qui existe entre Camille et le légiste qui parle aux morts a le mérite d'offrir un nouveau fil rouge efficace, et plutôt cocasse, à la série de TF1.

    Toujours aussi étonnante, et parfois très sombre, dans les enquêtes qu'elle met en scène (le premier épisode confronte Balthazar et Camille à une enquête sous haute tension en plein vol, dans un avion), cette quatrième saison a également la bonne idée de multiplier plus que jamais les intrigues au long cours et de s'intéresser en profondeur à ses personnages et à leurs tourments psychologiques.

    Balthazar, qui reste hanté par la mort de sa femme Lise (Pauline Cheviller), dont il ne se remettra certainement jamais, doit également faire face au traumatisme des événements du final de la saison 3. Maya (Leslie Medina), qui apparaît toujours dans la série, a beau être emprisonnée, elle continue de le tourmenter. D'autant plus qu'elle porte son bébé. Et l'arrivée d'un nouveau personnage campé par Caterina Murino, qui s'intéresse de près à lui, ne va rien arranger pour Raphaël Balthazar.

    Alors, Camille, qui semble décidée à forcer son nouveau camarade d'enquêtes à affronter ses démons, va-t-elle parvenir à l'aider ? Et Balthazar aura-t-il droit à un nouveau départ après tous les drames qu'il a traversés ? Réponse prochainement sur TF1 dans une saison 4 qui démarre très fort et très bien.

    Tout juste peut-on regretter la manière dont est expliqué à l'écran le départ d'Hélène de Fougerolles, qui aurait certainement mérité une vraie fin digne de ce nom. Mais nous n'en dirons pas plus, afin de laisser aux téléspectateurs le soin de découvrir le sort réservé à Hélène Bach. Une chose est sûre, une page se tourne pour Balthazar, mais la série n'a pas dit son dernier mot et l'avenir pourrait bien nous offrir encore de belles surprises.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Joanny
      J'aurais quand même préféré voir la suite du couple Balthazar-Bach, en espérant que la saison aurait échappé au syndrome Claire de Lune. Mais je regarderai cette saison avec plaisir.
    Voir les commentaires
    Back to Top