Mon compte
    Bande-annonce Les Choses humaines : des vies bouleversées par une accusation de viol dans le nouveau film d'Yvan Attal
    24 sept. 2021 à 18:00
    Marine de Guilhermier
    Marine de Guilhermier
    -Journaliste
    Passionnée par le grand et le petit écran et fascinée par les acteurs, Marine a des goûts très éclectiques. Elle a néanmoins une préférence pour le cinéma américain et dévore tout ce qui lui passe devant les yeux, de l'immense blockbuster au plus petit film indépendant.

    Pour sa nouvelle réalisation, Les Choses humaines, Yvan Attal s’attaque à un sujet complexe : une accusation de viol qui va faire voler en éclat la vie de deux jeunes personnes et leurs familles, comme le révèlent les premières images du film.

    Présenté hors compétition à la Mostra de Venise et au Festival de Deauville, Les Choses humaines débarquera dans les salles françaises le 1er décembre prochain. Il s’agit d’une adaptation du roman éponyme de Karine Tuil, récompensé du prix Interallié et du prix Goncourt des lycéens en 2019.

    Le film s’intéresse à la question du consentement et de la vérité juridique dans une affaire de viol post #MeToo et #BalanceTonPorc.

    Les Choses humaines
    Les Choses humaines
    De Yvan Attal
    Avec Ben Attal, Suzanne Jouannet, Charlotte Gainsbourg, Mathieu Kassovitz, Pierre Arditi

    Le synopsis n’est ainsi pas avare en interrogations : Un jeune homme est accusé d’avoir violé une jeune femme. Qui est ce jeune homme et qui est cette jeune femme ? Est-il coupable ou est-il innocent ? Est-elle victime ou uniquement dans un désir de vengeance, comme l’affirme l’accusé ? Les deux jeunes protagonistes et leurs proches vont voir leur vie, leurs convictions et leurs certitudes voler en éclat mais… N’y a-t-il qu’une seule vérité ?

    Pour jouer quelques-uns des protagonistes de cette délicate affaire, Yvan Attal a, comme pour sa précédente réalisation, Mon chien Stupide (2019), fait appel à des membres de sa famille. Son fils Ben Attal campe ainsi le brillant étudiant accusé de viol par la fille (Suzanne Jouannet) du nouveau compagnon (Mathieu Kassovitz) de sa mère, incarnée par Charlotte Gainsbourg.

    Pierre Arditi, dans le rôle d'un animateur star de la télé et père de l’accusé, Audrey Dana, dans celui de la mère de la victime, juive très pratiquante, mais aussi Benjamin Lavernhe et Judith Chemla, dans la peau des avocats, complètent la distribution.

    Ces cinéastes qui, comme Yvan Attal, ont filmé leurs compagnes :

    Voir le diaporama
    Diaporama
    Je t'aime, je te filme : Yvan Attal et Charlotte Gainsbourg, Guillaume Canet et Marion Cotillard...
    31 photos



    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • luffy666
      malheureusement beaucoup d'affaires de ce type tous les jours
    • Wasapat
      intéressant ça
    Voir les commentaires
    Back to Top