Mon compte
    Dune : Denis Villeneuve critique les films Marvel
    17 sept. 2021 à 10:45
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent Formica découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Denis Villeneuve, réalisateur de Dune, a donné son point de vue sur les longs-métrages estampillés Marvel.

    Depuis que Martin Scorsese a critiqué Marvel, de nombreux artistes se sont engouffrés dans la brèche pour donner aussi leur point de vue. Récemment, Paul Schrader et James Gunn ont pris position, continuant d'alimenter le débat et la polémique.

    Cette fois, c'est au tour de Denis Villeneuve d'apporter sa pierre à l'édifice. Interrogé par le magazine Première, le metteur en scène de Dune a critiqué (plutôt gentiment) Marvel.

    Si on parle de Marvel, le truc c’est que tous ces films sont fabriqués d’après le même moule.

    "Pour moi, la notion même de "film d’auteur" est galvaudée. Tant qu’on sent une personnalité dans un projet, que c’est un objet artistique et qu’il y a une volonté à l’œuvre, ce n’est pas une question d’argent. Mais de comment on aborde le cinéma. Le problème aujourd’hui… Bon, si on parle de Marvel, le truc c’est que tous ces films sont fabriqués d’après le même moule. Certains cinéastes peuvent y amener un peu de couleur, mais ils sont tous moulés dans la même usine. Ça n’enlève rien aux films, mais ils sont formatés", souligne le canadien.

    Villeneuve explicite ensuite son propos en évoquant sa démarche concernant Dune, en ce moment dans les salles : 

    "Dune est extrêmement personnel. Qu’il ait coûté 3 millions ou 300 millions, qu’il y ait un film Dune ou trois. Je revendique complètement sa paternité. J’ai essayé de faire le film le plus populaire possible. Un film pour tous, contrairement aux précédents, qui étaient tous dans un "espace" adulte. Trop violents. Là, j’ai pensé au public jeune, j’ai ouvert les fenêtres ; j’ai essayé d’être grand public. La nature même du roman, qui s’adresse à tout le monde et notamment aux jeunes adolescents. J’ai essayé d’être plus rythmé, plus accessible. J’ai adoré faire ça", confie le réalisateur.

    Evidemment, ces déclarations sur Marvel ont enflammé la toile. Sur Twitter, Neill Blomkamp, metteur en scène de District 9 et Elysium, a vivement réagi, insultant Denis Villeneuve.

    Après le tollé suscité par son tweet, le cinéaste est revenu sur sa réaction un peu trop épidermique. "C'était du sarcasme, j'adore Denis Villeneuve", a-t-il expliqué, désamorçant la controverse.

    À noter que le réalisateur prépare en ce moment District 10, suite de District 9. Côté Marvel, Les Eternels sera le prochain film du MCU à sortir en salles. Ce sera le 3 novembre prochain.

    LA BANDE-ANNONCE

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Mr._Arno
      Rien de choquant dans ses propos, de plus Marvel est loin d'être des films d'auteur lolMarvel a trouvé un moule qui fonctionne, pourquoi s'en privé ?Pour ma part, je trouve que Shang-Chi sort un peu de ce moule... j'ai dit un peu :)
    • meiyo
      Si, car j'ai lu des interviews de réals.
    • Magellan
      bin si, ce sont des yes men faut pas déconner. Tu crois qu'ils ont leur mot à dire ? tu connais pas Mickey
    • meiyo
      Certainement pas, d'abord et je disais plus sombres : la comparaison tu connais.
    • meiyo
      Bien sûr que si ! Les réals ne sont pas des yes men même s'il y a un cahier des charges à respecter !
    • meiyo
      Déjà on dit mauvaise foi, et ensuite je parlais de l'ensemble du MCU.
    • tueurnain
      Pour Pepper la relation est à peine développé dans le premier film, pour Strange c'est juste de la mauvaise fois...Comme à chaque fois que tu répond quand je post c'est pour chipoter sur des détails ou pour répondre avec une vraie mauvaise foi...
    • Magellan
      Whaou une bande son ... non mais sérieux ... james gunn tu le remplaces par le 1er venue le résultat est identique . Ils décident de rien du tout chez disney arrêtez de rêver .
    • Magellan
      sombre ? faut pas déconner ... batman de Nolan c'est sombre, certainement par thor
    • meiyo
      Faux ! Pour ne prendre qu'un exemple James Gunn s'est battu pour imposer sa vision des Gardiens de la Galaxie et notamment sa bande-son rétro qui a contribué au succès du film.
    • meiyo
      Pas du tout : les deux premiers Thor sont plus sombres que Ragnarok par exemple.
    • meiyo
      Et non la relation avec Pepper Potts sera bien développée et Dr Strange n'acquiert sa pleine maîtrise de la magie qu'après le film !
    • Magellan
      Je fais ce que je veux, t'as rien à dire content ou pas content.
    • James M.
      Tas pas compris ce que j'ai écrit alors ajoute riens
    • David D.
      Sur Twitter, Neill Blomkamp, metteur en scène de District 9 et Elysium, a vivement réagi, insultant Denis Villeneuve.Je me demande si c'est une intention de la jouer Jerry Springer de la part de l'auteur ou alors carrément de l'incompréhension, dans les deux cas c'est assez désagréable d'avoir l'impression de lire un magazine people.C'était bien évidement un très beau sarcasme de la part de Neil Blomkamp.
    • tueurnain
      Ah ben si pour Iron Man et docteur strange c'est la même construction scénaristique:_Le héros est un C.....d égocentrique_Il est gravement blessé en début de film et se remet en question_Il apprend à devenir un super héros (l'un en bricolant son armure, l'autre en pratiquant la magie) à chaque fois à une vitesse sidérante malgré quelques echecs histoire de dire et en étant entrecoupé de gags bas du front..._Ils ont tous les deux un faire valoir noir qui les aides (plus un asiatique pour Strange)_Ils ont tous les deux un love interest pas du tout développé, juste pour cocher la case love story non dite._Le mentor qui les recueille et meurent en leur apprenant des trucs sur le courage, la responsabilité, tout ça (seul différence, pour Iron Man c'est au bout d'un tiers de film, pour strange c'est au bout des deux tiers)._Et à la fin ils affrontent tous les deux leur double maléfique.Bof bof...
    • Olivier J.
      Oui tellement une risée que tous les studios Hollywoodiens essayent de copier le MCU, en échouant pour certains (DC) et en voulant y entrer de force (Spider-Verse de Sony) d'autres mort-né (Dark Universe de Universal).Faut dire que 13 ans d'existence et 23 milliards de dollars au BO, et des critiques en majorité positives aussi bien professionnel que chez les spectateurs, car oui on ne dure pas aussi longtemps sans se mettre le public dans la poche, ça donne envie aux autres studios de suivre la même ligne.Donc le mot risée n'est pas le terme que j'emploierai pour qualifier le MCU.
    • Magellan
      L'humour est le même, les couleurs sont les mêmes, tout est aseptisé de la même manière etc tout ça c'est du factuel
    • Guillaume B.
      Perso, je vois pas trop en quoi cela ferait polémique, une qui mériterait en tout cas de s'énerver.Que les propos de Scorsese sur le sujet aient été sujet à de vives critiques, c'était autre chose vu qu'indépendamment de sa qualité, un long métrage reste du cinéma, d'autant que l'appréciation dont dépend l'avis qualité qu'on a est toujours personnelle, quand bien même certains films arrivent à fédérer une majorité de spectacteurs.Maintenant, là, tout ce qu'il déplore c'est que les Marvel soient conçus en général selon les mêmes principes, avec peu de marge de manoeuvre pour les réals d'y apporter leur personnalité. Pour un réal qui aime s'investir aussi personnellement dans ses films, ça se comprend et ça se défend comme point de vue.Je dois dire que même si j'adore certains Marvel, son constat est pas si agressif ou infondé: les films marvel assurent leur cohérence d'univers connecté par une certaine similarité, même s'il y a un peu plus de marge parfois qu'il ne le sous entend (entre les gardiens et le soldat de l'hiver par exemple, il y a pas mal de différences). Et si l'on parle encore et toujours de marvel c'est parce que ce n'est pas aussi homogénéisé (et cohérent, avec les avantages et inconvénients que cela suppose) chez DC (qui pour le coup peut passer d'un Nolan à du Snyder, 2 approches ô combien opposées) et que marvel est devenu LE mastodonte qui domine par le buzz, le succès et l'influence le paysage hollywoodien du grand spectacle depuis de nombreuses années.Je ne pense pas qu'il s'agisse d'acharnement contre marvel mais simplement qu'à parler de blockbuster aujourd'hui, vu la place qu'occupe marvel et comment il influence au delà de ses propres films (à commencer par les films DC quand on voit Aquaman par exemple), on se dit que marvel est simplement inévitable dans les discussions à un moment ou un autre.
    • meiyo
      C'est ton avis, pas le mien et c'est oublier la patte de James Gunn, entre autres.
    Voir les commentaires
    Back to Top