Mon compte
    The Many Saints of Newark : le créateur des Soprano furieux que le film sorte sur HBO Max
    20 sept. 2021 à 12:15
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Quand il découvre Taxi Driver alors qu'il n'est qu'un jeune adolescent, Vincent tombe amoureux du cinéma. Biberonné aux films des maîtres Coppola, Spielberg, Scorsese ou De Palma, il dévore toutes les œuvres du Nouvel Hollywood.

    David Chase, légendaire créateur de la série Les Soprano, a récemment évoqué la sortie de The Many Saints of Newark en simultané en salles et sur HBO Max. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ça ne lui plaît pas du tout !

    En 2007, Les Soprano s'achevait, laissant les fans stupéfaits face à l'audace de ce dénouement concocté par David Chase, créateur de la série culte. 14 ans plus tard, l'auteur est de retour dans cet univers mafieux pour nous en raconter la genèse.

    Dans The Many Saints of Newark, Chase nous entraîne à la fin des années 60 aux côtés de Dickie Moltisanti, mentor de Tony Soprano. Ce dernier est incarné par Michael Gandolfini, fils du regretté James Gandolfini, héros de la série à succès. Quant à Dickie, il est campé par Alessandro Nivola. Ce personnage est le père de Christopher, interprété par Michael Imperioli dans Les Soprano.

    Many Saints Of Newark - Une histoire des Soprano
    Many Saints Of Newark - Une histoire des Soprano
    De Alan Taylor
    Avec Alessandro Nivola, Leslie Odom Jr., Vera Farmiga, Jon Bernthal, Corey Stoll

    Si David Chase a mis du temps pour mettre en place ce projet, c'est en partie pour pouvoir l'amener sur grand écran, et non à la télévision. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire, Warner a décidé de sortir ses longs-métrages 2021 en simultané en salles et sur HBO Max. Cette décision a suscité de vives réactions, poussant notamment Christopher Nolan à quitter le studio pour passer chez Universal.

    Le créateur des Soprano, interrogé par Deadline, a confié qu'il n'aurait pas accepté ce travail s'il avait su qu'il finirait par se retrouver à nouveau sur HBO. En effet, sa série était diffusée sur cette chaîne et Chase aurait préféré s'en éloigner.

    J'étais très en colère quand j'ai appris ça, et je le suis toujours.

    "Franchement, je ne pense pas que j'aurais accepté le poste si j'avais su que ce serait une sortie simultanée en salles et en ligne. Je trouve ça affreux", s'est insurgé le scénariste. "J'étais très en colère quand j'ai appris ça, et je le suis toujours", confesse-t-il.

    Bestimage
    David Chase

    "Je voulais me débarrasser de cette image télévisuelle avant d'attirer les gens au cinéma. Le public devrait aller le voir dans une salle. Il a été conçu pour être un film à voir des ces conditions-là. C'est magnifique en tant que film de cinéma. Je n'ai jamais pensé que ce serait de retour sur HBO. Jamais", ajoute David Chase.

    Je voulais me débarrasser de cette image télévisuelle avant d'attirer les gens au cinéma.

    "Si un cadre du studio m'entendait me plaindre là dessus, il me dirait : "Vous savez, il y a 17 autres films qui ont le même problème. Qu'est-ce qu'on peut faire, c'est à cause du Covid !" Je sais ! Mais ces 16 autres films n'ont pas un passé en tant que série télévisée. Ils n'ont pas à se débarrasser de cette image télévisuelle avant d'attirer les gens au cinéma", conclut-il avec amertume.

    The Many Saints of Newark débarquera dans les salles françaises le 3 novembre prochain. Il est écrit par David Chase et réalisé par Alan Taylor.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Bande-annonce The Many Saints of Newark : un air des Affranchis dans le prequel des Soprano
    • The Many Saints of Newark : que sait-on du film Les Soprano ?
    Commentaires
    • Plaza De lavega
      le piratage en France vient exclusivement de notre chronologie des médias foireuse. le ministère veulent la ramener a.....12 mois pour les plateformes... c'est une vaste blague. pathétique de ne rien comprendre a ce point...brefy a certains films qui méritent la salle..certains.... Dans le cas d'un film comme Dune, un studio a 2 solutions :1) un fusil dans le dos du spectateur réfractaire pour qu'il se déplace et paye le prix fort.2) qu'un film soit disponible chez lui en temps et en heure en payant un abonnement.Le destin de Dune dépend aussi du nombre de vus sur HBO max. aucun stress y a point S...faut arrêter de penser qu'il y a le gentil spectateur qui va aveuglement en salle pour l'expérience ciné et le vilain spectateur qui mate sur sa tablette en coulant un bronze. en fait, c'est la meme personne, y mate selon ses attentes, ses envies.le film sera un succès ou un échec par la présence du spectateur devant un grand ou et aussi un petit écran : la donne a changée. oufComme je dis plus haut, le problème est franco-français. sans la chronologie y aurait eu accord avec OCS est une diffusion simultanée (ou quasi) donc légale. Ce délais d'un autre siècle ne que peut pousser au piratage.cherche pas, quand un film donne envie, les gens y vont. les tuches, c'est le type meme de film a mater chez soi gratuitement et pourtant ça cartonne en salle. faut pas chercher un coupable autre que le public. Si pour Dune, ils n'y vont pas, ça sera pas le 1er et encore moins le dernier d'une longue liste de Blockbusters qui se sont plantés au Box office.Pour revenir à la fameuse partie 2, c'est le risque avec ce type de film qui n'a pas confirmer de finalité au projet. tout dépend du spectateur ricain, le seul qui compte a Hollywood (terminator 4 qui devait relancer une trilogie et malgré ses bons scores à l'international, on a préféré le rebooté pour en faire ces deux 5 et 6 bidons). faut arrêter avec l'alibi du piratage quand on sait que la fréquentation n'a fait qu'augmenter avant covid. aucune cause à effet.je répète : le public a toujours raison même quand il a tord.
    • Aiguise moi ça
      Si son but de départ et que la stratégie était de détacher l’univers des Soprano de l’image télévisuelle qui lui était collée à la peau,il faut donc le comprendre...C’est un peu un coup de poignard dans le dos même si la situation est particulière.On ne peut pas reprocher à un créateur de vouloir faire grandir son œuvre.Sur le coup il a raison.
    • Blasi B
      je pense que le plus gros problème de tout ça, c'est surtout le piratage... quand ça sort sur ces plateformes, tu l'a instantanément sur n'importe quel site de tu sais quoi ^^et je pense hélas que du coup, le succès du film en prend un coup, et que , si suite il devait y avoir, des résultats décevant au box office pourrait l'enterrer, bonne critique ou pas.... un peu la craintes pour dune en ce moment je pense...alors que si le film reste introuvables, mais que le bouche à oreille est bon, ça donne envie de bouger pour le voir et de payer sa place... ça attise ta curiosité et si t'a pas envie d'attendre plusieurs mois de craintes du spoile ou autre, bah tu va au ciné!pour peu que tu sois un peu un flemmard, l'option mater ça chez soi sera par contre systématiquement prioritaire...
    • Plaza De lavega
      ouais, j'avoue que j'ai mis du temps a comprendre aussi- en sortant chez nous le 15/09 avec notre chronologie des médias faut compter environ 4 mois pour le stream légal, en sortant le 22/10 aux states et si ils appliquent le +45 j, ça collerait pour une sortie stream mondiale.... et éviterait les sorties pirates...les fameux vfq.- ben là, c'est exceptionnel, vu le contexte : leur plateforme n'est pas encore accessible partout, faut attendre 2022... la nouvelle norme, +30, +45 sera appliqué pleinement en 2022, voir même la durée abaissée si les entrées salles demeurent à la baisse. Un studio se fout royal du lieu de diffusion, y va là ou va le public.Pour un studio, un film pour qu'il touche le plus de public doit être présent partout et quasi immédiatement...ils répondent à l’attente du public actuel qui matte de plus en plus sur plateforme: du simple pragmatisme. et cerise sur le gâteau, en possédant une plateforme ils ont le contrôle total de leurs œuvres.Ben ça contente tout le monde en réalité, ceux qui veulent le mater en salle par habitude y vont et ceux qui ont l'habitude de mater chez soi en patientant que quelques jours.c'est comme y a des gens a qui se dérange pas de faire la queue à la caisse de carrouf et d'autres qui prennent rdv pour aller direct au drive car ils supportent pas l'attente en caisse: pour carrouf l'essentiel c'est d'avoir des clients, de les capter, de les fidéliser.
    • Plaza De lavega
      déjà qu'il soit content que ça sorte en salle
    • Blasi B
      j'ai du mal à capter...la sortie du film a été avancé dans pas mal de pays n'ayant pas la plateforme, mais il n'est pas encore sortie au états unis du coup?Mais ça ne change rien à mon propos, pourquoi ne pas faire ça avec tout les films?
    • Plaza De lavega
      sortie avancé dans les pays qui ne bénéficient pas encore de la plateforme afin de motiver le public a aller en salle en espérant éviter l'inévitable piratage qui se produira le 22 octobre. Fin 2021/2022, le quasi simultané aura plus de sens avec l'implantation d'HBO en Europe et en Asie.
    • Blasi B
      ah mince, réalisé par alan taylor... le mec qui a fait le pas top thor 2, et le très mauvais terminator genesys (qui est devenue presque sympa grace à dark fate...)j'étais passé totalement à coté de l'info et le moins qu'on puisse dire c'est que ça refroidis pas mal...Comment ce fait il que Dune ai le droit a une sortie différé de 1 mois... pas possible de faire ça aux 17 autres films cité dans l'article ? ça contenterais tout le monde je pense... ou presque.Quand à l'acteur qui fait Dickie dans le film, a première vue le héros du long métrage, il me dit quelque chose depuis que j'ai vue la BA ais j'arrivais pas à le remettre (bon j'ai pas spécialement chercher non plus) mais ça viens de me heurter! c'est Billie ! le stagiaire/sidekick de Grant dans jurrassic parc 3!!! celui qui vole un œuf de raptor !!! ^^de rien ! c'est gratuit ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top