Mon compte
    Emmy Awards : la diversité, grande perdante de cette édition 2021 ?
    20 sept. 2021 à 13:00
    Emilie Semiramoth
    Emilie Semiramoth
    -Chef de rubrique streaming
    Biberonnée à la série télé et au cinéma d'auteur, Emilie Semiramoth ne cache pas aussi son penchant pour la pop culture dans toutes ses excentricités. De la bromance entre Spock et le capitaine Kirk dans Star Trek aux désillusions de Mulholland Drive de Lynch, elle ignore les frontières des genres.

    La 73ème cérémonie des Emmy Awards s’est déroulée dimanche soir à Los Angeles. Si cette édition a mis à l'honneur des récits de femmes, elle ne reflète pas pour autant une grande diversité dans les récompenses.

    Capture d'écran / Television Academy

    C’est une question qui ne cesse d’agiter les différentes cérémonies qui récompensent les films et les séries : et la diversité dans tout ça ? Malgré le mouvement Black Lives Matter qui s’est étendu à l’industrie hollywoodienne et le hashtag #OscarsSoWhite deux années de suite, les Emmys n’ont pas su inverser la tendance.

    Pourtant les nominations aux Emmy Awards 2021 ont montré une amélioration majeure dans la reconnaissance des talents des personnes de couleur. Mais cette avancée a vite été suivie d'une grande déception lorsqu’au final l’ensemble des nominés de couleur repart bredouille des catégories reines pour les actrices et acteurs.

    Michaela Coel, qui a été nominée pour quatre prix, a remporté l’Emmy du meilleure scénario pour une mini-série avec la puissante I May Destroy You. Elle est, par la même occasion, devenue la première femme noire à gagner dans cette catégorie.

    Pose et Michael K. Williams, grands oubliés

    Après trois saisons, la série révolutionnaire Pose a fait ses adieux ce printemps et a remporté plusieurs nominations : Steven Canals, le créateur de Pose nommé pour l’Emmy de la Meilleure Série Dramatique et pour celui de la Meilleure Réalisation ; Mj Rodriguez, la première femme trans nommée dans la catégorie Meilleure Actrice dans une série dramatique et Billy Porter, nommé dans la catégorie Meilleur Acteur dans une série dramatique. Aucun n'a été honoré pour sa contribution lors de la cérémonie.

    Pose : pourquoi est-ce l'une des séries les plus importantes de ces dernières années ?

    Michael K. Williams, décédé plus tôt ce mois-ci, a été nominé en tant que Meilleur Acteur de second rôle dans une série dramatique pour son travail dans Lovecraft Country. Après cinq nominations au cours de sa longue carrière, il n'a pas été célébré à titre posthume pour sa performance exceptionnelle.

    Et comme l'année dernière, les Emmys pour le Meilleur Acteur invité et la Meilleure Actrice invitée dans une série comique, ainsi que celui du Meilleur Acteur invité dans une série dramatique sont allés à des artistes noirs : Dave ChappelleMaya Rudolph et Courtney B. Vance, respectivement.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Blasi B
      vue aucune des deux séries que tu cite...de toute façons, les cérémonies...
    • Yves B.
      hahahahahahaha
    • Xeno 17
      Ah bah forcément si on remplit les nominés sur des quotas il ne faut pas venir pleurer sur les vrais résultats ensuite.
    • Madolic
      Parc que tu crois que c'est mérité pour The Crown ou le jeu de la dame ?Attention, je n'ai dit pas que ces séries ne méritaient pas des récompenses.Mais le monopole qu'elles ont eu sur les prix vient juste de l'énorme mastonde marketing qu'est Netflix.Dire qu'un gagnant ne gagne qu'au mérite, c'est illusoire.Et malheureusement bcp de série inclusive, n'ont pas une telle visibilité promotionnelle. Il y a bien un biais. Pose méritait tout autant que le jeu de la dame, à mon humble avis. Et I May Destroy you était une sacrée claque.
    • Madolic
      Le problème, à mon sens, c'est surtout le monopole de certaines série.Quel intérêt de récompenser 20x le jeu de la dame ...Après, oui être d'une minorité ne devrait pas avoir un impact sur tes chances de gagner.Par contre quand le palmarès n'est pas du tout inclusif, tu te demandes si ça ne joue pas en leur défaveur justement.I May Destroy, par exemple, méritait bien plus. Même si je suis déjà content pour sa victoire dans au moins une catégorie.
    • mollet83
      Cela existe déjà et ça ne gêne personne dans ce sens…
    • tueurnain
      Message approuvé!
    • meiyo
      On crierait alors au ségrégationnisme. Sans faire de polémique, pour les genres méprisés par l'intelligentsia, le plus souvent, à savoir le policier, l'horreur, le fantastique et la SF, et la comédie, on a créé des festivals spécifiques, respectivement Cognac, Gérardmer (avant c'était Avoriaz) et l'Alpe d'Huez.Du genre, on ne veut pas de vous mais on va quand même vous récompenser, à part.
    • jean-bernard stephan
      on peut satisfaire la minorité si ils ont des talents voir que la série/film qui les répresente soit bien écrit/réalisation, etc et non fait pour satisfaire ces minorité uniquement. je n'ai rien contre tout cela mais c'est la façon de faire qui ne derange et si il gagne alors qu'il ne le mérité pas, je considere comme cela de nul, injuste.
    • jean-bernard stephan
      la grande majorité ne se posent pas la question (moi inclus) mais la minorité hurle plus fort que les autre malheureusement. j'ai oublié de précise que dans cet minorité, il y a aussi les eveilles ou wokes (c'est eux le gros probleme) parce que tout ce que j'ai cité plus haut veulent satisfaire cela sans soucier des conséquences sur les films, series, etc.
    • Mathan-Ancalimon
      Belle réponse à ces crétins dégénérés
    • JackFreeman
      Être mort, noir ou trans ne devrait pas être un valeur ajouté, ni l'inverse. C'est la performance qui compte, rien d'autre.
    • Agent Doggett
      On recompense les meilleurs et cette fois en l'occurence ils étaient tous blancs, où est le probléme ?
    • Madrox2000
      Il faut que ce soit le talent et la compétence qui priment, pas un algorithme établissant une répartition rigoureuse entre les couleurs, genres et sexualités.Mais c'est vrai que ce serait assez cynique que la prise en compte des minorités dans les récompenses soit un effet de mode 2020, et ne s'établisse pas plus longtemps (et objectivement). (NB: ça m'étonnerait que beaucoup de gens considèrent Maya Rudolph comme étant noire)
    • Cinéphage 3️⃣0️⃣
      La pleurnicherie habituelle. Nous y sommes habitués malheureusement. Sinon j'ai la solution : des Black Awards. Façon tout est fait pour nous diviser de nos jours, alors chacun de son côté et il n'y aura plus de problème.
    • Red Devil
      C’est uniquement le talent qui doit être récompensé et non pas une question de quota pour faire bon chic bon genre….
    • Captain Malcolm X
      Ce n'est pas si grave, pas besoin d'en faire trop sur cette cérémonie, l'essentiel c'est les Oscars. Toutes les récompenses de ces Emmy Awards sont méritées au vu des programmes proposés cette année. Ce n'est que partie remise.
    • meiyo
      Oui mais bon, on récompense les plus talentueux, pas les origines.
    • Gleskard
      Tous les ans c'est la même chose....Et tous les ans le même avis...Si ces gens veulent recevoir des prix selon une question de diversité, grand bien leur fasse.Mais il faudra se mettre dans la tête que leur prix ne seront que des prix de façade essayant de cacher les réel problèmes de racisme à Hollywood.Quand des artistes racisées selon leur termes, ne reçoivent pas de prix, cette excuse revient sur le tapis. Pour moi c'est une démonstration de frustration mal placé et de chouinage éhonté.
    • Balibou
      Du coup on arrête de chouiner en disant qu'il y a des quotas et que tout est magouillé dans l'industrie dans le but de faire gagner ce genre de programmes ?
    Voir les commentaires
    Back to Top