Mon compte
    Platinum End sur ADN : pourquoi faut-il absolument voir cet anime des créateurs de Death Note ?
    14 oct. 2021 à 12:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Comme de nombreux enfants des années 80, il découvre l'animation japonaise grâce au Club Dorothée. Nicky Larson, Dragon Ball Z... autant de séries qui l'initient à la japanimation. Après l'arrêt du célèbre programme, il continuera à se passionner pour les animes jusqu'à aujourd'hui.

    Platinum End, qui vient de débarquer sur ADN, propose une histoire sombre et haletante que vous ne devez absolument pas manquer ! De plus, l'anime est basé sur un manga des créateurs du mythique Death Note.

    "Ce programme aborde des thématiques adultes et contient des scènes de violence et de suicide qui peuvent choquer certains téléspectateurs. Déconseillé aux enfants et destiné uniquement à un public averti."

    Avant de lancer Platinum End sur ADN, vous êtes prévenus, cet anime n'est pas à mettre devant tous les yeux ! L'histoire suit le personnage de Mirai, un lycéen mélancolique qui veut en finir avec son existence. Après tout, sa vie est tout sauf un conte de fées. C’est en passant à l’acte que l’adolescent est sauvé par un ange, Nasse, qui a une mission très particulière à lui confier.

    Platinum End
    Platinum End
    Sortie le 7 octobre 2021 | 24 min
    Série : Platinum End
    Avec Miyu Irino, Yui Ogura, Mao Ichimichi, Natsuki Hanae
    Spectateurs
    3,1

    Tout d'abord, il faut noter que Platinum End n'est pas n'importe quelle adaptation de manga. L'anime est tiré de l'oeuvre de Tsugumi Ohba (scénario) et Takeshi Obata (dessin), le duo légendaire de Death Note et Bakuman. En France, le manga est publié chez Kazé (14 tomes parus, série terminée).

    Quant à la série, elle est réalisée par Hideya Takahashi (JoJo’s Bizarre Adventure Golden Wind) et Kazuchika Kise (Ghost in the Shell Arise), des pointures dans le milieu. L’animation est produite au sein du studio Signal.MD (Wonderland, Hirune-Hime).

    Si le manga Platinum End n'est pas aussi puissant que Death Note, il en possède la noirceur et la violence, ainsi que sa dimension subversive. En effet, en abordant des thèmes délicats comme la dépression et le suicide chez les adolescents, il se permet de jeter un pavé dans la mare en pointant du doigt des problèmes souvent passés sous silence et pouvant conduire à des drames terribles.

    L'adaptation en anime embrasse fidèlement le récit de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata, transposant avec brio l'aspect enténébré d'une histoire qui lorgne évidemment vers Death Note. Le héros, Mirai, hérite du pouvoir de tuer qui il veut d'une seule flèche, tout comme Light pouvait assassiner n'importe qui en écrivant son nom sur son cahier de la mort.

    À partir de là, les auteurs nous font réfléchir sur notre propre existence et notre libre-arbitre. Que ferions-nous à la place du héros ? Utiliserait-on ces capacités pour nous venger ? De quelle manière userait-on de la flèche rouge permettant de prendre le contrôle de la personne qu'on choisit ?

    Finalement, Mirai, héros dépressif et sombre, se découvre de nouvelles facettes et s'éveille de manière spectaculaire. On peut tous s'identifier à sa mélancolie et sa naïveté face à un monde sombre et brutal.

    Quoi qu'il en soit, si vous avez aimé Death Note, vous allez adorer Platinum End, un anime à la tonalité très adulte qui bousculera vos certitudes.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top