Mon compte
    Ici tout commence : bientôt une intrigue sur le harcèlement sexuel en cuisine [EXCLU]
    9 oct. 2021 à 12:00
    Jérémie Dunand
    Jérémie Dunand
    -Chef de rubrique télé / Journaliste
    Bercé dès l’enfance au rythme de Sous le soleil, de P.J., ou des sagas de l’été, il se passionne de plus en plus pour les séries françaises au fil du temps. Et les dévore aujourd’hui (presque) toutes, de Balthazar à Scènes de ménages, en passant par Hippocrate, Candice Renoir, Ici tout commence.

    Après les intrigues consacrées au passé de Maxime et à l'identité de la mère de Naël, "Ici tout commence" proposera en novembre une arche narrative autour du harcèlement sexuel en cuisine, comme nous l'a révélé la productrice de la série de TF1.

    Depuis son lancement il y a maintenant près d'un an sur TF1, Ici tout commence n'a eu de cesse, en parallèle d'intrigues plus soaps à base de secrets de famille et d'enfants cachés, de s'intéresser avec justesse à des sujets de société importants tels que l'emprise, le harcèlement, le consentement, l'asexualité, ou plus récemment le polyamour à travers les personnages de Célia (Rébecca Benhamour), Solal (Benjamin Douba Paris), et Ambre (Claire Romain).

    Et alors que l'intrigue autour du passé de Maxime (Clément Rémiens) et de la vengeance d'Ambre vient de s'achever et que les semaines à venir seront consacrées à la révélation de l'identité de la mère du petit Naël - avec vraisemblablement de grosses surprises à la clé -, les scénaristes d'Ici tout commence nous réservent déjà une nouvelle arche narrative sociétale très forte pour le mois de novembre.

    En effet, comme nous l'a révélé la productrice Sarah Farahmand dans le cadre d'une interview où elle est revenue pour nous sur le succès de la série et les nouveautés de la saison 2, Ici tout commence va d'ici quelques semaines s'attaquer au sujet du harcèlement sexuel dans l'univers de la gastronomie.

    Ici Tout Commence
    Ici Tout Commence
    Sortie le 2 novembre 2020 | 26 min
    Série : Ici Tout Commence
    Avec Clément Rémiens, Vanessa Demouy, Frédéric Diefenthal, Elsa Lunghini, Aurélie Pons
    Presse
    3,1
    Spectateurs
    3,0
    Voir sur Salto

    "En novembre, nous aurons une nouvelle arche autour du harcèlement sexuel en cuisine, dont je pense que nous allons être très fiers. C’est un thème qu’on veut aborder depuis le début de la série, parce qu’on sait que ça a été beaucoup abordé dans les médias, à juste titre, maintenant que la parole se libère", explique la productrice d'Ici tout commence en référence notamment aux cheffes qui ont brisé l'omerta en 2020 et ont eu le courage de parler du sexisme, du harcèlement, et de la violence dont ont pu être victimes de nombreuses femmes dans l'univers de la restauration.

    "Ça aurait été très naïf de notre part de montrer un univers de cuisine où tout est rose, où tout le monde se respecte", poursuit Sarah Farahmand. "Il y a aussi des dérives et il y a des porcs en cuisine, comme il y en a dans beaucoup de milieux. Donc on va traiter de ça".

    "On n’a pas voulu le faire durant la première année d'Ici tout commence, on trouvait que c’était un thème un peu dur. On voulait vraiment présenter une école de rêve. Maintenant, il y a toujours des parties plus grises dans une école de rêve, et on a donc gardé ça pour la deuxième saison".

    Après le harcèlement de la part de Teyssier dont a été victime Noémie, et l'emprise de Louis sur Salomé, l'institut Auguste Armand va donc être le théâtre d'une nouvelle dérive très grave. Reste à savoir quels personnages se retrouveront au coeur de cette affaire de harcèlement sexuel et de quelle manière cette arche sera traitée par les scénaristes d'Ici tout commence.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top