Mon compte
    CANNESERIES 2021 - Connie Britton : "C’est cool de jouer les mamans"
    9 oct. 2021 à 17:30
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Lauréate du Variety Icon Award à CANNESERIES, Connie Britton est une figure incontournable du petit écran. AlloCiné a rencontré cette actrice iconique, connue pour ses rôles de mères notamment dans Friday Night Lights, lors du festival.

    Bruno Bebert / Bestimage

    Après Judith Light récompensée en 2020, c’est Connie Britton qui se voit attribuer le Variety Icon Award, qui valorise la carrière d'une figure incontournable de la télévision, au festival CANNESERIES. Véritable icône du petit écran, Connie Britton a interprété des rôles majeurs dans les séries Spin City24 Heures Chrono et A la maison blanche avant d’obtenir LE rôle qui marquera de nombreux spectateurs : celui de Tami Taylor dans Friday Night Lights.

    Pour l’actrice, il s’agit de son rôle préféré encore à ce jour, qu’elle a aidé à approfondir et à enrichir tout au long des cinq saisons de la série acclamée :

    "Tami a vraiment été intéressante pour mon parcours personnel alors qu’au début je me disais 'Je vais être coincée à jouer ce rôle d’épouse dans une série sur le football'. Mais j'étais tellement déterminée à ne pas la laisser à ce triste sort. Nous pouvons faire mieux, nous pouvons laisser les femmes exister dans ce monde tellement masculin. J'étais tellement attachée à cela et ce parcours était extrêmement réaliste."

    La mère que les sériephiles rêvent d’avoir

    Connie Britton a été soutenue par les équipes de Friday Night Lights dans cette direction et a su offrir un rôle de femme, de mère, d’épouse accomplie, complexe et bienveillante qui a été adulé et acclamé par de nombreux fans.

    FX Networks

    Ce rôle très maternel, bienveillant, charismatique et puissant sera en quelque sorte la marque de fabrique de l’actrice qui a très souvent joué des rôles de figure maternelle, loin des clichés, assumant pleinement sa sexualité, déterminée, ambitieuse et poignante avec une image accessible et à laquelle le public peut s’identifier.

    Entre la country star Rayna James dans Nashville, Vivien Harmon dans American Horror Story, Debra Newell dans Dirty John et plus récemment Nicole Mossbacher dans The White Lotus, Connie Britton a su offrir une aura réconfortante pour les sériephiles qui la suivent projet après projet. Cette palette de rôles vaut aujourd’hui à l’actrice la reconnaissance d’un Variety Icon Award, alors qu’elle n’a tristement jamais été récompensée d’un Golden Globe ou d’un Emmy, ce qui la rend très fière : 

    "C’est cool de jouer les mamans, j’ai aussi joué une célèbre star de country, mais c’est cool de jouer des femmes à qui le public féminin peut s’identifier d’une certaine manière, que ce soit une Nichole Mossbacher ou une Rayna James.

    Il y a une compostante universelle fondamentale pour moi aux personnages que j’ai joué et je trouve ça incroyable qu’ils soient considérés comme des personnages emblématiques. Si on peut faire en sorte que les femmes qui ont un quotidien très accessible soient considérées comme iconiques et puissantes, c’est vraiment génial. Et j’en suis reconnaissante." 

    Propos recueillis par Mégane Choquet à Cannes le 8 octobre 2021 à l’occasion d’une table ronde avec d'autres journalistes.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top