Mon compte
    Validé : Brahim Bouhlel toujours incarcéré au Maroc
    11 oct. 2021 à 12:00
    Jennifer Radier
    Jennifer Radier
    -Rédactrice séries
    Adepte de la zapette depuis toute petite, elle a vécu mille et une vies derrière son écran de télévision et décortique avec passion tout ce qui passe sur le petit écran.

    Brahim Boulhel, le trublion de la série "Validé", est incarcéré à Marrakech depuis cinq mois après la diffusion d’une vidéo qui a scandalisé le pays.

    Mika Cotellon - Mandarin Télévision / Canal+

    Grand absent de la tournée de promotion de la saison 2 de Validé qui sera lancée ce soir sur Canal+, le comédien Brahim Bouhlel, interprète du trublion Brahim, est toujours incarcéré au Maroc.

    En avril dernier, la justice marocaine a condamné le comédien à huit mois de prison à cause d’une vidéo. Jugée offensante, elle avait fait rapidement le tour des réseaux sociaux en provoquant un véritable mouvement de colère au Maroc.

    Dans celle-ci, Brahim Bouhlel, Sammy Tami, un influenceur connu sous le pseudonyme Zbarbooking, et le comédien Hedi Bouchenafa se moquaient de trois personnes mineures dans un restaurant de Marrakech tout en proférant des insultes.

    Une "mauvaise blague" qui a conduit l’acteur derrière les barreaux pour "diffusion d’une vidéo d’une personne sans son consentement" et "détournement de mineur".

    Si Hedi Bouchenafa avait quitté le Maroc avant le début de l’enquête, Brahim Bouhlel et Sammy Tami sont quant à eux incarcérés depuis cinq mois dans une cellule de 30 m² qu’ils partagent avec quinze autres détenus. 

    Selon nos confrères du Parisien, Brahim Bouhlel, dont les demandes d’appel et de grâce ont été rejetées, "prend son mal en patience et s’est finalement résigné à purger sa peine jusqu’au bout".  

    Invité sur le plateau de Quotidien le 30 septembre dernier à l’occasion du lancement de la saison 2 de Validé, Franck Gastambide a donné de ses nouvelles. "Il arrive à passer des coups de téléphone une fois par une semaine donc je l’ai au téléphone une fois par semaine. Ce sont de petits appels de deux minutes C’est un peu court pour prendre la température et savoir s’il va vraiment bien. J’ai le sentiment qu’il tient bon".

    Et de poursuivre, "Évidemment, il a conscience que les propos tenus dans cette vidéo parodique ont blessé des gens. Ça, c’est incontestable. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est en train de payer cher.".

    Brahim Bouhlel devrait sortir de prison début décembre.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Flōrens PAB
      Alors qu'en France l'appel au meurtre est sans conséquences.
    • meiyo
      Non mais de là à foutre en taule ... La sanction est quelque peu disproportionnée.
    • Balibou
      Je pense qu'il y aurait des meilleurs exemples à prendre que celui là , j'irai pas dire qu'insulter des mineurs sans leur consentement dans un lieu public et diffuser la vidéo après soit une liberté à défendre ...
    • meiyo
      Le Maroc prouve ainsi être une grande démocratie où règne la liberté d'expression ...
    Voir les commentaires
    Back to Top