Mon compte
    Un Si Grand Soleil : "Eve va vouloir protéger Gaspard d'Eliott" selon Emma Colberti
    11 oct. 2021 à 18:33
    Julia Fernandez
    Julia Fernandez
    -Journaliste Séries TV
    Elevée à « La Trilogie du samedi », accro aux séries HBO, aux sitcoms et aux dramas britanniques, elle suit avec curiosité et enthousiasme l’évolution des séries françaises. Peu importe le genre et le format, tant que les fictions sortent des sentiers battus et aident la société à se raconter.

    Alors qu'Eliott est de retour dans la quotidienne depuis quelques jours dans une intrigue en lien avec Gaspard et Alicia, Emma Colberti, de passage au Festival de la Rochelle, se confie sur le personnage d'Eve et sa relation chaotique avec son fils.

    Eliott (Stéphane Monpetit) est de retour dans Un Si Grand Soleil dans une intrigue qui va à nouveau le confronter à Alicia et à son demi-frère, Gaspard. De quelle manière Eve va-t-elle être impliquée là-dedans ?

    Emma Colberti : Ça va être très chouette pour Eve. Ça impliquera aussi d'autres personnages principaux, dont Virgile et Eliott. Ca va être très intense ! Elle va de nouveau s'inquiéter pour son fils, parce qu'elle ne sait pas trop où il est, ils ne sont plus en contact. Ils ne se parlent plus, il est extrêmement fâché avec sa mère, donc il a un peu disparu des radars. 

    En revanche, elle s'aperçoit à l'école lors de la rentrée que Gaspard a fait des dépenses assez importantes. Elle le voit tout de suite, elle s'inquiète pour lui et elle se demande si Eliott n'est pas derrière tout ça. Elle a perdu confiance en son fils, et pense que ce que vit Gaspard est de la faute d'Elliott.

    Elle veut protéger Gaspard et refuse que, sous prétexte que son fils lui a pourri sa vie, il aille pourrir la vie de ce gamin qui est encore très jeune. Mais Eve est extrêmement fusionnelle avec son fils. Et elle n'a tellement plus de contact avec lui que c'est comme si, quelque part, elle transférait ça en la personne de Gaspard, parce qu'elle a besoin de ce lien.

    Un Si Grand Soleil
    Un Si Grand Soleil
    Sortie le 27 août 2018 | 26 min
    Série : Un Si Grand Soleil
    Avec Melanie Maudran, Fred Bianconi, Manuel Blanc, Moïse Santamaria, Bertrand Farge
    Presse
    2,8
    Spectateurs
    1,6
    Voir sur Salto

    Où en est sa relation avec Virgile (Fred Bianconi), son ancien grand amour ?

    Elle est toujours dans l'élaboration du camping avec Virgile, et continue de faire en sorte qu'il se porte bien et prospère éventuellement. Ils sont toujours dans ce projet-là.

    Je pense que je ne suis pas la seule à le penser : ils s'aiment profondément. Ca n'a jamais disparu, ils ont plus qu'un lien d'amitié, un lien beaucoup plus fort. Simplement, je pense qu'ils ne peuvent pas envisager de se remettre ensemble, en tout cas pas pour l'instant, parce que ça signifierait refaire vivre l'absence de Léa.

    Comme ils ont toujours vécu tous les trois ensemble, s'ils se remettent ensemble mais que Léa n'est pas dans l'équation, ça va raviver l'idée de sa mort et cette blessure immense. Je pense qu'ils le savent très bien tous les deux, et qu'ils ne peuvent pas se remettre ensemble pour cette raison-là.

    Que pensez-vous de l'évolution de votre personnage depuis vos débuts dans la série ?

    Eve est une femme complexe. Elle affiche une couleur, mais c'est comme si elle était une autre personne à l'intérieur d'elle-même. J'ai toujours tendance à dire qu'on a envie de voir cette autre femme, cette autre personne, qu'elle garde profondément en elle. C'est comme si elle avait peur de laisser surgir cette personne-là. 

    Eve et Virgile ne peuvent pas envisager de se remettre ensemble parce que ça signifierait refaire vivre l'absence de Léa.

    Je pense que les expériences successives et très douloureuses qu'elle a vécues vont faire en sorte de l'aider à sortir de ce cocon qu'elle s'est fabriquée malgré elle depuis de longues années. On a envie de voir sa vraie nature, et je pense que ça va surgir à un moment donné. C'est pour ça qu'il y a cette complexité autour d'elle : parfois elle nous laisse entrevoir cette folie, ce grain de sable qui vient enrayer le joli mécanisme. 

    C'est comme son expérience avec Justine, où lorsqu'elle est sortie avec Jonathan : elle ne voulait pas s'engager, c'était juste un petit plaisir comme ça. On se dit : tiens, c'est étonnant de sa part ! (rires) Je pense que ça, c'est la vraie nature qu'elle a au fond d'elle, mais elle n'ose pas la laisser échapper, elle la retient en permanence. Et on a envie de la voir perdre le contrôle.

    D'autant plus qu'André, son ex-mari toxique, est mort depuis longtemps, et maintenant qu'elle a pris de la distance avec son fils, plus rien ne semble pouvoir la retenir dans sa vie...

    Oui, désormais, elle n'a personne à qui rendre de comptes à part elle-même. 

    Avez-vous d'autres projets à venir prochainement ?

    J'ai tourné un film à Cannes l'année dernière, un long-métrage qui s'appelle Envol de Frédéric Cerulli, qui a été sélectionné au festival de Colmar. C'est avec Marc Duret, Pascal Légitimus et Andréa Ferréol dont je joue la fille, et ça devrait sortir courant 2022. Sinon, je suis très bien dans la série. Aller faire ce petit tournage l'année dernière m'a fait beaucoup de bien, j'ai dit oui tout de suite, mais il faut vraiment que ça en vaille la peine. Je ne veux pas tourner pour tourner, ça ne m'intéresse pas. 

    J'ai encore plein de choses à faire et à interpréter sur ce personnage qui m'apporte énormément. En terme de technique, c'est très riche : je rencontre plein de nouveaux comédiens, de nouveaux réalisateurs, on n'a pas le temps de s'ennuyer ! La seule chose qui pourrait me manquer en ce moment, ce sont les planches, le rapport au public direct au théâtre. Ça commence à me titiller.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top