Mon compte
    Demain nous appartient : ce qui vous attend dans l'épisode 1033 du mardi 12 octobre 2021 [SPOILERS]
    11 oct. 2021 à 19:30
    Jennifer Radier
    Jennifer Radier
    -Rédactrice séries
    Adepte de la zapette depuis toute petite, elle a vécu mille et une vies derrière son écran de télévision et décortique avec passion tout ce qui passe sur le petit écran.

    Dans le prochain épisode de "Demain nous appartient" …  Tandis que la police place un suspect en garde à vue, Anna est de retour à Sète. En parallèle, les esprits s’échauffent au lycée.

    Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l'épisode de Demain nous appartient diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

    Mardi 12 octobre dans Demain nous appartient…

    LA POLICE PLACE UN SUSPECT EN GARDE À VUE

    Retenue prisonnière, Roxane supplie son ravisseur de la détacher. En vain.

    Pendant ce temps, Lizzie, qui a assisté à l’enlèvement, fait sa déposition. Sans attendre, le commandant Constant charge ses équipes d’éplucher toutes les images de vidéosurveillance de la ville. Inquiète, Sara raconte à ses collègues que seul Dimitri Maniglier aurait pu s’en prendre à sa copine. Elle explique également à Georges et Martin que le cœur greffé à Victoire appartenait à Émilie Chaptal, l’ex de Dimitri portée disparue depuis deux ans. Puis d’ajouter que la fille Lazzari pense qu’il séquestrait Émilie et que c’est en voulant s’enfuir qu’elle aurait trouvé la mort.

    Dimitri est alors convoqué au poste et affirme auprès du commandant Constant qu’il n’a rien à voir avec la disparition de Roxane avant de jurer qu’il ne sait pas où elle est. Malgré tout, Sara et Georges se rendent chez lui et découvrent dans sa cave le sac à dos ainsi que le portefeuille d’Émilie. Si Dimitri indique que son ex-copine est partie du jour au lendemain en laissant ses affaires, les policiers ne peuvent s’empêcher de remarquer une ressemblance troublante entre la défunte et Roxane. Un élément supplémentaire qui pousse Georges à placer Dimitri en garde à vue. 

    La nuit tombée, Sara emmène Victoire dans la cave de Dimitri. Malheureusement, ce n’est pas la pièce qu’elle voit dans ses visions. A plusieurs kilomètres de là, Roxane supplie son ravisseur de la laisser partir mais celui-ci est seulement venu lui apporter une couverture avec de quoi dîner. En regardant la pièce avec attention, Roxane aperçoit un portrait d’Émilie accroché au mur.

    Demain nous appartient
    Demain nous appartient
    Sortie le 17 juillet 2017 | 30 min
    Série : Demain nous appartient
    Avec Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur, Anne Caillon, Clément Rémiens, Lorie Pester
    Presse
    3,2
    Spectateurs
    2,1
    Voir sur Salto
    ANNA EST DE RETOUR A SÈTE

    La première soirée after work ayant été un véritable succès, Louise aimerait proposer des soirées strip-tease toutes les semaines pour doubler le chiffre d’affaires. Si Bart est convaincu que Damien n’acceptera jamais, Louise est quant à elle certaine de réussir à le convaincre.

    Elle donne donc rendez-vous à Dimitri au Spoon et lui fait part de son idée. Comme il refuse, la mère de famille le flatte sur son physique mais rien n’y fait. Une attitude qui ne plaît pas à Bart qui se montre un tantinet jaloux. Louise lui présente ses excuses et assure que le policier n’est pas du tout son style avant de lui dire combien elle l’aime.

    Plus tard, Louise reçoit un message de Damien qui a changé d’avis et accepte de faire un nouveau strip-tease le soir même pour se changer les idées. Le soir venu, Damien fait son show dans une tenue de policier lorsque Martin et Karim débarquent au Spoon. Tandis que le commandant lui rappelle que c’est illégal, Damien se confond en excuses. De son côté, Karim jure de le prendre en photo et de les placarder dans tout le commissariat.

    Quelques instants après, Karim regarde avec tendresse un couple s’embrasser au bar et ne peut s’empêcher de penser à Anna qui lui manque beaucoup. Rentrée plus tôt de son reportage en Afrique, la journaliste débarque alors au Spoon pour lui faire la surprise. Très heureux de se retrouver, la couple s’embrasse tendrement.

    LES ESPRITS S’ÉCHAUFFENT AU LYCÉE

    Après avoir pris le temps de réfléchir aux revendications d’Angie, François offre à tous les élèves qui le souhaitent de faire un exposé sur l’auteur de leur choix. Comme cela ne plaît pas à l’adolescente, le professeur fait remarquer qu’il n’a malheureusement pas la liberté de changer le programme. Toutefois, Angie refuse de faire un exerce sur un auteur marginalisé par une société hypocrite et raciste juste pour lui donner bonne conscience. Selon elle, ce n’est pas en faisant un simple exposé que l’on va régler le problème des auteurs noirs rendus invisibles par l’éducation nationale.

    L’adolescente propose ensuite de faire la lecture d’un texte de Joachim Bellay puis monte sur la table pour lire un texte d’une poétesse afro-américaine. Tandis que François lui ordonne de redescendre immédiatement, certains élèves emboîtent le pas de leur camarade et l’applaudissent. 

    Par la suite, Angie est convoquée dans le bureau de la proviseure et écope de 10 heures de colle pour avoir pris sa classe en otage. Une punition qui n’est pas du goût de la jeune femme qui se demande si c’est parce qu’elle n’est pas assez « couleur locale » ou si c’est parce qu’elle dénonce le programme qu’elle est aussi sévère avec elle. Pour lui répondre, Chloé signale que personne ne l’a jamais insultée et que si cela avait été le cas elle se serait battue avec elle. En les rejoignant, Irène fait comprendre à sa fille que ce n’est pas en perturbant les cours avec des provocations qu’elle se fera entendre.  Si Chloé remercie sa collègue pour son soutien, Irène lui reproche cependant de pas l’avoir prévenue plus tôt de la convocation de sa fille. 

    Quoi qu’il en soit, Angie n’a pas l’intention de se taire. Dans la cour, elle déclare devant tous les élèves qu’elle a en a assez de ne pas se retrouver dans les programmes. La société ayant changé, elle déclare que les minorités méritent d’être reconnues, étudiées et célébrées. Dans la mesure où la diversité est devenue la norme, Angie exclut que des vieux boomers les rendent invisibles et encourage ses camarades à la suivre. Un discours qui ne plaît pas à Jordan qui n’hésite pas à le faire savoir. Pour défendre sa sœur, Jahia intervient et quand le fils Roussel l’insulte, elle le gifle violemment. Alors que les deux adolescents sont prêts à en venir aux mains, François intervient et les sépare.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top