Mon compte
    Souviens-toi l'été dernier sur Prime Video : la série est-elle meilleure que le film ?
    15 oct. 2021 à 09:00
    Thomas Desroches
    Thomas Desroches
    -Journaliste cinéma et séries
    Les yeux rivés sur l’écran et la tête dans les magazines, Thomas Desroches se nourrit de films en tout genre dès son plus jeune âge. Il aime le cinéma engagé et extrême, les documentaires, l'œuvre de Xavier Dolan et partage sa passion sur le podcast d'AlloCiné.

    Le film d'horreur phare des années 90, avec Jennifer Love Hewitt et Sarah Michelle Gellar, revient. Enfin presque. C'est sous la forme d'une série que "Souviens-toi... l'été dernier" regagne les écrans. À découvrir sur Prime Video.

    DE QUOI ÇA PARLE ?

    Dans une ville pleine de secrets, un groupe d'adolescents est traqué par un mystérieux tueur, un an après un accident mortel survenu le soir de leur remise de diplôme.

    Souviens-toi… l’été dernier, une série créée par Sara Goodman.

    Disponible sur Prime Video.

    Les 4 premiers épisodes sont disponibles le 15 octobre, puis un par semaine.

    Souviens-toi l'été dernier
    Souviens-toi l'été dernier
    Sortie le 15 octobre 2021 | 45 min
    Série : Souviens-toi l'été dernier
    Avec Madison Iseman, Bill Heck, Brianne Tju, Ezekiel Goodman, Ashley Moore
    Presse
    2,5
    Spectateurs
    2,6
    Voir sur Prime Video
    C'EST AVEC QUI ?

    Oubliez Jennifer Love Hewitt dans le rôle de Julie James. Madison Iseman est la nouvelle héroïne de cette série. Sans trop en dévoiler, elle incarne en réalité deux personnages : des sœurs jumelles. La jeune actrice est précédemment apparue dans les deux nouveaux films Jumanji ou encore Annabelle - La Maison du Mal.

    À ses côtés, Ezekiel Goodman de la série Rat Bastard, joue Dylan, Ashley Moore, apparue dans le film Popstar, interprète Riley, Brianne Tju, qui était également dans la série Scream, prête ses traits à Margot et Sebastian Amoruso joue Johnny. La distribution est complétée par Bill Heck (Locke & Key, The Alienist), Cassie Beck (Elementary) et Brooke Bloom (Extrêmement fort et incroyablement près).

    ÇA VAUT LE COUP D'ŒIL ?

    1997. Alors que Scream crée l’événement dans le monde entier, Hollywood relance la tendance des slashers. Le scénariste Kevin Williamson, propulsé par le succès du film d’horreur de Wes Craven et de Dawson, propose Souviens-toi… l’été dernier, adaptation du roman éponyme de Lois Duncan, publié en 1973. L’histoire est simple : une bande d’adolescents renverse un homme en voiture. Plutôt que d’appeler la police, ils se débarrassent du corps et se jurent de garder le secret. Un an plus tard, des menaces surgissent. Quelqu’un sait et compte bien se venger.

    Vingt-quatre ans plus tard, que reste-t-il de Souviens-toi… l’été dernier ? Après deux suites - dont une sortie directement en DVD -, le thriller n’a pas aussi bien vieilli que Scream. Il s’est, malgré tout, forgé un petit statut de film culte, notamment du côté des plus nostalgiques. Sa popularité reste assez importante aujourd’hui pour qu’une série voit le jour. Tuons le suspense dès maintenant : cette nouvelle fiction n’a pas grand chose à voir avec le film original, et encore moins avec le livre. Il y a toujours un groupe d’ados, un accident de voiture et un maître-chanteur, mais le reste est bien différent.

    Prime Video
    Madison Iseman dans "Souviens-toi... l'été dernier".

    Bonne ou mauvaise idée, c’est aux téléspectateurs de trancher. La créatrice Sara Goodman s’affranchit complètement des œuvres précédentes et rend toute tentative de comparaison compliquée. Ce Souviens-toi… l’été dernier version 2021 reste fidèle à l’esprit du slasher - un tueur à la poursuite de jeunes victimes -, mais flirte avec Euphoria lorsqu’il s’agit de s’intéresser au monde des adolescents. Excès, drogues, réseaux sociaux… certains traits sont - volontairement ? - caricaturaux et dépeignent une toute autre jeunesse que celle de la génération Buffy.

    Pas de pêcheur au crochet, mais plus de sang

    Le décor est, lui aussi, différent. Fini la petite ville de pêche américaine, l’intrigue se situe cette fois à Hawaï. Par conséquent, le pêcheur au crochet vêtu de son ciré noir est absent. Si ce nouveau tueur agit hors-champ pendant les premiers épisodes, il se dévoile à mesure que l’histoire progresse et se montre bien plus violent que dans les films. C’est d’ailleurs l’un des points positifs de la série : l’horreur et les mises à mort originales.

    Côté casting, les jeunes acteurs ont la lourde tâche de succéder à des visages emblématiques des années 90, en particulier ceux de Sarah Michelle Gellar et Jennifer Love Hewitt.Tous s’en sortent plutôt bien, notamment Madison Iseman qui parvient à incarner deux personnages drastiquement opposés. 

    C’est certain, Souviens-toi… l’été dernier devrait, dès ses premières minutes, décontenancer les fans de l’original. C’est pourtant ce qui fait son intérêt. La série, à la fois sexy et sanglante, ne se contente pas d’être un simple remake et se détache totalement des films précédents. L'occasion donc de faire table rase du passé avec une approche plus contemporaine. Pour les déçus, il restera toujours le film de 1997.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top