Mon compte
    Squid Game : galères, faillite, refus... Un combat de 10 ans pour le créateur de la série !
    Par Chaïma Tounsi-Chaïbdraa — 13 oct. 2021 à 17:30

    Il y a 10 ans, rien ne prédestinait Dong-hyuk Hwang au carton qu’il rencontre actuellement avec sa série Squid Game diffusée sur Netflix. Retour sur une success story dans l’air du temps.

    Ça y est. Squid Game est devenue la série la plus regardée de tous les temps sur Netflix, battant avec 111 millions de visionnages le record détenu par Bridgerton. Rien ne prédestinait cette production coréenne à devenir un succès planétaire, surtout quand on sait les années de galère qu’a connues son créateur Dong-hyuk Hwang.

    Il y a 10 ans, l’homme commençait à développer l’idée d’une série dans laquelle un groupe de participants acceptait de participer à des jeux dangereux et mortels, avec à la clé pour le gagnant, une somme d’argent conséquente. 

    Malheureusement au même moment, Dong-hyuk Hwang se trouve dans une situation plus que précaire. Obligé de vivre chez sa mère et sa grand-mère, il n’a pas d’autres choix que de vendre son ordinateur portable afin de subvenir à ses besoins. Mettant ainsi un terme à l’écriture de sa série.

    Squid Game
    Squid Game
    Sortie le 17 septembre 2021 | 60 min
    Série : Squid Game
    Avec Jung-jae Lee, Park Hae-Soo, Jung Ho-Yeon, Heo Sung-Tae, Wi Ha-Joon
    Presse
    3,6
    Spectateurs
    4,0
    Voir sur Netflix

    Après quelques années de galère, le scénariste parvient à boucler son script mais se heurte au refus de nombreux producteurs quand il s’agit de financer son projet. La raison ? Squid Game est alors jugée trop violente et improbable : qui accepterait de mettre sa vie en jeu contre de l’argent ?

    Mais voilà, la pandémie du COVID-19 rabat les cartes. Dans une interview donnée au Wall Street Journal, Hwang explique que la crise économique qui a suivi a exacerbé les inégalités et le fossé entre les riches et les pauvres. "Le monde a changé. Tout cela a fait que mon histoire est devenue assez réaliste pour les spectateurs, par rapport à il y a 10 ans". 

    Netflix a en tout cas senti le bon filon en misant sur ce projet de longue date. Le géant américain, qui a investi 700 millions de dollars dans le marché coréén entre 2015 et 2020, a prouvé que sa stratégie était la bonne. Et quant à Dong-hyuk Hwang, il ne se souciera probablement plus de ses problèmes financiers.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Squid Game : jeux dangereux dans les écoles, l'Education Nationale tire le signal d'alarme
    • Squid Game accusée de plagiat : la série Netflix s'inspire-t-elle d'un film japonais ?
    Commentaires
    • LeMeilleurPseudoDuMonde
      La seule bonne nouvelle de l'affaire Squid Game c'est que, peut-être, avec un grand P, Hollywood va analyser correctement la situation et se dire que si les productions coréennes ont de plus en plus la côte c'est parce qu'elles proposent autre chose que des préquels, séquels, reboots et remakes en faisant du neuf !
    • andiran23
      1 - Eh sérieusement on en peut plus de votre matraquage, on sait que ça fait du clic mais ça suffit, deux ou trois articles par jour sur les 10-15 que comptent chaque jour votre site, c'est INSUPPORTABLE2 - Pour une fois on a un article utile et intéressant. On a plein de gens qui se disent que c'est un message d'espoir, croyez en vos rêves et n'abandonnez jamais alors que la réalité c'est que c'est un aveu d'échec de l'industrie, qui a décidément bien du mal à faire éclore les talents, à refuser constamment des artistes aux visions originales qui sont jetés comme des balles rebondissantes pendant des années, voire des décennies, alors qu'ils pourraient amener de gros succès. Mais bon, la frilosité des investisseurs et des producteurs et directeurs de programmes, on la connaît (soupir)
    Voir les commentaires
    Back to Top