Mon compte
    Bac Nord : "la récupération politique est déplorable" pour le réalisateur Cédric Jimenez
    15 oct. 2021 à 13:00
    Brigitte Baronnet
    Brigitte Baronnet
    -Journaliste
    Passionnée par le cinéma français, adorant arpenter les festivals, Brigitte Baronnet est journaliste pour AlloCiné depuis 10 ans. Elle anime le podcast Spotlight.

    "Bac Nord", 2ème plus grand succès français de l'année au cinéma, vient de franchir les 2 millions d'entrées. A cette occasion, son réalisateur Cédric Jimenez revient sur ce succès surprise et la récupération politique dont le film fait l'objet.

    KaamelottBac Nord et OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire. Ce sont les trois films français ayant, à ce jour, rassemblé le plus de spectateurs au cinéma cette année.

    Bac Nord se distingue dans ce trio, en n'étant ni du genre comédie, ni tiré d'une franchise identifiée par les spectateurs. Le film de Cédric Jimenez, adapté d'une histoire vraie, vient de franchir la barre symbolique des 2 millions d'entrées, et continue à glaner de nouveaux spectateurs depuis sa sortie cet été. 

    Bac Nord : l’histoire vraie du scandale policier qui a inspiré le film de Cédric Jimenez 

    Il était par ailleurs parmi les finalistes pour représenter la France aux Oscars. C'est finalement Titane qui sera le candidat français.

    Bac Nord
    Bac Nord
    De Cédric Jimenez
    Avec Gilles Lellouche, François Civil, Karim Leklou, Adèle Exarchopoulos, Kenza Fortas
    Séances (22)

    A la faveur de cette actualité, Le Parisien a rencontré Cédric Jimenez, qui travaille actuellement sur un nouveau film autour des attentats du 13 Novembre. Le quotidien l'a notamment interrogé sur la récupération politique dont Bac Nord fait l'objet, récupération que le cinéaste regrette.

    "La récupération politique est déplorable et, malheureusement, on la subit. Zemmour et Le Pen déforment le propos du film, ils font des raccourcis lamentables. Je n'ai pas fait une radiographie des quartiers Nord de Marseille, j'ai montré la cité dans un contexte très particulier.

    J'ai choisi de faire un film du point de vue de ces trois flics de la BAC. Ce que j'ai voulu raconter, c'est la façon dont des individus se sont retrouvés broyés par la machine. C'est d'ailleurs le thème de tous mes films."

    Cédric Jimenez donne, par ailleurs, des précisions sur le contexte dans lequel sort le film. "On a tourné à l'été 2019. Le film a été reporté plusieurs fois à cause du Covid, mais on devait sortir en octobre 2020, avant la précampagne présidentielle, avant les événements de cet été et avant même le procès des vrais policiers de la BAC."

    Cédric Jimenez indique à cete occasion, qu'il "accepte les critiques" qu'il"ne vote pas à droite" et évoque sa famille. Et d'ajouter : "Les journalistes ont le droit de voir des choses que je n'ai pas voulu véhiculer".

    Pour mémoire, l'histoire de Bac Nord se passe en 2012. Les quartiers Nord de Marseille détiennent un triste record : la zone au taux de criminalité le plus élevé de France. Poussée par sa hiérarchie, la BAC Nord, brigade de terrain, cherche sans cesse à améliorer ses résultats. Dans un secteur à haut risque, les flics adaptent leurs méthodes, franchissant parfois la ligne jaune. Jusqu'au jour où le système judiciaire se retourne contre eux…  

    Bac Nord : comment François Civil a trouvé son personnage

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top