Mon compte
    Qui fait la voix de Venom dans la suite ?
    21 oct. 2021 à 10:00
    Marine de Guilhermier
    Marine de Guilhermier
    -Journaliste
    Passionnée par le grand et le petit écran et fascinée par les acteurs, Marine a des goûts très éclectiques. Elle a néanmoins une préférence pour le cinéma américain et dévore tout ce qui lui passe devant les yeux, de l'immense blockbuster au plus petit film indépendant.

    Dans Venom 2, sorti ce mercredi, les spectateurs peuvent retrouver le journaliste Eddie Brock, joué par Tom Hardy, et Venom, le symbiote avec qui il partage son corps. Mais qui se cache donc derrière la voix grave de l’extraterrestre ?

    La suite de Venom est enfin arrivée en salles pour le plus grand plaisir des fans de ce redoutable extraterrestre, toujours en quête d’un humain à dévorer. Dans le premier épisode, sorti en 2018, ce dernier prenait possession du corps d’Eddie Brock, un journaliste incarné par Tom Hardy, et ils se retrouvaient à faire équipe pour mettre fin aux plans du scientifique Carlton Drake (Riz Ahmed), habité par le symbiote Riot.

    Dans Venom : Let There Be Carnage, la cohabitation entre Eddie et Venom continue, non sans ses inconvénients. Et comme dans le premier film, bien que la voix de l'extraterrestre soit plus caverneuse que celle du journaliste, c'est bel et bien Tom Hardy qui se charge des deux rôles.

    Venom: Let There Be Carnage
    Venom: Let There Be Carnage
    1h 38min
    De Andy Serkis
    Avec Tom Hardy, Woody Harrelson, Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott
    Presse
    1,7
    Spectateurs
    2,1
    Séances (113)

    Lors d’une interview à la BBC Radio 1, l’acteur a révélé ses inspirations pour la voix du monstrueux Venom : “Je mélange un peu de Busta Rhymes, un peu de Method [Man] et Redman, un peu de James Brown et je glisse un élément de Richard Burton.

    L'interprète d’Eddie, et donc de Venom, a également confié qu’il lui arrivait de mélanger la voix du symbiote avec la voix d’un de ses autres personnages culte, Bane de The Dark Knight Rises, elle aussi particulièrement marquante.

    Je pense que c’est un risque du métier. Vous savez, nous n’avons que quelques personnages et nous nous embrouillons entre tous. Parfois, Alfie [son personnage dans Peaky Blinders] ressort ! C’est inévitable”, a-t-il admis.

    Dans la version française, c’est Jérémie Covillault qui prête sa voix à la fois au journaliste et à l’extraterrestre. Venom : Let There Be Carnage marque la 10e fois que le comédien double Tom Hardy dans la langue de Molière.

    La bande-annonce de The Dark Knight Rises :

     


     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top