Mon compte
    Comme un coup de tonnerre sur France 2 : que vaut le téléfilm avec Grégory Montel (Dix pour cent) ?
    1 nov. 2021 à 08:00
    Lucie Reeb
    Lucie Reeb
    -Journaliste séries
    Passionnée de séries depuis son plus jeune âge, elle regarde de tout, mais garde une place particulière dans son cœur pour les séries pour ados.

    France 2 propose ce lundi soir à partir de 21h05 "Comme un coup de tonnerre", une fiction avec Grégory Montel et Patrick Chesnais qui aborde le thème délicat de la dépression chez les hommes.

    Rémy GRANDROQUES - ELZEVIR - FTV
    De quoi ça parle ?

    Paul Vidal est médecin de campagne dans un petit bourg. Marié et père de famille, il a en apparence tout pour être heureux. Mais il souffre d’une grave dépression nerveuse, qui le rend bientôt incapable d’exercer son métier. Hospitalisé dans une clinique, sa famille va se mobiliser pour lui redonner le goût de la vie, mais cela n’ira pas sans quelques conflits et remises en question, que ce soit auprès des siens, mais aussi auprès de ses patients.

    Comme un coup de tonnerre est diffusée le lundi 1er novembre à 21h05 sur France 2.

    Comme un coup de tonnerre (dans un ciel sans nuage)
    Comme un coup de tonnerre (dans un ciel sans nuage)
    Sortie : 1 novembre 2021 | 1h 30min
    De Catherine Klein
    Avec Grégory Montel, Elodie Navarre, Sarah Suco, Patrick Chesnais, Léo Dussollier
    Spectateurs
    3,2
    C’est avec qui ?

    Grégory Montel, qui s’est notamment illustré dans Dix pour cent dans le rôle de Gabriel Sarda campe ici Paul Vidal, le personnage principal de cette fiction écrite et réalisée par Catherine Klein. Il donne ici la réplique à Elodie Navarre (Le Bureau des Légendes) et Patrick Chesnais, qui jouent respectivement la femme et le père du médecin. Léo Dussollier (Luther) et Sarah Suco (Les invisibles) viennent compléter la distribution.

    Ça vaut le coup d'œil ?

    La dépression masculine est un thème souvent trop peu abordé dans la fiction, que ce soit à la télévision ou au cinéma. C’est pourquoi Catherine Klein a choisi d’écrire sur cette maladie dans Comme un coup de tonnerre.

    Dans ce drame émouvant, nous suivons un médecin de campagne qui, face à la charge mentale induite par son travail prenant, mais aussi à sa vie de famille en pleine métamorphose, sombre dans une dépression dont il peine à sortir.

    S’il parvient à cacher pendant un temps son état à sa famille et à ses patients, cette crise silencieuse le bouffe petit à petit, et, après de nombreuses erreurs qui auraient pu être fatales, il prend la décision d’agir pour s’en sortir.

    Le travail de recherche et d’écriture de la réalisatrice et scénariste permet à Comme un coup de tonnerre d’éviter de tomber dans le sentimentalisme tout en nous offrant une vision juste sur un mal qui touche de nombreuses personnes.

    Rémy GRANDROQUES - ELZIVIR- FTV
    Grégory Montel et Elodie Navarre

    Si l’histoire met un peu de temps à démarrer et à se mettre en place, cela permet aux téléspectateurs de s’imprégner du ressenti et de se rendre compte de la détresse de ce médecin qui ne veut qu’une chose : satisfaire ses patients et sa famille.

    Cette fiction touchante quelque peu classique dans sa forme fonctionne principalement grâce à l’interprétation tout en justesse de Grégory Montel qui parvient grâce à ses regards à nous faire ressentir le désespoir de son personnage.

    En somme, Comme un coup de tonnerre aborde avec simplicité et sincérité un sujet délicat, et parvient, grâce à son écriture intelligente, à éviter de tomber dans le pathos.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Germinal sur France 2 : la série vue par Louis Peres, Thierry Godard et Guillaume de Tonquédec
    • Germinal sur France 2 : Que vaut la minisérie événement adaptée du roman d'Emile Zola ?
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top