Mon compte
    Mort de Powers Boothe, le sénateur Roark de Sin City
    15 mai 2017 à 10:25
    Clément Cuyer
    Clément Cuyer
    -Journaliste
    Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un "vieux de la vieille" d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. "Trop vieux pour ces conneries" ? Ô grand jamais !

    L'acteur américain Powers Boothe, le sénateur Roark de "Sin City", vu notamment aux génériques des séries "Les Agents du S.H.I.E.L.D.", "Nashville" et "Deadwood", est décédé ce dimanche à l'âge de 68 ans.

    Powers Boothe
    11. Powers Boothe +

    C'est une véritable "gueule" du petit et du grand écran qui vient de disparaître. Powers Boothe, le terrible sénateur Roark de Sin City, vu notamment aux génériques des séries Nashville, Les Agents du SHIELD et Deadwood, est décédé ce dimanche à l'âge de 68 ans de causes naturelles, ainsi que le rapporte le site Variety.

    Powers Boothe décroche son premier rôle au cinéma dans The Goodbye girl (1977), une comédie romantique de Herbert Ross avec Richard Dreyfuss. L'Américain fait également une apparition en vendeur de foulards dans Cruising (1980) de William Friedkin, avant d'être consacré par la télévision. Il remporte en effet en 1981 un Emmy Award en tant que meilleur comédien pour son interprétation du révérend Jim Jones dans le téléfilm Guyana Tragedy : The Story of Jim Jones.

    Un spécialiste des thrillers et films d'action, à son aise en bad-guy

    Dès lors, cet acteur charismatique au regard noir se voit proposer des rôles plus intéressants sur grand écran. Il aime notamment à incarner des personnages de militaires endurcis dans Sans retour (1981) de Walter Hill, L' Aube rouge (1984) de John Milius, ou encore Les Chemins de la dignité (2001) de George Tillman Jr..

    En 1985, Powers Boothe figure en haut de l'affiche de La Forêt d'émeraude de John Boorman, partant à la recherche de son fils disparu. Habitué aux thrillers ainsi qu'aux films d'action, il interprète également à merveille les rôles de criminels, que ce soit dans Extrême préjudice de Walter HillTombstone de George Pan Cosmatos ou encore Mort Subite, qui le voit affronter Jean-Claude Van Damme.

    De Sin City à l'univers Marvel

    Certains réalisateurs l'imaginent, pour leur part, en représentant des forces de l'ordre. C'est le cas de Dwight H. Little qui lui demande de prêter main forte à Brandon Lee dans Rapid fire en 1992, d'Oliver Stone, sous la direction duquel il tourne Nixon et U-Turn, et de Bill Paxton qui l'engage sur le tournage de Emprise en 2001. Dans Sin City (2005) et sa suite, il se distingue auprès de la nouvelle génération en incarnant le sénateur Roark aux côtés de Bruce Willis et Jessica Alba.

    Après avoir incarné le général romain Flavius Aeius, mentor d'Attila, dans la mini-série Attila the Hun, Powers Boothe trouve un rôle récurrent dans la série western Deadwood puis poursuit un joli succès tardif sur petit écran avec des rôles dans Nashville et la série Marvel Les Agents du SHIELD. Un univers Marvel qu'il découvre également au cinéma avec un petit rôle dans Avengers.

    La bande-annonce de "Sin City : j'ai tué pour elle" :

    Sin City : j'ai tué pour elle Bande-annonce VO
    Sin City : j'ai tué pour elle Bande-annonce VO

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    • TITI H.
      Pareil,decouvert aussi dans Rapid Fire..... RIP
    • Fury_Road
      Découvert dans l'un des films cultes de mon enfance : Rapid Fire...une bonne vieille gueule de ciné qui part. RIP
    • fedor85
      une vraie gueule de ciné
    • cloud29
      Et merde je suis choqué vu qu'il était très bon dans la saison 3 des AGENTS DU SHIELD qui s'est terminé à peine la semaine dernière. o.OBon ben RIP et condoléances à ses proches. :-(
    • Halloween75
      super acteur dommage, le connait depuis fin des années 80 vu dans pleins de films
    • Oliver Q.
      ah d'accord merci pour l'éclaircissement ; m'enfin c'est chaud qu'ils ne fassent pas la différence entre un arrêt cardiaque et une dégénérescence cellulaire classique causant une perte des fonctions vitales (la 'belle mort' comme on dit); c'est qd même assez différent me semble-t-il. Au-delà de ça, si ce que tu dis s'applique ici, il faut sans doute se réjouir que l'intimité de l'acteur ait été respectée par une appellation générique. RIP d'ailleurs
    • empeureur18
      encore un visage familier qui nous quittes
    • toshfox
      Coucou Oliver, Mort de cause naturelle ne veut pas toujours dire de vieillesse simplement. Une arret cardiaque ou une maladie est pour le medico-legal une cause naturelle par opposition à mort violente.
    • Richie Rich
      Ils ont meme pas citer ses meileurs films comme Mort Subite par exemple...
    • Quackerjack
      Abusé, je venais de le revoir dans Mort Subite hier...
    • Oliver Q.
      on est d accord ; on nous le fait passer comme une lettre à la poste c est bizarre ; pourtant si allocine à fait son travail ils ont du traduire un article en anglais... si c est le cas cet article nous cache une chose ou deux
    • St?phane B.
      Un acteur que j'appréciais bcp. Qu'il repose en paix.
    • ServalReturns
      RIP.
    • Sicyons
      Il m'a toujours fait penser à Gregory Peck. Merci pour tout Mr Boothe.
    • Housecoat
      Juste quand je découvre hier que c'était lui qui jouait le père dans La Forêt d'Emeraude de John Boorman parce que je faisait des recherches sur ce réal parce qu'une nouvelle version du Roi Arthur sortait mercredi. Hasard ? Force Cosmique ?Quoiqu'il en soit R.I.P. :(
    • AMCHI
      De nos jours 68 ans c'est un peu tôt pour mourir.
    • AMCHI
      RIP à cet acteur que j'appréciais et que j'avais découvert avec Walter Hill.
    • Oliver Q.
      68 ans de cause naturelle ? bien sûr il n etait plus tout jeune mais c est étrange...
    • denox
      RIP
    Voir les commentaires
    Back to Top