Mon compte
    Annecy 2017 : pourquoi il est nécessaire de savoir faire les avions en papier ?
    16 juin 2017 à 17:30
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Découvrez l’une des plus anciennes traditions du Festival International de l’Animation d’Annecy : la construction et le lancer d’avions en papier en salle de projection…

    Les avions en papier d'Annecy
    3. Les avions en papier d'Annecy +

    La première fois que vous entrerez dans une salle de cinéma pendant le Festival International d’Animation d’Annecy, vous pourriez être surpris… En effet, vous vous demanderez d’abord ce que font toutes ces feuilles de papier sur la scène, juste sous l’écran. Vous regarderez voler d’un air étonné de petits projectiles à travers la salle, peut-être même que l’un d’entre eux vous atterrira malencontreusement sur la tête.

    Et puis vous comprendrez très vite que l’une des plus vieilles traditions du festival consiste à pratiquer… le lancer d’avions en papier. Le but du jeu : fabriquer l’objet le plus aérodynamique possible avec une feuille de papier ou un tract, et le lancer pour le faire atterrir sur scène, ou même, si possible, contre l’écran, ce qui aura le mérite de déclencher automatiquement les applaudissements de toute la salle.

    Juste avant la projection de ce matin, nous nous sommes promenés dans les allées pour demander quelques conseils de fabrication aux festivaliers…

    Morceaux de témoignages choisis :

    "Les gens lancent des avions du fond, et l’idée c’est de les ramener le plus près possible de la scène. Et il faut qu’il y en ait un maximum. Quand ça applaudit, c’est soit qu’un des avions a touché l’écran, soit qu’il a fait un très beau vol plané, qu’il a traversé les trois quarts de la salle..."

    "Depuis le début, on essaie de trouver la technique pour faire bons avions en papier. On n’a toujours pas réussi, donc maintenant on récupère ceux que les gens lancent et on fait passer devant."

    "Je ne sais pas exactement d’où ça vient, je sais que ça fait un long moment que ça existe, parce que la première fois que je suis venu à Annecy, c’était il y a plus de 10 ans et il y avait déjà des avions."

    "Plus on est loin dans la salle, plus le challenge d’arriver sur la scène est important. Et forcément, dès que c’est le cas, tout le public applaudit. Si on touche l’écran, c’est l’apothéose."

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top