Notez des films
Mon AlloCiné
    Serpico, Bonnie & Clyde, E.T... Des monteuses de génie se cachent derrière ces chefs-d'oeuvre !
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 31 oct. 2020 à 05:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Parce qu'il a été durant longtemps un des très rares postes ouvert aux femmes, le montage des films a accueilli avec bonheur au fil des décennies de très grandes dames du cinéma, oeuvrant dans l'ombre aux côtés des réalisateurs. Hommage.

    Thelma Schoonmaker
    1. Thelma Schoonmaker +
    Martin Scorsese entretient une relation quasi fusionnelle depuis 50 ans avec cette monteuse de légende : Thelma Schoonmaker, veuve du grand Michael Powell. "Thelma est LA femme en qui j'ai confiance" se plaît-il à dire à son propos. Petite ironie savoureuse : elle fut citée sept fois à l'Oscar du meilleur montage, et remporta trois statuettes. La première pour un montage et un film entré dans la légende du 7e art : Raging Bull; là où Scorsese devra attendre 26 ans avant de remporter son premier Oscar comme meilleur réalisateur pour Les Infiltrés. Exemple rare et magnifique de collaboration artistique, Thelma Schoonmaker, qui a monté tous les films du maître, a aussi le triomphe modeste. Très modeste même. "C'est merveilleux de travailler avec les images de quelqu'un qui comprend aussi bien votre travail" dit-elle à propos de Marty. Elle est tellement convaincue de cela qu'elle a même cherché plusieurs fois à lui donner l'Oscar qu'elle a gagné sur Raging Bull. En vain.
    Lire la suite
    "Le monteur est l'auteur final du film" disait le grand David Lean. A l'heure où les logiciels de montage comme Final Cut Pro, Adobe Premiere ou Avid permettent de faire à peu près tout et n'importe quoi, il fut un temps -jusqu'au milieu des années 1990 en fait- où tous les films étaient montés à la main. Dans cet exercice délicat, des femmes de légendes ont occupé ou occupent cette place de choix. La raison ? Pendant longtemps, dans l'industrie du cinéma, le poste de monteur fut en effet un des rares ouverts aux femmes. Hommage en images à ces très grandes dames du cinéma et de l'ombre, grâce à qui les cinéphiles du monde entier ont pu s'émerveiller dans les salles obscures.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • brunodinah
      Mise à part Booth et Liddleton, je connaissais au moins de nom les autres chefs monteuses.Hommage pastiche au cinéma hollywoodien d'hier à travers ce très bel article riche et documenté pour un très beau métier, fastudieux et difficile.En ayant découvert que Madame de Havilland s'est éteinte cet été, c'est en effet, parfois, grâce à la magnificence d'un montage qu'un 'cut' (et qu'un film !) devient chef d'oeuvre, film culte, film mythique.Bravo à toutes. Action !
    • Lccf
      Bel hommage à un métier souvent négligé, mais essentiel.
    Voir les commentaires
    Back to Top