Mon compte
    Pirates des Caraïbes : 13 détails cachés dans le film Disney avec Johnny Depp
    14 oct. 2021 à 19:00
    Thomas Imbert
    Thomas Imbert
    -Chef de rubrique - Infotainment
    De la Terre du Milieu aux confins de la galaxie Star Wars en passant par les jungles de Jurassic Park, il ne refuse jamais un petit voyage vers les plus grandes sagas du cinéma. Enfant des années 90, créateur des émissions Give Me Five et Big Fan Theory, il écrit pour AlloCiné depuis 2010.

    Retour sur "Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl", premier volet de la saga réalisé par Gore Verbinski en 2003, et sur tous les easter eggs qui sont cachés à l'intérieur.

    Un petit souvenir du Seigneur des Anneaux, une marque mystérieuse sur le visage de Jack Sparrow, une chanson qui fait "Yo Ho" et quelques noms d'oiseaux... Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl, porté par Johnny DeppOrlando Bloom et Keira Knightley, regorge de détails cachés en tous genres. Retour sur toutes les références, clins d'oeil et autres easter eggs que l'on peut trouver dans le premier volet de la célèbre saga...

    Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl
    Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl
    2h 23min
    De Gore Verbinski
    Avec Johnny Depp, Geoffrey Rush, Keira Knightley, Orlando Bloom, Jack Davenport
    Presse
    3,5
    Spectateurs
    4,1
    Voir sur Disney+

    "Yo Ho, Yo Ho"

    Walt Disney Pictures

    La petite ritournelle fredonnée par la jeune Elizabeth Swann au tout début de Pirates des Caraïbes - un air que l'on retrouvera d'ailleurs à plusieurs reprises dans la saga - est une référence directe à l'attraction originale des parcs Disneyland dont a été tiré le film. En effet, installés sur de petits bateaux, les visiteurs du "ride" entendent généralement résonner cette célèbre chanson en traversant les rues d'une petite ville envahie par des hordes de pirates.

    De Legolas à Will Turner

    Walt Disney Pictures

    Lorsque Orlando Bloom croise le fer avec Johnny Depp (alias Jack Sparrow) au début du film, un peut apercevoir un discret petit tatouage sur le poignet droit de l'acteur. Cette marque, qui représente le chiffre "9" en elfique, est un souvenir de tournage qui lui vient du Seigneur des Anneaux. En effet, à l'instar de Viggo Mortensen, d'Elijah Wood et de chacun des neuf comédiens qui ont fait partie de La Communauté de l'Anneau dans la trilogie de Peter Jackson, l'interprète de Legolas s'est fait tatouer ce caractère sur le bras.

    Un os contre une clé

    Walt Disney Pictures

    Deuxième référence à la légendaire attraction originale des parcs Disney ! La séquence au cours de laquelle Jack Sparrow, enfermé en prison, tente d'amadouer le chien qui détient les clés de sa cellule en lui tendant un os à moelle, fait évidemment penser à un segment emblématique du célèbre parcours.

    Sous l'océan

    Walt Disney Pictures

    Dans la scène où Jack Sparrow et Will Turner utilisent une chaloupe pour marcher au fond de l'océan (en référence au Corsaire Rouge, long métrage de 1952 où Burt Lancaster utilisait la même technique), Will se coince malencontreusement le pied dans un casier à homards. Dans la scène suivante, on retrouve ce même piège à homards attaché au gouvernail du navire qui essaiera de prendre en chasse les deux personnages : une preuve que Will a ingénieusement su tourner cette petite maladresse à son avantage !

    Mickey caché

    Walt Disney Pictures

    Comme c'est le cas dans de très nombreuses productions des studios Disney, la mascotte aux grandes oreilles apparaît furtivement dans Pirates des Caraïbes : la Malédiction du Black Pearl. En effet, selon les fans, le nuage que forme la fumée d'un canon dans le ciel, face au clair de lune, prend momentanément la forme très caractéristique d'une tête de Mickey.

    Noms d'oiseaux

    Walt Disney Pictures

    Un capitaine Jack Sparrow dont le patronyme signifie "moineau" en français (comme le suggère d'ailleurs l'un de ses tatouages), une Elizabeth Swann en référence au "cygne", et un Will Turner qui porte le même nom qu'un célèbre ornithologue anglais du XVIIIème siècle... Force est de constater que les trois personnages principaux de Pirates des Caraïbes sont liés à des oiseaux.

    Croissant et étoile

    Walt Disney Pictures

    Il semblerait que le légendaire capitaine Jack Sparrow ait été inspiré par un autre pirate ayant réellement existé à la fin du XVIème siècle : le célèbre Jack Ward, qui aurait fini par prendre le nom de Yusuf Raïs après s'être converti à l'islam. En effet, ce personnage historique que l'on appelait "Birdy", avait lui aussi un surnom faisant référence aux oiseaux. Par ailleurs, l'une des médailles arborées par Sparrow dans le film reproduit un croissant et une étoile à cinq branches, qui sont des symboles habituellement liés à la religion musulmane.

    Boussole

    Walt Disney Pictures

    C'est bien connu, la boussole de Jack Sparrow n'indique pas le nord, mais montre plutôt la chose que recherche le plus au monde celui qui la tient dans sa main. C'est la raison pour laquelle, lorsque le Commodore Norrington s'en empare momentanément, l'aiguille se met à pointer directement le capitaine. En effet, pour un homme ambitieux tel que Norrington, mettre la main sur un pirate aussi célèbre que Sparrow représenterait sans doute un véritable accomplissement.

    Porcherie

    Walt Disney Pictures

    Encore une référence évidente à l'attraction des parcs Disney ! En effet, à l'instar de Joshamee Gibbs - que Sparrow retrouve endormi sur un tas de cochons à Tortuga - l'un des pirates que l'on peut croiser dans le "ride" original cuve son vin dans la même position peu flatteuse.

    "Dead men tell no tales"

    Walt Disney Pictures

    La phrase scandée en boucle par le perroquet de Cotton - et qui deviendra d'ailleurs ensuite le titre original du cinquième volet de la saga (en VF, La Vengeance de Salazar) - résonne elle aussi dans l'attraction que connaissent tous les fans des parcs Disney. "Les morts ne racontent pas d'histoires" est en effet une réplique emblématique de l'univers Pirates des Caraïbes.

    Et une bouteille de vin !

    Walt Disney Pictures

    Et de 4 ! La séquence au cours de laquelle Barbossa engloutit une bouteille de vin et qu'Elizabeth Swann observe la boisson couler à travers le squelette du pirate est également une référence à un personnage iconique de l'attraction originale, qui se trempe lui aussi jusqu'aux os.

    Une cicatrice suspecte

    Walt Disney Pictures

    Selon IMDB, la tache rouge que l'on peut apercevoir sur le côté droit du visage de Jack Sparrow (et qui prend de plus en plus d'ampleur au fil des films) serait une plaisanterie initiée par Johnny Depp et par son maquilleur. En effet, certains fans vont jusqu'à imaginer que cette cicatrice serait un effet secondaire... de la syphilis.

    Endormi sur un tas d'or

    Walt Disney Pictures

    Après avoir été occis par Jack Sparrow à la fin du film, Barbossa retrouve son aspect squelettique et s'effondre sur le trésor qu'il avait amassé à l'île de la Muerta. Il s'agit là encore d'un clin d'oeil à l'attraction originale des parcs Disney, dans le décor de laquelle on pouvait déjà observer un squelette gisant sur un tas de pièces d'or.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    Voir les commentaires
    Back to Top