Mon compte
    Space Jam 2 : 50 détails cachés dans le film avec LeBron James, de Batman à Matrix
    27 juil. 2021 à 10:00
    Vincent Formica
    Vincent Formica
    -Journaliste cinéma
    Bercé dès son plus jeune âge par le cinéma du Nouvel Hollywood, Vincent Formica découvre très tôt les œuvres de Martin Scorsese, Coppola, De Palma ou Steven Spielberg. Grâce à ces parrains du cinéma, il va apprendre à aimer profondément le 7ème art, se forgeant une cinéphilie éclectique.

    Space Jam : Nouvelle Ère regorge de références et autres Easter Eggs provenant de l'univers Warner Bros. On vous propose une petite plongée dans les détails cachés du film avec LeBron James et Bugs Bunny.

    De Batman à Superman en passant par MatrixLe Magicien d'Oz ou Game of ThronesSpace Jam : Nouvelle Ère regorge de références, clins d'oeil et autres détails cachés ! On vous propose une plongée vertigineuse dans les Easter Eggs du film avec LeBron James et Bugs Bunny.

    Space Jam - Nouvelle ère
    Space Jam - Nouvelle ère
    Sortie le 21 juillet 2021 | 1h 56min
    De Malcolm D. Lee
    Avec LeBron James, Don Cheadle, Sonequa Martin-Green, Ceyair Wright, Harper Leigh Alexander
    Presse
    2,3
    Spectateurs
    2,0
    Séances

    Bugs Bunny Crazy Castle

    Warner

    Au début du film, le jeune LeBron James joue à un jeu Game Boy intitulé Bugs Bunny Crazy Castle. Ce jeu d'action/réflexion édité par Kemco est sorti en 1989. Il pose ainsi les bases de la familiarité du légendaire basketteur avec l'univers des Looney Tunes.

    Les affiches des films Warner

    Warner

    Toujours vers le début du film, LeBron James et son fils vont visiter les studios Warner. En arrivant, on aperçoit des grandes affiches de longs-métrages estampillés Warner Bros. avec Scooby et Teen Titans Go to the MoviesMatrix et Tom & Jerry sur la gauche. On notera aussi The Suicide Squad et Aquaman sur la droite.

    Défilé du catalogue Warner

    Warner

    Quand les dirigeants de Warner Bros. proposent une collaboration à LeBron James, un écran défile devant lui avec de nombreuses oeuvres du studio. On peut furtivement apercevoir le premier film Space Jam dans la liste. Cela montre qu'il existe bel et bien dans l'univers de cette suite.

    Batman et Gizmo

    Warner

    Au détour d'un plan de LeBron James, on peut voir en arrière-plan une statue de Batman, Gizmo (Gremlins) et le lion du Magicien d'Oz.

    Enter The Matrix

    Warner

    Après la réunion avec Warner Bros., LeBron James est aspiré dans le Serveur-Monde. Il traverse alors plusieurs univers liés aux franchises du studio comme Harry Potter ou Game of Thrones. Quand il passe par le monde de Matrix, on peut apercevoir les légendaires pilules du film, la bleue et la rouge.

    Baton Bunny

    Warner

    Quand LeBron James découvre le monde des Toons, on peut voir de nombreuses références à des épisodes culte des Looney Tunes. Par exemple, sur cette image à gauche, une affiche de Baton Bunny (Bunny chef d'orchestre) est présente. Il s'agit d'un court-métrage de 1959.

    Ballon LeBron

    Warner

    LeBron James se transforme en ballon de basket dans le monde des Toons, tout comme Michael Jordan dans le Space Jam original.

    Bip Bip et Vil Coyote

    Warner

    En sortant d'un saloon, LeBron James et Bugs Bunny croisent de drôles de statues représentant de célèbres Looney Tunes : Bip Bip et Vil Coyote.

    Bugs Bunny barbier

    Warner

    Pendant son petit séjour dans l'univers de Bugs Bunny, LeBron James se fait faire un brin de toilette par le lapin gris. Il s'agit d'une référence au court-métrage Le Clapier de Séville, réalisé par Chuck Jones en 1950. Bugs tourmentait alors ce pauvre Elmer, comme on peut le voir sur le tableau accroché au mur.

    La Justice League

    Warner

    Quand Bugs Bunny et LeBron passent d'univers en univers à travers le Serveur-Monde, ils font un arrêt chez DC. On peut voir en haut à gauche la Watchtower de la Justice League.

    Bat-Bugs et Robin James

    Warner

    En passant chez DC, LeBron James et Bugs Bunny enfilent les costumes de Batman & Robin !

    Super-Daffy

    Warner

    Daffy Duck habillé en Superman fait alors son apparition pour tenter de stopper la course d'un train fou.

    Le Daily Planet

    Warner

    Au détour d'un plan, on peut voir l'immeuble du Daily Planet, journal de Metropolis pour lequel travaillent Clark Kent et Loïs Lane.

    Atlantis

    Warner

    Atlantis, le pays d'Aquaman est également visible.

    Gotham City

    Warner

    Après Metropolis, on visite rapidement Gotham City et son ciel rouge. Il s'agit d'une référence à la série animée Batman des années 90, devenue culte.

    La Forteresse de solitude

    Warner

    On traverse également la fameuse Forteresse de solitude si chère à Superman.

    Clark Kent

    Warner

    Clark Kent alias Superman s'apprête à intervenir. En arrière-plan on peut voir Dick Grayson (Nightwing) et Selina Kyle (Catwoman).

    Warner

    Warner

    Porky et Daffy sont en mauvaise posture ! Derrière eux se trouvent Alfred, le majordome de Bruce Wayne, ainsi que Harleen Quinzel (Harley Quinn) et Loïs Lane.

    Jimmy Olsen

    Warner

    Jimmy Olsen, photographe travaillant au Daily Planet avec Loïs et Clark, impuissant face à la catastrophe qui s'annonce.

    La Justice League

    Warner

    Finalement, Superman stoppe la course du train fou. Derrière lui, la Justice League débarque : Aquaman, Batgirl, Green Lantern et Flash.

    Space Jam premier du nom

    Warner

    À bord du vaisseau de Marvin le martien, LeBron James et Bugs Bunny recrutent les joueurs pour le match de basket du siècle contre la Goon Squad d'Al-G Rhythm (Don Cheadle). Sur cet écran, Bugs regarde ses anciens partenaires affublés du maillot qu'ils portaient dans le Space Jam original avec Michael Jordan.

    Steve Don Jobs

    Warner

    Le grand méchant du film, Al-G Rhythm, est campé par Don Cheadle. Dans une séquence avec Dom, le fils de LeBron James, il apparaît déguisé en Steve Jobs, créateur d'Apple.

    Ray Charles

    Warner

    Dans une séquence dans l'univers Toons, Bugs Bunny chipe le pistolet laser de Marvin le martien. Il passe en revue les différentes options et tombe sur Charles, Ray, en référence au mythique chanteur aveugle. Probablement un réglage permettant d'ôter la vue à la personne visée.

    Poufsouffle

    Warner

    LeBron James apparaît furtivement vêtu du costume de la maison Poufsouffle de la saga Harry Potter.

    Austin Powers

    Warner

    Plus insolite, Elmer sous les traits de Mini-Moi, acolyte du méchant Dr Denfer dans la franchise Austin Powers, popularisée par Mike Myers.

    Mad Mad Fury Road

    Warner

    Bugs Bunny et LeBron font aussi un petit passage dans Mad Max Fury Road. Vil Coyote, grimé comme le personnage de Nicholas Hoult dans le film, poursuit encore et toujours l'insaisissable Bip Bip.

    Daenerys Targaryen

    Warner

    Charlie Le Coq s'envole sur le dos d'un dragon affublé d'une perruque rappelant fortement la chevelure d'une certaine Daenerys dans Game of Thrones.

    Casablanca

    Warner

    Sam le pirate se fait remarquer en donnant la réplique à Ingrid Bergman dans le classique Casablanca avec Humphrey Bogart. C'est dans cette séquence que Pépé le putois aurait dû intervenir avant de voir sa scène coupée au montage suite à une polémique.

    Wonder Woman

    Warner

    Bugs Bunny et LeBron James retrouvent Lola Bunny à Themyscira, chez Diana Prince alias Wonder Woman. La scène fait écho à la séquence d'ouverture de Wonder Woman 1984 dans laquelle la jeune amazone doit faire ses preuves.

    Rick et Morty

    Warner

    Les déjantés Rick et Morty sont aussi de la partie, ramenant Taz vers le vaisseau de Bugs Bunny.

    Neo et Morpheus

    Warner

    Dans une scène déjà culte, LeBron James et Bugs Bunny sont vêtus des costumes de Neo et Morpheus de la saga Matrix. Quant à la Mémé des Looney Tunes, elle dézingue du bad guy habillée en Trinity.

    Scooby-Doo et compagnie

    Warner

    Quand débute le match entre la Tune Squad et la Goon Squad, une multitude de personnages issus des franchises Warner font leur apparition. Ici, on peut apercevoir la Mystery Machine de Scooby-Doo. Sur la gauche, on voit des amazones de Wonder Woman et tout à droite, un spartiate du film 300.

    King Kong

    Warner

    King Kong débarque avec fracas dans Space Jam 2 ! On le voit bondir aux côtés des avions présents dans le film original de 1933. Sur la droite, les personnages de Yéti et Compagnie participent à la fête.

    Les Pierrafeu

    Warner

    Les Pierrafeu viennent assister à la rencontre, accompagnés des personnages culte de la série comme Le Grand Gazoo, cet étrange extra-terrestre vert.

    Les Gremlins

    Warner

    Les Gremlins, stars des deux films de Joe Dante, s'agitent pour assister au match de basket ! Qui aurait pensé que ces vilaines bêbêtes soient fans de ce sport ?

    Le Géant de fer

    Warner

    Il ne passe pas inaperçu ! Le Géant de fer nous gratifie de sa présence, 22 ans après sa sortie au cinéma dans le classique mis en scène par Brad Bird.

    Le Joker de Jack Nicholson

    Warner

    Le Joker de Jack Nicholson dans Batman se cache parmi la foule venue assister au match entre la Goon Squad et la Tune Squad.

    Le Joker de César Romero

    Warner

    Un autre Joker n'a pas voulu manquer la fête, celui de la série des années 60 campé par César Romero.

    The Mask et Le Pingouin

    Warner

    The Mask, Le Pingouin (Batman Le Défi), l'Agent Smith de Matrix, le clown Grippe-Sou de Ça ou Mister Freeze (Batman et Robin)... ils sont tous là !

    Batman et Robin

    Warner

    En arrière-plan, Batman et Robin de la série des années 60 encouragent les équipes. On aperçoit aussi la Catwoman du film de Tim Burton, Batman, le défi. En haut à droite se dresse le requin Mantalo.

    Michael Jordan ?

    Warner

    Dans une séquence hilarante, Grosminet annonce à la Tune Squad qu'il a recruté Michael Jordan pour gagner le match. Mais le chat s'est trompé et c'est Michael B. Jordan, star de la saga Creed, qui apparaît. Le héros du premier volet de Space Jam n'est donc pas dans le film.

    Orange Mécanique

    Warner

    Les ignobles criminels d'Orange Mécanique, les Droogz, apparaissent ici derrière le bad guy Chronos.

    Retour vers le futur

    Warner

    Quand Chronos marque un panier spectaculaire, une DeLorean holographique traverse l'écran et un panneau "Back to the Bucket" (Retour vers le panier) apparaît. Une référence évidente à la saga Retour vers le futur de Robert Zemeckis. Assez étonnant comme Easter Eggs sachant que la franchise appartient à Universal.

    La vilaine sorcière de l'Ouest

    Warner

    Les fans du Magicien d'Oz auront reconnu la méchante sorcière de l'Ouest à gauche de l'image, à côté de l'immonde Grippe-Sou de Ça.

    Le Roi de la Nuit

    Warner

    Le Roi de la Nuit, méchant emblématique de Game of Thrones, n'est pas qu'un champion de javelot, c'est aussi un féru de basket ! Au milieu de l'image, on peut aussi voir les singes volants du Magicien d'Oz.

    Les Nerdlucks

    Warner

    Méchants du Space Jam original, les Nerdlucks viennent faire un petit caméo dans la suite.

    Voldemort

    Warner

    Sur la gauche de l'écran, Voldemort, antagoniste principal de la saga Harry Potter, est venu encourager les méchants. Au milieu, la jeune Dorothy du Magicien d'Oz frissonne devant le match.

    Trinity

    Warner

    Sur ce plan, Trinity de Matrix se tient au milieu de deux sbires du Joker dans Batman de Tim Burton. On les reconnaît à leurs blousons floqués du logo du célèbre super-vilain.

    Will Smith dans Wild Wild West

    Warner

    Le légendaire James West se cache aussi parmi la foule, à droite de cette image ! Plus précisément, il s'agit du personnage campé par Will Smith dans Wild Wild West de 1999.

    Training Day

    Warner

    À la fin du film, Don Cheadle scande une réplique culte de Denzel Washington dans Training Day : "King Kong ain't got nothing on me" (King Kong est un ringard à côté de moi !) La phrase a été édulcorée, film familial oblige, car le comédien dit en réalité "King Kong ain't got shit on me !"

    Taco Tuesday !

    Warner

    Les fans de LeBron James saisiront très vite cette référence. À la fin du film, Bugs Bunny parle de se faire un Taco Tuesday avec le sportif. L'expression a été popularisée par le basketteur sur Instagram, qui a pris l'habitude de faire une vidéo décalée et festive tous les mardis. Le Taco Tuesday existe réellement. Il s’agit d’une tradition américaine datant des années 80, très suivie en Californie. Elle consiste à aller manger ce plat typique dans des restaurants mexicains, qui baissent le prix des tacos ce jour-là. Grâce au buzz généré par LeBron, les ventes ont explosé.

    Bill Murray

    Warner

    Bill Murray, qui apparaissait déjà dans le premier Space Jam, fait une toute petite apparition dans le générique de fin aux côtés de Bugs Bunny. En effet, les crédits annoncent que la franchise peut s'ouvrir à d'autres sports que le basket et fait un teasing sur un improbable Golf Jam avec le célèbre comédien. Le réalisateur du film, Malcolm D. Lee, a d'ailleurs déclaré qu'un Space Jam dans l'univers du catch avec Dwayne Johnson serait très fun. Bonne ou mauvaise idée ? On vous laisse en juger.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • The Rotisseur
      En même temps, le film entier est un détail caché, tellement qu'il n'a pas de personnalité...
    • Matéo Benoit
      Beaucoup de références liées à Dc comics et aux films Warner, j'espère que Allociné les a tous cités !
    • andiran23
      (par contre les cosplays sont pour la plupart meilleurs quand c'est fait par des fans, un comble pour un film à 150 M$ ...)
    • andiran23
      Caché ? C'est aussi caché que la magie dans Harry Potter 😂
    • Quackerjack
      Franchement, j'ai du voir plus du 3/4 des réfs et j'étais comme un fou. Par contre, la réplique de Training Day avait déjà était modifié pour la bande-annonce à l'époque
    • Blasi B
      50 détails cachés caché les gars, le mot est important... parce que oui, je suis peut être plus futé que la normal, mais voir un gros plan de personnage voir carrément leur offrir une ligne de dialogue, c'est pas une référence caché... la y'a un coté eh, tu sais quand on vois king kong dans le film? bah en fait, c'est une référence au film king kong ! c'est dingue non?le meilleur moment du film est pour moi le recrutement des toons dans les différents univers de film, le reste est franchement.... osef...Puis c'est peut être que moi, mais les règles incompréhensible du match empêchais tous investissement de ma part... si on peut parler de règles et pas de truc totalement aléatoire...Mr Meeea a fait une très bonne vidéo nous expliquant d'ailleurs pourquoi ce film ce fou de notre G et warner nous prend pour des pigeons, je vous la conseil
    • CINÉPHAGE
      Sauf qu'il s'agit d'acteurs en costume et maquillage (des doublures quoi), pas des vrais personnages visibles dans les films cités, du coup ça crame un peu le plaisir.
    • max270893
      Le moment où on s'aperçoit qu'en fait la fin du film ressemble à une comic-con vu le nombre de cosplay ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top