Mon compte
    Deauville 2021 : MacGyver militant pour les droits civiques et Jane Birkin comme on ne l'avait jamais vue
    9 sept. 2021 à 08:00
    Corentin Palanchini
    Corentin Palanchini
    -Chef de rubrique Infotainment
    Passionné par le cinéma hollywoodien des années 10 à 70, il suit avec intérêt l’évolution actuelle de l’industrie du 7e Art, et regarde tout ce qui lui passe devant les yeux : comédie française, polar des années 90, Palme d’or oubliée ou films du moment. Et avec le temps qu’il lui reste, des séries.

    Une histoire vraie dans le sud profond des Etats-Unis en pleine ségrégation raciale et une conversation mère-fille... on a vu le documentaire "Jane par Charlotte" et la fiction "Un fils du sud" au Festival de Deauville.

    Deauville 2021 : jour 6 ! L'un des monteurs de Spike Lee, Barry Alexander Brown, est venu présenter Un fils du sud, récit inspiré de la vie de Bob Zellner, petit-fils d'un membre du Ku Klux Klan décidant de soutenir la lutte pour les droits civiques au début des années 60. Sortie prévue en salles en France le 1er décembre.

    Un fils du sud
    Un fils du sud
    De Barry Alexander Brown
    Avec Lucas Till, Lucy Hale, Julia Ormond, Brian Dennehy, Cedric The Entertainer

    On a également pu découvrir le documentaire Jane par Charlotte, présenté au Festival de Cannes en juillet dernier, et proposant une conversation de Jane Birkin avec sa fille Charlotte Gainsbourg. On débriefe !

    Un fils du sud de Barry Alexander Brown (Première)

    Busch Media Group

    En 1961, Bob Zellner (Lucas Till de MacGyver), petit-fils d’un membre du Ku Klux Klan originaire de l’Alabama, est confronté au racisme endémique de sa propre culture. Il défie alors sa famille et les normes sudistes pour se lancer dans le combat pour les droits civiques aux États-Unis.

    Malgré ce sujet fort, la mise en scène de Barry Alexander Brown, monteur de Spike Lee sur La 25ème heure, Summer of Sam ou Malcolm X (dont il assurait aussi la réalisation de seconde équipe), ne parvient pas à convaincre.

    Reste la force du parcours de Bob Zellner, toujours en vie à l'heure de ces lignes. La thématique du film est on ne peut plus d'actualité, et Un fils du sud explore une époque où les droits des Afro-Américains s'obtenaient par des marches pacifistes mais à haut risque, et où le "KKK" guettait et où la mésinformation régnait.

    Notons pour mémoire que l'on a le plaisir de voir le talentueux Brian Dennehy (alias le shérif de Rambo, décédé en 2020) dans l'un de ses derniers rôles.

    Jane par Charlotte de Charlotte Gainsbourg (L'Heure de la croisette)

    COADIC GUIREC / BESTIMAGE

    "Signalement : yeux bleus, cheveux châtains", c'est avec ces paroles que Serge Gainsbourg nous présentait son amour de l'année 1969 : Jane Birkin. Aujourd'hui, c'est sa fille, Charlotte, qui la filme dans son quotidien : une tournée "Birkin/Gainsbourg : le symphonique", sa vie de grand-mère et ses doutes sur l'existence.

    En 1h30, ce sont des moments de complicité mère-fille fascinants qui nous sont proposés, mais aussi une visite de la rue de Verneuil, ancienne adresse de "Jane & Serge" qui va devenir un musée à la gloire de l'auteur-compositeur-interprète décédé en 1991.

    Jane par Charlotte est un film à l'image de sa réalisatrice : timide, sensible, imprévisible et touchant. On perçoit la nostalgie de Charlotte pour son enfance, la grande pudeur de Jane -dont on découvre des facettes méconnues- et parfois, il suffit d'une phrase lâchée par l'une ou l'autre pour nous emporter dans l'émotion.

    Le temps passe pour tout le monde, la famille Gainsbourg-Birkin aussi. Nous la suivons depuis longtemps à la télévision, sur disque ou au cinéma, mais ce film nous montre s'il le fallait que l'on a encore beaucoup à en découvrir.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • bassmann
      Toi t'as vraiment honte de rien ^^https://www.allocine.fr/art...
    • Plaza De lavega
      visiblement, il y a de moins en moins d'indulgence pour les obsessions de certains.
    Voir les commentaires
    Back to Top