Mon compte
    Mourir peut attendre est-il le James Bond préféré de la presse ?
    9 oct. 2021 à 12:30
    Maximilien Pierrette
    Maximilien Pierrette
    -Journaliste cinéma
    Né l'année des adieux de Roger Moore, ému par Daniel Craig. A défaut de travailler en smoking et de posséder les gadgets les plus fous, la saga James Bond n'a presque pas de secrets pour lui. Des interprètes aux films, en passant par les génériques et la recette de la boisson préférée de 007.

    Quel James Bond, parmi les cinq tournés par Daniel Craig, est le préféré de la presse parmi les titres recensés sur AlloCiné ? "Mourir peut attendre" a-t-il pris la tête du classement ? Et qui est bon dernier ?

    5 missions et puis s'en va. Avec Mourir peut attendreDaniel Craig fait ses adieux au personnage de James Bond, qu'il a revitalisé dans Casino Royale en 2006 et qu'il l'a suivi pendant quinze ans. Avec des hauts et des bas, comme le prouvent aussi bien son refus de rempiler au lendemain de la sortie de 007 Spectre que la réception critique des opus dont il a été la star.

    Mais où se situe donc Mourir peut attendre dans le classement établi à partir des critiques presse recensées sur AlloCiné ? Qui trône en tête du Top 5 ? Et qui est le mauvais élève ? Réponses ci-dessous.

    Mourir peut attendre
    Mourir peut attendre
    De Cary Joji Fukunaga
    Avec Daniel Craig, Rami Malek, Léa Seydoux, Lashana Lynch, Ralph Fiennes
    Séances (155)

    #005 - Quantum of Solace (2008)

    Sony Pictures Releasing France

    Note moyenne : 3 sur 5 (21 critiques)

    "Plus brutal, laconique, le nouveau Bond incarné par Daniel Craig délaisse gadgets, humour et érotisme au profit de l'action pure." (L'Humanité)

    "Marc Forster (...) bâtit un film d'action implacable et sophistiqué qui perd en durée (...) ce qu'il gagne en caractère. Bienvenue dans un Bond (encore) meilleur." (Première)

    "Un scénario un peu court. Certes, on en prend plein les yeux, mais on attendait du réalisateur nommé plusieurs fois aux Oscars qu'il lui laisse son charme, son piquant." (Le Journal du Dimanche)

    "Marc Forster (...) ne dépasse pas le cadre de l'exercice de style branché (...) Un scénario bâclé, inutilement compliqué, qui sacrifie la densité sur l'autel des exploits tape-à-l'oeil." (MCinéma.com)

    "Alors qu'avec Casino Royale, Bond s'était trouvé une nouvelle identité, le voici qui se banalise en entrant dans le rang des héros vidéo aussi efficaces qu'inexpressifs." (Paris Match)

    #004 - 007 Spectre (2015)

    Sony Pictures Releasing France

    Note moyenne : 3 sur 5 (34 critiques)

    "La tradition est dignement respectée : gadgets stupéfiants, smoking impeccable, Aston Martin volante... Mission accomplie pour ce Bond bondissant (Craig parfait), un tantinet longuet mais au bout du compte très efficace et spectaculaire. On apprécie aussi une certaine autodérision." (Le Parisien)

    "007 Spectre rappelle ces pochettes surprises qu’on trouvait, enfant, dans les boulangeries et autres supermarchés. On savait à peu près sur quoi on allait tomber, on était parfois déçu, mais souvent ravi. Juste le plaisir du cadeau." (VSD)

    "On ressort avec la drôle d’impression d’être face à un blockbuster 100% hollywoodien, bourré d’humour, d’action et de jolies filles qui savent se battre. Mais pour un film d’espionnage intelligent et moderne, il faudra repasser." (Elle)

    "Mendes fait un magnifique boulot et quelques scènes s'affichent en grand spectacle. Mais le scénario, pièce maîtresse de l'échafaudage quoi qu'on dise, empile les lieux, les décors, les bagnoles et les conquêtes sans jamais trouver suffisamment de jus pour activer la machine à suspense et à tension." (L'Express)

    "Du menu fretin en comparaison des enjeux de Skyfall dont la mise en scène, également de Sam Mendes, participait à la vénéneuse séduction des gouffres. Et si James Bond était condamné à descendre aux enfers ?" (Sud Ouest)

    #003 - Mourir peut attendre (2021)

    Universal Pictures International France

    Note moyenne : 3,1 sur 5 (37 critiques)

    "Sans rien céder sur les fastes spectaculaires attendus, Mourir peut attendre est animé par une fougue réformatrice qui le pousse à repenser de fond en comble toutes les constituantes censément immuables du mythe, et ce faisant lui offre son visa pour un nouveau monde." (Les Inrockuptibles)

    "Dans son dernier rôle, Craig donne à cet opus une dimension crépusculaire ; c’est le point d’orgue d’un rôle porté à son incandescence, qui résonne encore longtemps après la fin du générique." (Bande à part)

    "Noyé dans les effets spéciaux, l'agent 007 court le seul vrai risque de sa vie : devenir un héros parmi d'autres. Efficace, forcément, mais un peu banalisé." (Femme actuelle)

    "Certes, on ne peut pas vivre dans la nostalgie, James Bond se doit sans doute d’évoluer avec son temps. À ce titre, Daniel Craig humanise le héros de façon touchante. Mais à devenir trop humain, il n’est plus très… « bondien »." (Le Parisien)

    "Comme Tenet, de Christopher Nolan, comme Black Widow, de Cate Shortland – eux aussi attendus comme le Messie par les exploitants –, Mourir peut attendre est, hélas, un film raté, sans même pouvoir se prévaloir des ambitions formalistes du premier ni du charme électrisant de la seconde, interprétée par Scarlett Johansson." (Le Monde)

    #002 - Casino Royale (2006)

    Sony Pictures Releasing France

    Note moyenne : 3,9 sur 5 (25 critiques)

    "Craig est sensationnel (...) Il est, sans nul doute possible, le meilleur Bond depuis Sean Connery." (Mad Movies)

    "Vivre une nouvelle aventure de l'agent 007 comme si nous le découvrions pour la première fois : voilà le cadeau que nous offrent Martin Campbell et ses producteurs." (L'Ecran fantastique)

    "Ultra spectaculaire, Casino Royale est aussi l'une des plus belles romances de la série." (Metro)

    "À vouloir casser le mythe pour mieux le renouveler on reste dans le film d'action efficace mais classique." (Le Figaroscope)

    "Cette alternance de deux moments fondateurs (l'amour déçu, la lutte contre un mal nécessaire) donne au film un ton noir et désabusé (...) La surprise est d'autant plus agréable qu'on ne s'attendait vraiment pas à ça." (Positif)

    #001 - Skyfall (2012)

    Sony Pictures Releasing France

    Note moyenne : 4 sur 5 (24 critiques)

    "Un classique instantané – riche en surprises et excellant dans tout ce qu'il entreprend – qui réinstaure la dominance de James Bond pour de nombreuses années..." (CinemaTeaser)

    "Un épisode à part dans l'histoire de la franchise. Donc, forcément, un épisode à voir." (Filmsactu)

    "Un concentré de 50 ans de James Bond régurgité de la plus belle des manières par un Sam Mendes qui y a de plus introduit tout son univers fait d'affects et de perversions maternelles. Un très grand cru !" (Ecran Large)

    "Sam Mendes a compris qu'il était illusoire de vouloir concurrencer les "Jason Bourne" sur le terrain de l'action speedée (...) Opter pour un découpage à l'ancienne (...) a du bon." (Télérama)

    "Le blockbuster est pénible quand il pompe les pages géopolitiques du New York Times, mais c'est pire quand il joue les freudiens." (Chronic'Art)

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Aiguise moi ça
      Pareil Connery c’est le plus grand James Bond.À chaque fois je passe un moment extraordinaire quand je vois Goldfinger,ce qui n’est pas le cas avec ceux de Craig qui reste un bon interprète.
    • Berserk Gatsu
      Pourquoi se limiter à la saga craig puisque c'est loin d'être la meilleur, je préfère largement Sean Connery ou Roger Moore.
    • Berserk Gatsu
      Sans aucune hésitation..
    • Might Guy
      J'intervertirais Casino et Skyfall ( la réalisation du second est incroyable, mais le scénario du premier me semble meilleur )Je persiste à dire que le dénouement de Skyfall est calqué sur celui des sentiers de la perdition (réalisé par...).Quant à casino, la dose de violence mise en scène par Campbell est une surprise bienvenue rapport à ses précédentes réalisations.
    • Cooper1992
      Casino Royale est largement meilleur que Skyfall.
    • Might Guy
      Je me repassais quelques extraits de Skyfall hier midi avant de reprendre le boulot (les avantages du télétravail) et franchement, ça fonctionne toujours aussi bien. Un JB -et un film tout court- dont je ne me lasse toujours pas.
    • JohanJett
      La presse, et dans les bouquins, vous croyez quoi ? Que James Bond est un super héros, sans faille ? Je vous invite à lire les romans de Ian Fleming, et vous comprendrez que James Bond n'est pas pas un super humain. Il a aussi des problèmes affectifs, bien que certains passages sont fournis un peu d'action. Pour moi Daniel Craig est le meilleur, plus humain tout comme dans les romans.
    • Lccf
      J'intervertirais Casino et Skyfall ( la réalisation du second est incroyable, mais le scénario du premier me semble meilleur ), et Quantum et Spectre ( au moins le premier ne nous faisait pas le coup de Vesper 2.0 avec zéro crédibilité ). Pas encore vu le dernier, mais son placement ici semble assez raccord avec les premiers retours ( ouïlle quand même la critique du Monde ... mais s'il est aussi raté que Tenet, ça me va ! Et j'avoue ne pas trop bien comprendre en quoi trop humaniser Bond serait un problème, même si ça doit le rendre méconnaissable ... le suivant aura l'occasion de repartir vers quelque chose de plus classique ).
    • Might Guy
      C'est ta vie après tout.
    • The French Doctor
      Osef/20 de la presse non?
    • Jean Jacques Thomas0667
      franchement craig c'est vraiment le moins bon des james bond et et en plus boujour le budget
    • Jean Jacques Thomas0667
      j'attend les reprises avec roger moore mort dans l'oubli en 2017
    Voir les commentaires
    Back to Top