Notez des films
Mon AlloCiné
    The Walking Dead : 10 erreurs qu'il aurait fallu éviter
    Par LB — 19 nov. 2017 à 19:00
    FBwhatsapp facebook Tweet

    "The Walking Dead", la série tant acclamée de la chaîne AMC inspirée par la bande dessinée de Robert Kirkman, a tout de même fait quelques faux pas, qu'il aurait peut-être fallu éviter.

    1. L'idée que la principale menace, ce sont les humains
    1. 1. L'idée que la principale menace, ce sont les humains +

    L'idée que la principale menace pour les survivants, ce ne sont plus les zombies, mais les autres humains, n'était peut-être pas la meilleure. Certes, on gagne en nuances, mais on est quand même là pour voir des zombies, à l'origine. 

    Lire la suite
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • Max Rockatansky79
      Il faut également critiquer la BD alors. Car sans être 100% similaire à la série, le fond reste le même, les scénarios sont comparables à ceux de la série. Mais moi j'adhère et j'adore.
    • Vehk A.
      Et l’invraisemblable tigre en images de synthèse, qui sait qui croquer ou pas... On en parle ? Mais, encore pire que tout : L'épisode final de la saison 7, complètement raté ( combats mal orchestrés, scènes brouillon, fx médiocres, etc... )...Alors que toute la saison 7 fait monter la tension avec les tortures de Negan... ça aurait dû être un épisode exutoire ! Au lieu de quoi ça retombe comme un soufflet avec un final grotesque. J'ai décidé de quand-même m'accrocher encore un peu à la série, et la s8 est fort heureusement moins pitoyable que le final de la s7. N'empêche qu'avec certains de ses personnages très cliché et cartoon je la trouve de plus en plus irréaliste et ma préférence va, de loin, à fear the walking dead, plus sombre parce qu'avec des persos plus fins, plus travaillés... Même si, là aussi, les zombies deviennent trop un simple décors, à la fin.
    • Geof F.
      les goûts et les couleurs ça ne se discute pas. Pour ma part j'apprécie justement ce que vous pointez du doigt. de la surprise, de la narration, de la construction, de la rédemption, de l'intrigue, du drame et une vision bien vrai de notre espèce qui fait que le prédateur le plus dangereux pour l'Homme c'est justement lui même. Nous sommes la seule espèce à s'autodétruire et c'est parfaitement décrit ici. Au bord de l'extinction, plutôt que de se serrer les coudes pour affronter et reconstruire le monde d'une nouvelle façon, certain préfère continuer à détruire quoi qu'il en coûte. On pourrait penser que dans ce genre de monde chaque vie est précieuse (et Morgan s'y tient un temps d'ailleurs) mais les mort successive des héros de la série et d'autres nous montre bien cette bestialité qui réside en l'Homme qui a su contenir par la civilisation et que dés lors que tout s'écroule, les instincts primaires refont surface. Les changements de rythme sont nécessaire à mon avis c'est ce qui sert à la construction de l'intrigue, de l'évolution de chaque personnages (ses réactions ses espoirs et désespoirs). Je comprends que ça peut sembler très long pour pas mal de monde, mais en étant objectif, s'il n'y avait que de l'action et des zombie la série serait déjà finie depuis longtemps. c'est pas un coup de gueule loin de la. je donne juste mon opinion.
    • N_et
      Une série qui avait démarré sur la base d'un univers trip zombie/apocalypse/survivalisme , puis qui s'est rapidement adaptée (business is business ..) à un public boite crânienne à remplir de kk .En gros une série digne de passer sur TF1 à 18h dès la 3eme saison ...
    • davramone
      1ère erreur: beaucoup trop d'épisodes par saison. A chaque fois il y en a 3 ou 4 en trop (sauf la 1 où c'est 1, la 7 où c'est 8 ou 9 et la 8, no comment...)Se contenter de 10 épisodes par saison, et c'était top2ème, traitement catastrophique de certains perso, Tyreese, Andrea par exemple3, l'importance donnée à certains perso, alors qu'on s'en fout et qu'on veut juste qu'ils dégagent (sasha, beth, morgan...)4 plein de moment culte du comic, tout simplement zappé5, écouter les pleurnicheurs qui disent que c'est trop violent et ci et ça... Walking Dead (comic), c'est violent!!!Quel, dommage, le comic est d'un tel niveau, il y avait de quoi faire beaucoup mieux. Surtout que sur les meilleurs épisodes, c'est vraiment du très très bon
    • Chocasse
      Certes, mais bon, ça n'en ai pas moins une évolution foireuse. Surtout que les scénaristes ont voulu fusionner tous les personnages féminins badass en 1, mais ils ont choisit le mauvais personnage ...
    • Le_Druide
      J'avoue que dans la série, le changement de rythme peut être un peu perturbant. La partie à la ferme, par exemple, s'étirait longuement et d'un seul coup, hop, action à fond les ballons...L'histoire qui se répète... oui, c'est aussi un risque d'avoir une série qui ne se renouvelle pas (quoi que pour l'instant, avec de nouveaux méchants et divers aventures, ça tiens la route) : on trouve un coin sécurisé, on s'installe, la vie reprend et paf, tout part en vrille... le schéma se répète à chaque fois...Les humains, plus dangereux que les zombies ? N'est-ce pas simplement le reflet de ce qui risquerait le plus logiquement de se passer ? Je ne suis pas certain qu'une telle chose ferait que les humains soient tous solidaires les uns des autres... il y aurait des clans (plus ou moins violents) cherchant à dominer les autres, à disposer de ce qu'il y a de meilleur pour eux... l'histoire de l'Humanité en quelque sorte.Dans l'ensemble, la série nous montre divers comportements calqués sur la vraie vie... ce qui, malgré le contexte, rend (je pense) la série assez réaliste.
    • Belboug Babenco
      Oula ! ça va pas être simple. Je vais tenter quand même. Voir et jubiler et aimer voir des zombis dans Walking dead n'est pas un signe de débilité avancé. Parce que ce public américain ( pour qui la série a été faite...Oui c'est une série américaine, joué par des américains pour un public américain friand de Zombis) Oh ! surprise ! certains l'avaient oublié ! Sinon je vais tenter d'être plus précis : Il y a un public américain qui regarde walking dead, il y a un public américain qui regarde les séries de super-héros, il y a un public américain qui kiffe les comédies burlesques, il y a un public américain qui adore la série SF star trek et il y a un public américain qui adore cookie et Lion et il y a un public ... etc... Quand je parle des américains, j'évoque un public américain accro et fan de walking dead. Ce public là, n'est pas débile ou abruti ou je ne sais quoi, ce public là veut du zombi à toute les sauces, car ce public là a grandi avec la culture zombi façon roméro. Si les zombis reste trop longtemps au second plan. Ce public américain fan de série de zombis façon roméo fini par se détourner et entraîne irrémédiablement les autres. Penses-tu que face à la baisse, les scénaristes américains de cette série américaine se disent : oh ! mais il faut continuer à tuer tous les personnages principaux et ne plus parler des zombis parce que les français ( Oups ! Le public français accro à cette série qui n'est pas forcément le même qui est accro à Joséphine ange gardien) Ce public là il faut les chouchouter, ils ont tout compris eux ! Mdr ! mais ils s'en tape ! .Quand les français regardent toouuuutes les séries américaines + Joséphine ange gardien + Plus belle la vie.Les américains, eux, matent que leurs séries américaines. rien d'autres. Ils savent rien du mistral ou de mimi mathy. ça n'en fait pas des débiles pour autant. Cependant leur vision du monde n'est pas la même.
    • Billfr59
      Et les âneries de journalisme ? on en parle ? Franchement, si vous n'êtes pas foutu de comprendre que Walking Dead c'est avant tout un drame sociologique qui va dépeindre un pays qui fait face à un événement majeur, pas la peine que je regarde la suite du diapo. Les marcheurs, c'est juste une variable.D'ailleurs, le slogan d'une des saisons était : Fight the dead, fear the living. Je crois que tout était expliqué pour les gens qui n'avaient pas comprisEt en plus, dans les 2 premières saisons, y'a le Punisher, il mérite de venir vous expliquer pourquoi la saison 2 est cool :D
    • shield
      je le verrai ce soir donc pas encore d'avis mais si ils continuent sur la même lancé ça peut être très intéressant .
    • Amon A.
      La saison 2 fut ma préférée avec la 6. Cet aspect faussement tranquille, ce petit endroit à protéger (ouvert à tous les vents), une très bonne seconde partie de saison... La géniale scène du bar, Rick qui s'impose, le rebondissement avec la fille de Carole... Franchement, je la trouve très bien. Et c'est toujours mieux que les deux épisodes insipides de fin de saison 1 (avec cette explosion visuellement affreuse du labo'). Bien meilleure que les saisons 4 et 5 qui restent très mélangées dans mon esprit : j'avais l'impression que les scénaristes n'avaient absolument aucune idée de là où ils allaient, progressaient de petite intrigue en petite intrigue... La 6 par contre, a relevé le niveau selon moi. La saison démarre sans laisser de répit. Une horde qui risque de déferler sur la ville des héros si on ne la dévie pas, la ville attaquée pendant l'opération de déviation, quelques passages moins nerveux à mi-parcours mais un final qui a fait date... Pas exemplaire mais j'ai pris mon pied avec celle-là. La 7... lambda, et un Negan passant vite de méchant d'anthologie à clown qui manque sans cesse de se faire tuer (il a un bol pas croyable, toujours à découvert, il s'isole souvent avec l'ennemi, il prend une balle dans sa batte au lieu de sa tête et j'en passe...). Il va falloir redresser la barre et, surtout... penser à une fin. Une vraie fin.
    • Baal-84
      Les zombies n'ont pas besoin de boire, de manger, de dormir, etc. Ils peuvent encaisser des dégats sans presque en (re)mourir. Donc au bout d'un moment, les querelles, la fatigue, la maladie, etc. font que les zombies ont l'avantage. Ils suffit d'une fois.Regardez juste avant d'arriver à Alexandria le groupe de Rick n'a plus de force. Ils piègent les zombies plutôt que de les affronter. Et pourtant se sont des vétérans.
    • Baal-84
      Je serais pas si catégorique.Les zombies étaient bel et bien un des ennemis au départ.Mais comme dans supernatural, une fois que t'as battu un fantome, un démon, un ange, le diable, etc. il faut bien trouver de nouveaux défis qui font passer les anciens pour une simple formalité.Le uber zombie, dans un jeu vidéo ça passe, dans une bd adulte ou une série beaucoup moins ;)
    • Baal-84
      Les américains ?Tu as une étude chiffrée pour dire ce que tu avance ou tu te permet de caricaturer une population sur la base de délire fantasmés, trop heureux d'avoir trouvé une deuxième personne que tu suppose être du même avis que toi (ce qui doit prouver de façon magistrale que tu as raison) ?Allez pour rire on refait la même avec les africains ou les arabes, ou là c'est vraiment de mauvais goût ?Qu'une série de zombies tourne sans zombies, les fans apprécieraient pas ?Et p**** ben ça alors, c'est étonnant. Mais c'est surement parce que ce sont des américains.Enfin bon, pour résumer les américains sont nuls et ne comprennent rien.Bizarrement c'est eux qui font les meilleures séries.Tout le monde a pas le talent de produire du joséphineange gardien et du julie lescaut.
    • Baal-84
      Une tribune ?On parle bien des 10 photos avec une ou deux phrases chacune ?
    • Baal-84
      Je pensais à des trucs objectifs, des erreurs à l'écran, etc.Pas à une compilation d'avis personnels.
    • sephi92
      Une grosse partie de ce que vous critiquez est ce que j’aime dans cette série
    • chips493
      Je ne me souviens plus comment elle était dans la saison 3. Faut pas oublier qu'il y a une grosse ellipse entre 2 et 3.
    • Chocasse
      Progressivement ?! Euuh non je ne suis pas du tout d'accord. Saison 1 femme battue, saison 2 mère en deuil, saison 3 sociopathe Rambo qui entraine des gamines à tuer. Ca n'a rien de progressif.
    • Chocasse
      Une écriture en dent de scie (femme battue, mère en deuil et BIM Rambo), un personnage caricatural au possible, non.
    Voir les commentaires
    Back to Top