Notez des films
Mon AlloCiné
    The Purge : que vaut la série adaptée de la saga American Nightmare ?
    Par Gauthier Jurgensen (@GauthJurgensen) — 4 sept. 2018 à 10:31
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Suite au succès crescendo de la saga "American Nightmare" au cinéma, le concept de la Purge nationale continue à la télévision, sur USA Network aux Etats-Unis et sur Amazon Prime en France. La Purge porte-t-elle finalement bien son nom ?

    James DeMonaco, le créateur de la série
    3. James DeMonaco, le créateur de la série +
    Le réalisateur des trois premiers films et scénariste de la saga entière est aux commandes.
    Lire la suite
    De quoi ça parle ?

    Dans une Amérique dirigée par un parti politique ultra-radical, la NFFA (New Founding Fathers of America, les Nouveaux Pères Fondateurs de l’Amérique), une fête nationale a été instituée pour redresser l’économie et faire chuter la criminalité. Une fois par an, pendant douze heures, le peuple américain peut enfreindre toutes les lois, y compris celles qui les empêchent de s’entretuer. Cette fête annuelle s’appelle La Purge. On en profite ou on reste cloîtré chez soi.

    Cette année, trois destins vont se croiser. Un Marine de retour au pays est à la recherche de sa sœur, ex-toxicomane sortie en secret de sa clinique pour rejoindre une secte qui croit en la rédemption par le sacrifice : elle va s’offrir à la Purge. Une femme carriériste qui travaille dans la finance doit passer une nuit au bureau pour boucler un contrat avec ses collègues et décrocher une belle prime. Enfin, un jeune couple humaniste espère obtenir le financement d'un projet caritatif en se rendant à une cérémonie donnée par des membres du NFFA en l’honneur de la Purge annuelle.

    La soirée ne fait que commencer et chaque personnage devra lutter pour sa survie jusqu’au lever du jour.

    A quoi ça ressemble ?
    The Purge / American Nightmare - saison 1 Bande-annonce VO
    The Purge / American Nightmare - saison 1 Bande-annonce VO
    C'est avec qui ?

    William Baldwin, Lili Simmons, Amanda Warren, Gabriel Chavarria, Hannah Emily Anderson, Colin Woodell...

    Ça vaut le coup d’œil ?

    Tout fan des films qui se respecte voudra sans doute voir The Purge puisque cette série produite chez Blumhouse Production est chapeautée par le réalisateur et scénariste des opus cinématographiques : James DeMonaco.  Le concept n’a pas été récupéré par des petits malins qui pensent pouvoir le manœuvrer au risque d’en perdre la saveur : la Purge est restée entre les mains des experts.

    Rappelons que la franchise de films qui est à l’origine de cette série a connu un succès grandissant, en France comme à travers le monde. Le dernier opus, sorti au début de l’été 2018, était un prequel : American Nightmare : Les Origines. C’est le seul à avoir franchi le million d’entrées dans l’Hexagone. La fête américaine fictive a donc ses fidèles, de plus en plus nombreux. Alors pourquoi passer sur petit écran quand le succès existe déjà au cinéma ?

    Facile ! Le format série n’empêche pas les longs métrages. Le premier permet aux créateurs de The Purge d’explorer davantage cette nuit de folie où tous les crimes sont permis, tandis que les seconds ne disposant que de 86 à 109 minutes pour dérouler leur scénario ne se concentraient que sur la menace de l’homicide et comment en réchapper. Avec ses dix épisodes, cette série peut prendre le temps de sonder la possibilité d’autres crimes et leurs conséquences.

    The Purge : la série issue de la saga American Nightmare en exclusivité pour les abonnés français d'Amazon Prime Video

    Le pilote ne raconte que les préparatifs quelques heures avant une nouvelle Purge. Comme dans les films, la plupart des citoyens américains n’y participent pas et se barricadent chez eux. Les autres, plus enthousiastes, aiguisent leurs armes et fabriquent leurs plus beaux masques. On sent tout de même que, socialement parlant, c’est assez mal vu de se réjouir le soir de la Purge. Explorer l’impact d’un tel événement sur la société qui l’a secrété constituait à la fois l'argument majeur des films et leur plus grande lacune, puisqu'ils n’avaient pas le temps de s’y attarder. C’est un plaisir de prendre enfin le temps de se consacrer à la Purge et à ses conséquences logiques ou inattendues.

    On regrette une certaine timidité sur le format, notamment sur la violence, pourtant centrale, qui a été sacrifiée dans la conversion du grand au petit écran. Dans le premier épisode, pas une goutte de sang. Même le premier assassinat de cette célébration du crime est filmé en ombres projetées. Quant au déroulé des événements, on  aurait pu croire que la série offrait une occasion sans précédent de pouvoir assister à une Purge presque en temps réel (10 épisodes pour 12 heures à couvrir). Là aussi, l’astuce est passée à la trappe au bénéfice d'une narration en montage alterné, permettant de suivre trois histoires simultanées.

    Là où les longs métrages devaient se concentrer sur un seul aspect de la Purge à la fois, cette série permet de creuser davantage, mais aussi plus proprement, ce qui décevra sûrement les amoureux du cinéma de genre.
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Killing Eve : portrait de Jodie Comer, l'impitoyable tueuse à gages de la nouvelle série de Canal+
    • Scream, Buffy, L'Attaque des tomates tueuses... 20 films d'horreur adaptés en série
    • Us, American Nightmare, Cabal... Ces masques super flippants du cinéma !
    Commentaires
    • Maewan
      Entre le second et le troisième épisode.
    • SNAKE-RAIDEN
      Étant donné que le 4 est un prequel sur la 1ere Purge et que, à la fin du 3, la purge est terminée via les élections, la série se passe logiquement entre ces 2 films.Mais je ne me rappelle plus de la période du scénario. 2025 je crois.
    • AbsoluteRH
      Moi je reste assez curieux de cette adaptation car les films sont certes assez divertissants, et il y a un potentiel à creuser qui aurait déjà pu se faire avec les trois premiers opus de la saga. A voir s'ils vont réussir à tirer parti de ces 10 épisodes pour approfondir le fond et la forme, et non juste l'étirer comme ils peuvent. Wait & see.
    • Hunnam29
      J'pensais pas, quand le premier opus est sorti, que ça prendrait autant d'ampleur... Ils vont user la corde jusqu'au bout du bout.
    • sptz
      bah le truc c'est qu'a la base c'est vendue comme des film de genre dont le but est de suivre des personnes pendant la purge, et voir si il réussisse a y survivre... c'est un peu des films survival, dont la profondeur de l'univers est sacrifié au profit de l'action pur de la purge.... mais c'est hélas aussi le format qui veut ça, pas sur que les producteur accepte que le réal fasse un film de genre de 2h30, car les américains sont crétins question film et ils ne veulent pas voir un film comme la purge pour réfléchir.... et ça m'étonnerais pas d'ailleurs que l'approfondissement de l'univers soit sacrifier au montage pour cette raison.MAIS, la série, d'une durée de 8 à10 heures, a le potentiel d'approfondir tout ça... et de palier au défaut des films (qui est pour moi justement de ne pas assez explorer le délire autour de la purge, avec des fin souvent....qui tombe d'un coup! fin de purge, fin du film, avec aucune visibilité sur les conséquence ou autre...)
    • Madolic
      Je t’embêtait sur le résumé ^^Sinon je sais pas pour moi The purge pouvait donner des films très dérangeant mais qui ont été abandonné sur l'autel du spectacle facile...Après comme tu dis, wait and see ...
    • boss324
      s'est la question a 1 000 000 Dollars......
    • sptz
      non mais mon résumé est très résumé, tout ça par dire qu'on verra une purge par saison :)pour le psychologique et malsain, attendons de voir la série, car la a première vue ça le sera peut être, j'en veut pour preuve qu'il n'y a pas une goutte de sang dans le premier épisode et qu'on s'attarde sur la préparation de la purge... si la série continue a nous montrer les contours de la purge, ça peut être très cool.en plus vue les acteurs qu'il y a dans les films, peut être qu'ils apparaitrons dans la série, et ça aussi ça peut être cool :)
    • andiran23
      J'ai pas envie d'attendre deux mois et demi, je pense que je regarderai pas sur Prime Video, d'ailleurs, j'irai probablement chez les flibustiers :P
    • andiran23
      Alors, le pilote passe ce soir sur USA Network, apparemment ça sera du US+24h donc demain soir sur Prime Video, mais seulement en VO, les sous-titres et la VF arriveront le 23 novembre selon la page Prime Video. La saison sur la chaîne d'origine finit le 6 novembre. Voilà :-)
    • Madolic
      ne purge par saison, ils peuvent en faire beaucoup avant qu'on s'en lasse ça c'est toi qui le dit ! Rien qu'à lire ton résumé saison un , la purge de 2020, saison 2, purge de 2021, saison 3 purge de 2022 etc.... je me suis ennuyé ^^Si encore c'était un brin psychologique et malsain mais je sens le jumpscare facile et que ça va plus ressemblait à quelque chose de très cheap !
    • sptz
      si elle ne marche pas, ce ne sera pas pour ce que tu dis dans ton commentaire... je crois que ça parait assez évident que la série , de saison en saison, ne nous montreras que les purges et ce qui ce passe a la limite un peu avant et un peu après... ça me paraitrais débile de nous faire une série purge ou en saison 2 on ne voit absolument pas de purge...moi je vois plutôt un truc type saison un , la purge de 2020, saison 2, purge de 2021, saison 3 purge de 2022 etc.... donc non, on verra pas en saison 2 ce qui passe entre les purge, on va pas suivre de personnage lambda qui parle tricot :) et une purge par saison, ils peuvent en faire beaucoup avant qu'on s'en lasse, surtout si c'est bien fait...
    • sptz
      quelqu'un peut me dire si ils sont déjà sortie sur amazone, et si ils sortent les 10 épisodes d'un coup ou au compte gouttes?$erratum, elle est sortie aujourd'hui aux états unis.... fin novembre en France!!!! soit 2 mois plus tard quoi.... génial...
    • Mr.Awesome
      chronologiquement ça se passe où par rapport aux films ?
    • Ashitaka1.3
      je ne penses pas que cette série marchera, vu que la purge se déroule un soir par an, que vont ils faire le reste du temps, parler tricot?! à part si il font un format style 24h chrono. le seul attrait des films est la purge elle même
    • Guillaume B.
      Le 1er film était une bonne idée limitée à un format home invasion, qui restait finalement très classique au vu du point de départ.Le 2eme, porté par Grillo, sentait déjà un peu plus le bon vieux film de série B à la John Carpenter. C'était efficace, fun et embrassait de façon un peu plus intéressante le contexte socio-politique de l'idée.Le 3eme virait au film de complot aux mécaniques très basiques et perdait vraiment je trouve en intérêt, comme en potentiel horrifique.Le 4eme, je l'ai trouvé très moyen car finalement sans surprises, avec ce vrai faux bad guy en guise de héros, son intrigue très prévisible et cliché et dont le côté 1ere purge n'apportait finalement pas grand chose.En série, ce serait certes l'occasion de creuser sur les dilemmes moraux, les enjeux économiques, politiques (...) mais vu combien le propos politiquement incorrect des films est toujours resté assez soft, je crains que les experts de la saga comme le dit l'article, n'aillent pas nous proposer grand chose de plus sulfureux sur le fond dans la peinture des tensions raciales/sociales US.Et si en plus c'est pour nous aseptiser l'ensemble pour que ce soit plus grand public, ça va pas être terrible non plus je le crains.Au vu des postulats des intrigues, je crains en outre que l'aspect horrifique soit encore une fois bien mince.
    Voir les commentaires
    Back to Top