Mon compte
    Netflix : 10 prochains animés attendus, de Levius à Super Crooks
    31 août 2019 à 19:00
    Manon Maroufi
    Manon Maroufi
    -Iconographe & BDD séries
    Fan d’horreur, d’animation japonaise et amatrice de doublage, Manon Maroufi s’est forgé son amour pour le cinéma à travers les films de Vincent Price et les Ghibli. Quand elle ne partage pas sa passion dans des articles ou des podcasts, elle joue avec Photoshop en tant qu'iconographe de la Rédac'.

    Petit zoom sur les futurs animés Netflix attendus entre fin 2019 et courant 2020...

    Cagaster of an Insect Cage (fin 2019)
    7. Cagaster of an Insect Cage (fin 2019) +
    De quoi ça parle ? L'humanité est décimée par une maladie qui métamorphose la population contaminée en insectes avides de sang. Trente ans plus tard, deux jeunes luttent pour leur survie.

    Pourquoi on l’attend avec impatience ? S’il a d’abord été jugé pour son scénario dit « trop simple », le manga dont est tiré Cagaster of an Insect Cage a su trouver son public grâce à son design travaillé et ses personnages originaux. Deux points forts que l’on peut attendre de son adaptation, assurée par les studios Gonzo et dont les premiers visuels laisse présager une animation 3D. Son univers dystopique dans lequel un virus inconnu transforme les humains en insectes géants, n’est pas sans rappeler l’animé Black Bullet, également produit par Netflix en 2014.
    Lire la suite
    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Saint Seiya sur Netflix : qui sont les héros de la nouvelle série Chevaliers du Zodiaque ?
    • Neon Genesis Evangelion : 5 bonnes raisons de (re)voir l'animé culte sur Netflix
    Commentaires
    • Pierre C.
      Bizarrement, je n'ai pas réussi à trouver l'anime Beastars dans le catalogue français de Netflix. Cela veut-il dire qu'il y sera disponible plus tard que sur le catalogue américain ?
    • xbies
      Parmi tous ces anime, combien sont vraiment produit par Netflix et combien où ils ont juste récupéré les droits de diffusion. Par exemple pour Ghost in the shell, les fans étaient déjà au courant que la série aurait 2 saisons bien avant que Netflix n'annonce que c'était eux qui la diffuserait.D'ailleurs vous auriez pu apportez plus de précisions car les 2 saisons sont réalisées par 2 personnes différente. Et pas n'importe qui, Kenji Kamiyama pour la première (déjà réalisateur des 2 saison de GITS SAC et du film Solid State Society) et Shinji Aramaki pour la seconde (réalisateur entre autre des 3 films 3D Applessed).Et en parlant d’équipe, pour Eden vous dites qu'il y a un Staff en or sur le projet mais vous ne précisez pas de nom. Bonjour le professionnalisme
    Voir les commentaires
    Back to Top