Mon compte
    CANNESERIES 2021 : on a vu David Tennant faire Le Tour du monde en 80 jours et des images inédites d'Orelsan dans une incroyable série documentaire
    11 oct. 2021 à 13:00
    Mégane Choquet
    Mégane Choquet
    -Journaliste ciné et séries Streaming
    Journaliste spécialisée dans l'offre ciné et séries sur les plateformes quel que soit le genre. Ce qui ne l'empêche pas de rester fidèle à la petite lucarne et au grand écran.

    Pour sa saison 4, AlloCiné vous fait vivre le festival CANNESERIES. Au programme du jour : Le Tour du monde en 80 jours, nouvelle adaptation du classique de Jules Verne, et Montre jamais ça à personne, le documentaire sur Orelsan, entre autres.

    Le Tour du monde en 80 jours (Hors Compétition)

    ZDF / Rai / Les Films de l'Alliance / France Télévisions / Federation Entertainment / Slim Film + TV

    Coproduction européenne ambitieuse, Le Tour du monde en 80 jours remet au goût du jour les aventures de Phileas Fogg imaginées par Jules Verne. Gentleman pas très courageux, Phileas se lance le pari fou de faire le tour du globe à la fin du XIXème siècle afin de prouver qu’il est capable d’entreprendre un voyage risqué mais révolutionnaire.

    Rejoint dans son incroyable défi par Passepartout, un Français ingénieux et vif, et Abigail Fix, une journaliste prête à couvrir l’histoire du siècle, Phileas Fogg va enfin découvrir ce que le reste du monde a à lui offrir.

    Cette nouvelle adaptation, qui fait quelques entorses à l’oeuvre originale avec une relecture contemporaine agréable, peut compter sur le toujours génial David Tennant pour faire des étincelles. Ses comparses ne sont pas en reste, Leonie Benesch et Ibrahim Koma sont désopilants et inspirés.

    Grâce à un budget conséquent, Le Tour du monde en 80 jours nous fait vraiment voyager dans des décors sublimes et soignés et une esthétique léchée. Même si on est facilement cueilli par cette intrigue trépidante, on regrette néanmoins des dialogues parfois téléphonés ou trop écrits et un rythme saccadé maladroitement construit.

    Montre jamais ça à personne (Rendez-vous cannois)

    Clément Cotentin

    Enfin une série documentaire authentique et inspirante sur un artiste musical français ! Véritable lettre d’amour d’un petit frère à son grand frère, Montre jamais ça à personne est nourrie de milliers d’heures de rushs de Clément Cotentin, qui a toujours cru en la bonne étoile de son frère Aurélien Cotentin, plus connu sous le nom d’Orelsan, et qui l'a filmé pendant des années.

    De l’époque de galérien à Caen à ses premiers clips, en passant par ses échecs et ses productions avec ses potes de toujours, toute la vie d’artiste d’Orelsan est racontée avec bienveillance, humour et mélancolie par son frère, qui a réalisé la série documentaire avec Christophe Offenstein (Comment c’est loin), disponible dès le 15 octobre sur Amazon Prime Video.

    Très bien écrite, chapitrée et montée, Montre jamais ça à personne tient toutes ses promesses et offre une immersion intime sans concession et sans tabou dans les coulisses de l'ascension d'Orelsan, le tout agrémenté de témoignages de plusieurs guests et de ses proches comme Skread, Ablaye et Gringe.

    Plus que le parcours d’un artiste, c’est aussi la voix de toute une génération qui résonne dans cette série documentaire qui rappellera de bons souvenirs aux plus nostalgiques et qui permet de mieux comprendre l’évolution de l’industrie musicale.

    Narvalo saison 2 (Rendez-vous cannois)

    Alex Pixelle / Canal+

    La plume de Matthieu Longatte (Bonjour Tristesse) est encore très bien aiguisée pour la deuxième saison de Narvalo, série qui embarque le public dans chaque épisode avec un groupe de potes différents pour raconter les galères du quotidien en banlieue.

    Toujours aussi inspiré, le créateur et scénariste offre de nouveaux épisodes pertinents et pointus qui tapent juste sur des questions de société et sont portés par des comédiens talentueux, le tout avec une verve incroyable, un rythme effréné et une réelle authenticité.

    Narvalo, c’est l’art de raconter des histoires, l’art de raconter le réel, l’art de raconter la vie, avec humour, panache et universalité. Et ça fait un bien fou.

    Dreams of Alice (Compétition)

    2021 Limited Liability Company / 1-2-3 Production. All rights reserved.

    Nouvelle série des producteurs de To The Lake (thriller post-apocalyptique qui avait cartonné sur Netflix), Dreams of Alice est une création originale russe qui mise sur son ambiance dérangeante et mystérieuse pour appâter les amateurs de contes horrifiques.

    Adolescente paumée, Alice espère fuir sa petite ville natale du nord de la Russie, où des choses étranges se produisent. Les habitants semblent cacher de nombreux secrets qu’Alice va peu à peu découvrir grâce à des cauchemars récurrents qui l’emmènent dans des lieux dangereux.

    Malgré des thématiques intéressantes et une histoire émouvante entourant son héroïne, Dreams of Alice se révèle décevante avec une imagerie et une esthétique qui laissent à désirer, des effets visuels frôlant l’amateurisme et une direction maladroite d’acteurs.

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    Commentaires
    • meiyo
      Je m'en souviens et c'était franchement pas mal. L'acteur était super dans le rôle.
    • Seke
      Difficile de passer après le téléfilm (en 2 parties) avec Pierce Brosnan.
    Voir les commentaires
    Back to Top