Notez des films
Mon AlloCiné
    Michael Giacchino revient aux jeux vidéo en signant la BO de Medal of Honor : Above and Beyond
    Par Olivier Pallaruelo (@Olivepal) — 25 nov. 2020 à 15:30
    FBwhatsapp facebook Tweet

    Après 8 ans d'absence, la licence "Medal of Honor" revient pour un jeu exclusivement en V.R, "Medal of Honor : Above & Beyond", attendu le 11 décembre. Le compositeur Michael Giacchino, qui avait signé la BO du 1er jeu en 1999, signe aussi celle-ci.

    Electronic Arts

    Petite séquence flashback. Après un accueil assez glacial de la Critique et du public en 2012 de son jeu Medal of Honor : Warfighter (qu'il ne vaut mieux pas traduire littéralement, sous peine de ridicule...), l'éditeur Electronic Arts décidait de mettre la licence dans un placard, coincée et étouffée entre l'autre licence de la maison, Battlefield, et le concurrent Activision qui aligne sur un rythme annuel son Call of Duty.

    C'est donc avec une certaine surprise, huit ans après, que l'on a appris que la fameuse licence fondatrice Medal of Honor reviendrait, mais cette fois sous les auspices du studio Respawn Entertainment (dernièrement derrière le solide Star Wars : Jedi Fallen Order). Et, vraie nouveauté, sous la forme d'un jeu purement développé pour la V.R. Baptisé Medal of Honor : Above & Beyond, et revenant aux racines de la licence, la Seconde guerre mondiale, le jeu est attendu pour le 11 décembre prochain. Pour le coup, l'expérience peut vraiment être assez grisante.

    Ci-dessous, la dernière bande-annonce du jeu...

    Retour aux premiers amours

    On apprend aujourd'hui que le compositeur hollywoodien très en vue, Michael Giacchino, est à la baguette pour composer la BO du jeu. Une jolie annonce, qui referme la boucle, en un sens.

    Car une fois n'est pas coutume, c'est par le prisme des jeux vidéo que le prolifique compositeur est entré dans le petit monde du cinéma, et non l'inverse. Sorti diplômé en 1990 de la School of Visual Arts de New York suivi d'un cursus de formation musicale à la célèbre Juilliard School, Michael Giacchino fut d'abord embauché par Universal puis par Disney pour travailler dans la publicité. C'est là qu'il commenca comme producteur de jeux vidéo au sein du Département Disney Interactive, pensant qu'il pourrait ainsi écrire lui-même la musique pour les jeux qu'il produirait.

    C'est dans les années 1990 qu'il se fait remarquer pour son travail, en composant les BO de jeux comme Gargoyles sorti sur la Mega Drive de SEGA, ou différentes adaptations en jeu du Roi Lion. Mais c'est au sein de Dreamworks Interactive qu'il s'épanouit le plus : son travail sur les musiques du jeu Lost World en 1997, adapté du film de Spielberg, lui vaut carrément les éloges du réalisateur, qui demande à ce que sa musique soit enregistrée en grande pompe avec un orchestre Live. C'est un des tous premiers jeux à bénéficier d'un tel traitement. En 1999, il signe la BO du premier jeu Medal of Honor.

    Pour MOH : Above & Beyond, il travaille aux côtés de la compositrice Nami Melumad. Un extrait de leur travail conjoint est à écouter ci-dessous..

     

    FBwhatsapp facebook Tweet
    Sur le même sujet
    • Cyberpunk 2077 : un trailer de gameplay et Keanu Reeves au menu
    • Call of Duty Black Ops - Cold War : entretien exclusif avec le scénariste David S. Goyer
    • Mortal Kombat a 25 ans : Films, séries, jeux vidéo... Tout sur la saga culte et saignante !
    Commentaires
    • PENN-ÅR-BED
      VR seulement ? Font iech avec cette mode, j'étais content de retrouver cette franchise qui me manque (les derniers jeux étaient pourris) mais je ne pourrais pas y jouer.
    • Chuck Carrey
      Et les graphismes de la PS2, c'est aussi pour marquer le retour aux racines de la licence ? ^^Je suis méchant, c'est pas si moche que ça, mais même pour de la PS4 c'est léger.
    • Hunnam29
      Ca existe encore Medal of Honor :O
    Voir les commentaires
    Back to Top