Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Nouveaux Héros
    note moyenne
    4,2
    14373 notes dont 786 critiques
    répartition des 786 critiques par note
    217 critiques
    349 critiques
    162 critiques
    43 critiques
    9 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Les Nouveaux Héros ?

    786 critiques spectateurs

    Louis DCiné
    Louis DCiné

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 739 critiques

    4,0
    Publiée le 9 février 2015
    Génial! Après une année 2014 discrète, Disney revient avec son nouveau film d'animation! Il s'agit de leur première adaptation des comics Marvel, ici nommé "Big Hero 6". J'ai eu beaucoup de plaisir à regarder ce film. Je n'avais pas autant apprécié un classique Disney depuis "Les Mondes de Ralph". Cette sympathique histoire de jeunes super héros dans une atmosphère futuriste change des autres longs métrages, et sa fait vraiment plaisir. On s'attache beaucoup à Hiro, un vrai petit génie, et à Baymax, son hilarant robot. La bande son est également superbe, et les graphismes incroyables! C'est très très beau, c'est marrant, c'est parfois émouvant, c'est un vrai Disney qui va devoir faire face à notamment "Dragons 2" aux Oscars. Il en est bien différent, mais ce film mérite aussi le succès de son successeur "La Reine des Neiges"! Un très bon moment! (Restez après le générique, une surprise vous attend. Eh oui, c'est un Disney, mais sa reste une adaptation Marvel!).
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 213 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    4,5
    Publiée le 24 mars 2015
    Que vous inspire une adaptation Marvel de chez Disney? C'est une première, mais il fallait oser. Au moins on ne s’attend pas aux chansonnettes et à la féérie habituelle, mais plutôt à un scénario musclé et de l'action tout zazimut. Et bien force est de constater que le contrat est bien rempli, les graphismes sont époustouflants et l'humour bat sont plein, un humour accessible et une grande originalité sur le comique de situation. Il y a aussi tous les clichés accès sur les personnages et leur faculté à se transformer immédiatement en super héros des temps modernes. Ce que l'on ne pourra jamais enlever à Disney est ce pouvoir de rendre chaque personnage très attachants. Je pense en l’occurrence à ce robot guérisseur en forme de baudruche. Une personnalité synthétique mais touchante au possible. Il y a aussi le super méchant comme dans tous les Marvels, celui que l'on ne soupçonne pas spécialement mais qui détruit tout sur son passage. Quoi qu'il en soit, cette annim' couronnée d'un oscar le vaut bien, car le moment demeure infiniment savoureux. 4,5/5
    fyrosand
    fyrosand

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 173 critiques

    5,0
    Publiée le 9 février 2015
    Jamais de ma vie je n'aurai attendu un dessin animé à ce point ... Mais je ne m'attendais pas à ce que cet animé devienne mon nouveau petit préféré dans le genre ! Il a heurté ma sensibilité, mais véritablement à l'extrême . Parlons déjà du visuel du titre : graphiquement, je pense que c'est le plus abouti de tous les dessins d'animation que j'aie pu voir ( le rendu de la ville de San Fransokyo tout bonnement impressionnant, une animation digne de Disney et surtout un rendu extraordinaire ( on sent qu'ils ont poussé à l'extrême à ce niveau, pour le rendu de la peau, les effets de lumière, les textures, c'est incroyable ) . L'humour est bien présent dans ce film, et reste fort sympathique ( un petit reproche quand même à ce niveau, 2-3 gags tombent à l'eau mais rien de grave ) . Pour ce qui est des personnages ( on peut faire aussi le reproche comme quoi ils sont clichés, mais personnellement je ne dirai jamais ça ), je les ai adoré et les trouve magnifique dans des genres très différents ( Fred est, pour moi, le personnage le lus fun et drôle du film avec Baymax, Hiro et Tadashi sont bien construits et réussis, Wasabi lui aussi nous livre quelques passages assez drôles, reste les autres qui sont dans la même veine ( c'est à dire très réussis )) . En parlant des personnages, on peut aussi évoquer le character design qui est un immense coup de coeur ( Jin Kim a encore fait des merveilles, tous ses personnages ( de Hiro Hamada, mon favori sur le plan visuel, à Baymax en passant par Tadashi et le reste de la team ) sont extraordinairement classes, une vraie réussite ! Henry Jackman compose ici sa plus belle bande-son ( avec le chat potté et X-Men le commencement ) mêlant passages électroniques à orchestre symphonique d'une puissance émotionnelle sans nom ... Pour ce qui est du scénario, je ne saurais m'exprimer dessus étant donné que je connaissais pas mal d'éléments scénaristiques avant d'avoir vu le film, mais tout ce que je peux dire c'est que l'histoire est simple, belle et réussie ( le film contient aussi 3 passages très fort et tristes dignes des plus grands Disney ) . J'aimerais aussi évoquer la version française du film qui est globalement excellente ( une vf bien choisie pour Baymax, même si ça faisait bizarre au début ; et encore une fois un Donald Reignoux au top de sa forme pour le personnage de Fred ( décidément, il va faire tous les Disney récents lui et ça ne serait pas pour me déplaire ) . Le film se termine et passe malheureusement trop vite, on a envie d'en voir plus ( une suite ne serait pas de refus ) ... En résumé, Les nouveaux héros parvient à détrôner mon ancien dessin animé préféré ( le roi lion qui siégeait depuis longtemps tout en haut ) pour s'imposer comme étant mon nouveau dessin animé favori ! Une merveille, mon gros coup de coeur ...
    L'Otaku Sensei
    L'Otaku Sensei

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 226 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mai 2016
    Les Nouveaux héros,de son titre original "Big Hero 6" (qui est quand même un peu plus classe comme titre)...sans doute le Walt Disney que j'ai le plus attendu (jusqu'à Zootopie), déjà parce que depuis 2010 Disney nous revient en pleine forme et signe à chaque fois de très grandes réussites (Raiponce, Les mondes de Ralph, la Reine des Neiges) et comme toujours chaque nouveau projet de l'écurie de Mickey & cie me rend tout impatient. Celui là le fut encore plus que d'habitude car jamais Disney ne s'était jusqu'à présent attaqué à l'adaptation d'un comics (Marvel ça compte pas). Il n'en fallut pas plus que les quelques lignes du synopsis à l'époque pour me convaincre: Un Walt Disney aux airs de manga avec des supers héros high tech et de la SF dans une ville partagée entre les E.U et le Japon ! ^^ Déjà dès le départ moi j'ai dit oui ! Et une fois visionné j'en fus plus que satisfais, encore une fois la magie de Disney et de l'enfance a parlée pour un résultat qui a dépassé mes attentes ! Pourtant le film n'était pas avantagé, en même temps normal quand on passe après le carton international de la Reine des neiges...que nenni ! Le film est tout bonnement excellent ! spoiler: L'histoire sa passe dans la ville de Sanfransokyo (ville hybride entre San Francisco et Tokyo), Hiro, petit génie précoce de 14 ans, n'a d'autres occupations que de participer aux "Bots fights" (des combats de rues entre robots télécommandés quoi) loin des études jusqu'au jour ou il découvre l'université dans laquelle travaille son grand frère Tadashi. Notre p'tit gars décide alors de reprendre le chemin des études jusqu'au jour ou son frère perdu la vie dans un incendie. N'ayant plus goût à la vie Hiro passe donc plusieurs mois cloîtré dans sa chambre jusqu'au jour où lui et son ami Baymax (un robot infirmier mit au point par son grand frère) découvrent les sombres projets d'un mystérieux homme masqué visant à l'anéantissement de la ville, Hiro décide alors avec Baymax et les amis de son défunt frère de faire d'eux une bande de supers héros grâce aux avancées technologiques et ainsi tout faire pour arrêter le criminel masqué. Voilà pour le pitch global du film. Et qu'il est bon que de voir un film de super héros offrant le meilleur dans les codes du genre made in Marvel, le tout mélangé à la magie made in Disney ! Franchement pour un premier essai à l'exercice Disney s'en sort haut la main, preuve que le studio n'a rien perdu en créativité et que les années 2000 n'était qu'une "panne" temporaire de la machine à rêves. Pour commencer parlons scénario, ici même si (faut l'avouer) ça casse pas 3 pâtes à un canard, on a une histoire bien ficelée, maîtrisée de bout en bout. Il y a ce côté "classique" du film de super héros qui persiste mais l'ensemble est très plaisant, bien rythmé et avec quelques rebondissements plutôt inattendu grâce auxquels on ne tombe pas dans la prévisibilité complète. Dan Hall et Chris Williams nous prouvent qu'ils connaissent bien le genre et tous les codes. Ainsi on retrouve des supers héros bien classes, des scènes d'action époustouflantes, des mystères, un grand super méchant et plein de bons sentiments sur l'amitié et l'esprit d'équipe. Des stéréotypes évidents mais bien manipulés ça rend la chose passionnante et c'est le cas avec Les Nouveaux héros. De plus le film est assez émouvant par moments, le meilleur exemple étant spoiler: la mort de Tadashi . Disney ne manque pas de nous offrir une nouvelle palette de personnages forts attachants, des héros cool aux costumes bien stylés doublés d'une personnalité très prononcée pour chacun. Hiro pour commencer, adolescent surdoué un peu insouciant auquel on s'identifie facilement; Baymax le robot, nouvelle mascotte; robot bienveillant et attentionné dont l'apparence rappelle beaucoup celle du bonhomme de chez Michelin (Comme le dit Hiro "on dirait un bonhomme en guimauve"). Très drôle notamment grâce aux multiples décalages de sens entre les lexiques ados/médicaux ou le coup spoiler: de la fuite de gaz au commissariat qui n'est qu'un exemple parmi pleins d'autres. On a aussi toute la bande, Gogo, adepte de sensations fortes dont la tenue rappel assez les combinaisons des rangers de "Tron", Wasabi, stressé et perfectionniste de service dont le costume contient des lames de plasma, Honey Lemon la chimiste un brin excentrique super classe avec son costume et son sac à main nounours trop kawaii (
    Naguesh R
    Naguesh R

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 395 critiques

    5,0
    Publiée le 9 février 2015
    " Les Nouveaux Héros " sont les nouvelles mascottes de Disney ! Après avoir triomphé avec " La Reine Des Neiges ", le nouveau long-métrage animé de Disney réussit à faire encore mieux. Tout d'abord en créant un bac à sable géant qui est nul autre que la ville de San Fransokyo, contenant des couleurs chatoyantes et très flashes. Ensuite, on les attendait de pieds fermes, ce sont les protagonistes du film, plus précisément Baymax et Hiro Hamada. Franchement le résultat et épatant, la relation entre ces deux personnages est une belle aventure, c'est touchant et fun. Les personnages secondaires ont tout de même leurs grains de sel à ajouter dans l'histoire, ils sont tous plus délirant les uns que les autres ! On en vient maintenant au scénario qui est dans l'esprit de Disney et fidèle à Marvel mais sans trop ressembler aux " Indestructibles ", c'est parfait. Le tout est saupoudrer d'humour innocent, c'est réussit et c'est drôle. La mise en scène est bluffante, les animations sont supers détaillés, c'est très très beau à voir. J'ai failli oublier la bande-son, rien de particulier sauf la chanson " Immortals " qui très énergétique et qui correspond parfaitement à l'ambiance du film. " Big Hero 6 " est vrai manège d'émotion, pour tous les âges et à conserver sans modération.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 773 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    3,0
    Publiée le 11 février 2015
    Les Nouveaux Héros est un énième film de Disney qui heureusement séduit. On ne peut pas le nier, le personnage de Baymax est la vedette de cette production et son élément le plus extraordinaire. Vraiment attachant, le robot est un assistant médical robotique imaginé par le grand frère du protagoniste alors qu'il étudiait à l'institut de technologie. Le robot est adorable. Vu sa taille imposante, il a du mal à se déplacer, ce qui provoque des situations cocasses. En l'absence de celui-ci, le film n'aurait pas eu la même qualité. Comme c'est généralement le cas, il n'y a pas que des adjuvants dans Big Hero 6, il y a bien un ennemi. Le méchant est effrayant. Cette production est composée de plusieurs valeurs comme l'amitié, la famille, la confiance et l'amour. Des personnages attachants et une intrigue soutenue, efficace. Les musiques sont joyeuses et agréables. Du coté des effets, rien à dire, formidable. Encore une fois, Disney réussit son coup. Big Hero 6 est une autre preuve qu'acheter les droits cinématographiques de Marvel était une décision éclairée. On est rarement déçu devant un Disney, quand on sait à quoi s'attendre. Un film d'animation enlevé, rythmé et amusant. Du bon divertissement en famille !
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 429 abonnés Lire ses 425 critiques

    5,0
    Publiée le 12 février 2015
    Les Nouveaux Héros (première fois depuis l'annonce du titre que je prononce sa traduction française, vous me comprendrez bien sûr), un sacré défi pour les Walt Disney Animation Studios! Car quand on y pense, jamais Disney n'a tenté une seule fois d'exploiter le thème des super-héros dans un film (il n'y a qu'à la télé où on a eu droit à la géniale série Myster Mask que je vois recommande chaudement). Et non, Les Indestructibles c'est Pixar et uniquement Pixar (pour les deux-trois du fond qui pensent encore qu'il s'agit d'une coproduction). Le pari est donc dur déjà parce que le film ne doit pas faire penser à ce que la concurrence à proposé il y a 10 ans, mais aussi parce qu'il s'agit d'une adaptation très libre du comics Marvel nommé Big Hero 6 (comics dont même certains fans ignoraient l'existence avant l'annonce du projet d'adaptation par Disney), et aussi bien entendu parce qu'il fallait veiller à ne pas rater la période après-Reine des Neiges. Disney, sur ce point, n'avait pas le droit de décevoir tant l'attente des fans comme moi (et j'en profite pour faire une dedicace, comme fyrosand, Papy. L, Tadashi Hamada, Maximemaxf et Cinemangageek) sur le film était grande. De plus, ma théorie sur le fait que la Période Renaissance des 90's se répétait avec la période que nous vivons actuellement avait de quoi faire peur (théorie trop longue à expliquer, voyez ça dans les commentaires). Mais chance, une fois le film sorti aux États-Unis, nous avons pu constater que le niveau ne faiblit pas. Loin de là. Les critiques ont encore une fois acclamé ce nouveau Grand Classique et le public a été au rendez-vous (certes, un peu pus de la moitié des entrées américaines de La Reine des Neiges mais comment pouvait-il faire autant aussi?). Il ne nous restait donc plus qu'à attendre patiemment 3 mois pour voir le film parce que nos distributeurs sont assez cons pour croire que Benoît Brisefer: Les Taxis Rouges ça s'assimile plus à Noël qu'un film Disney (Quand on voir le flop qu'il s'est pris dans la gueule, ben punaise ça valait le coup d'attendre!). Et j'ai donc enfin pu voir Les Nouveaux Héros, l'un des films que j'attendais le plus en ce début d'année, pour pas dire LE! Verdict? Eh bien, une chose est sûre: Disney confirme pour la cinquième fois en 5 ans leur supériorité actuelle face à tous les tous studios d'animation américains (oui, oui, parce que Pixar, ça fait 4 ans c'est fini, faut s'y faire). Les Nouveaux Héros n'est pourtant pas exempt de défauts, mais là encore, Disney prouve qu'ils arrivent toujours à créer des personnages principaux tellement attachants et bien définis. Donc, ne perdons pas un instant! Voyons ce qu'on a du côté des personnages! Notre personnage principal est donc Hiro Hamada, un garçon de 14 ans se retrouvant au centre d'un complot criminel qui pourrait menacer toute la ville. On peut dire que le jeune homme a une vie chargée dès l'introduction du film: spoiler: Oublier la mort des parents, se trouver un but dans la vie, gérer la mort de son frère, s'occuper du robot-ballon dont il a en quelque sorte hérité et sauver toute la ville : Ça va, c'est pas mal pour notre protagoniste! Et l'air de rien, tous ces éléments ne sont pas de trop et aident au contraire à ressentir encore plus les émotions du personnage. Il y a tellement de choses qu'il a entre les mains, dont il doit prendre conscience, qu'il doit même diriger. C'est un surplus d'événements arrivant dans sa vie, et tous étant si graves. L'identification se fait encore une fois immédiatement car pour le coup, il ne s'agit pas d'un événement simple qui change tout, nous avons toute une série de péripéties entraînant le héros vers un destin dur à prendre en main, ces péripéties étant très liées les unes aux autres (j'en reparlerai dans le scénario). Bref, un personnage principal très intelligemment écrit, attachant et plus que mémorable. Mais la mascotte du film reste bien entendu Baymax! Le nouveau comic-relief du film a droit à une place centrale dans l'histoire et dans le développement d'Hiro. Un robot-ballon (fallait y penser!) occupant la fonction de médecin-psychologue. Tout ce qui importe pour lui, c'est d'assurer le confort et la bonne santé de ses patients. En plus d'avoir des répliques très bien trouvées, c'est tellement bon de voir que Disney a évité le cliché d'exploiter l'humanisation du robot. Du début à la fin, il reste un être robotique sans émotions et arrive pourtant à émouvoir comme jamais. Certains pourront croire que sa dernière phrase spoiler: avant sa mort sont une preuve de sa quête d'humanité or ce n'est pas le cas mais j'en reparlerai. Il aide Hiro à sortir de sa phase de déprime lui conseillant toutes sortes de thérapies ou conseils, tant que le sujet n'est pas heureux, on ne peut pas arrêter ce gros robot si simple et si touchant par ses mots. Que dire à part qu'il est impossible de ne pas craquer pour cette "boule de guimauve" comme dirait Hiro. Encore une preuve que Disney a compris comment rendre utile ses personnages censés faire rire. À nos personnages principaux, s'ajoutent 4 héros supplémentaires: Fred, un geek-fanboy de comics; Honey Lemon, une excitée de première douée pour les matières chimiques; Gogo Tomago, une dure à cuire spécialiste dans les disques à grandes vitesses (dur de pas penser à Tron lors des combats) et Wasabi, un maniaque de la propreté, grand connaisseur sur le plasma et le laser. Si les 4 personnages sont clairement des faire-valoir et ne bénéficient pas du même traitement qu'Hiro et Baymax, ils restent sympathiques à suivre et mettent de bonne humeur malgré quelques gags forcés venant de leur part. Tadashi Hamada, le frère d'Hiro n'apparaît qu'une vingtaine de minutes en début de film mais marque par sa complicité avec son petit frangin qui marche très bien émotionnellement et amène de bons moments. La Tante Cassie est par contre pas mal mise de côté, même pas une petite scène où elle aura droit à un discours spécial. Dommage car son côté dynamique et excité déclenche quelques sourires. Alister Krei ne sert que d'excuse pour spoiler: faire croire à un faux méchant , il n'a droit qu'à deux scènes et reste oubliable. Mais le point le plus énervant concernant la galerie de personnages reste spoiler: Robert Callaghan alias Yokai. Ses motivations, son origines et son drame sont en soit excellent(e)s: spoiler: Étant un professeur renommé et un génie de la haute technologie, il se doit de participer aux expériences secrètes menées par Krei pour le gouvernement. Le jour où l'opération se déroule mal, sa fille, Abigail, se retrouve portée disparue suite à un accident avec un portail inter-dimensionnel. Devant accepter la perte de l'être qu'il aime le plus au monde, Callaghan doit également cacher ce fiasco au monde entier tout en continuant à travailler pour l'homme ayant causé la perte de sa fille. Rempli de haine et d'envie de vengeance, il finit par libérer la rage qui est en lui uniquement pour venger sa fille. C'est pas si mal quand même non? Il y a largement moyen d'en faire un antagoniste un tant soit peu correct voire émouvant. Malheureusement, le film passe totalement à côté. Tout ce qui fait de Yokai un être humain est plus montré comme une excuse pour que nos héros l'affrontent et comprennent son plan. spoiler: Callaghan est si peu présent à l'écran que le spectateur a à peine le temps de s'intéresser à lui. Le seul indice nous montrant un développement est le dernier plan le fixant où spoiler: sans aucun mot, juste avec un regard désespéré, on se rend compte finalement qu'il regrette ce qu'il a fait. Mais ce n'est pas suffisant. J'ai exactement les mêmes problèmes avec Yokai qu'avec Sa Sucrerie dans Les Mondes de Ralph. On installe des bases solides mais on n'en fait rien. Bien dommage. Mais malgré ça, les personnages principaux que sont Hiro et Baymax sont tellement attachants qu'on oublie cette petite déception. La musique a été confiée à Henry Jackman. C'est la troisième fois avec Winnie l'Ourson et Les Mondes de Ralph que le compositeur travaille chez Disney. Et très franchement, son travail est très efficace. Il n'y a pas une mélodie en particulier qui me revient en tête de mémoire là maintenant mais le boulot est fait. Et au moins, il est secondé par le groupe Fall Out Boys qui nous a écrit pour Les Nouveaux Héros un tube qui déchire: Immortals. Placé pile-poil au bon moment avec la durée parfaite, dur de ne pas s'en rappeler une fois le générique de fin arrivé. Concernant le doublage français. Je n'ai étonnamment aucun reproche à faire. Étonnant car la multitude d'extraits que j'ai entendu en version originale me faisait craindre le pire concernant le respect au travail des interprètes originaux. Mais finalement non. Tout passe nickel! Maxime Baudouin en Hiro, très bon choix, une voix jeune mais plus proche du jeune adolescent que du gosse de 10 ans. Kyan Khojandi, drôle de choix de star et c'est sur lui que mes principales craintes se posaient mais là aussi, très bonne performance et très crédible. Idem pour tous les autres, Jean-Baptiste Anoumon, Elizabeth Ventura, Céline Ronté et Donald Reignoux. Très bon boulot sur la VF du film même si la traduction n'est pas encore parfaite (le "Unbelievable" que répétera Tadasi, puis Hiro 15 minutes plus tard pour montrer leur lien si fort est transformé en "T'es pas croyable!" et "C'est pas croyable". Alors oui je sais, juste une lettre, mais une lettre quand même c'est pas compliqué à changer! Mais c'est le seul vrai reproche que je peux faire à ce très bon travail. Et visuellement, OUAW!!!!!! Juste OUAW. Je crois que je n'avais plus pris une telle claque depuis Raiponce en 2010. Il s'agit là du visuel le plus ambitieux que nous ait servi Disney depuis.... soyons fous tiens! Depuis Fantasia! J'exagère à peine les gens. Chaque plan est tellement détaillé, tellement coloré, on nous envoie le paquet dès l'introduction du film, des métros, des autoroutes, des ballons géants survolant San Fransokyo, des ponts gigantesques, et surtout le fameux mélange des cultures américaines et japonaises comme source d'inspiration pour les design du film. Chose tant mise en valeur lors de la promo du film. Et à juste titre tant le résultat est bluffant! On pourrait presque penser à un Blade Runner pour enfants (autre source d'inspiration des studios Disney). L'architecture de la ville fait tellement vraie! On y croit à cet univers! J'étais vraiment dans cette ville du début à la fin! Même juste des demeures comme la maison de la Tante Cassie, ce modèle fait tellement travaillé, tellement étudié. Idem pour les personnages en arrière-plan, tous ne se contentent pas juste de marcher, on les voit avec leurs téléphones, faire des activités, ça vit tout simplement! Et que dire des paysages comme le coucher de soleil sur San Fransokyo après spoiler: la séquence de vol! Mais le final sera encore meilleur avec spoiler: l'entrée d'Hiro et Baymax dans une autre dimension, tout le décor sera composée de couleurs très mélangées entre le violet, le rouge et le bleu, un peu à la manière d'un Pacific Rim. Mais avec des mouvement tellement particuliers qu'on pourrait croire à des artworks en mouvement dans un film d'animation 3D! Magnifique! Tout simplement magnifique! Si vous voulez une bonne raison pour voir Les Nouveaux Héros, regardez-le pour son animation qui va vous mettre une claque! Bien évidemment, les costumes sont directement conçus pour être des futures figurines sur le marché mais vu que le film le montre en quelque sorte ( spoiler: les modèles étant inspirés des tableaux et maquettes de Fred ), ça passe très bien. Donc oui, visuellement, ça y est! Disney sont redevenus les meilleurs. ENFIN! Il ne me reste donc plus qu'à parler d'une chose essentielle: L'histoire! Et c'est là que se trouvent quelques défauts. Des défauts qu'on peut trouver dès l'introduction du film. L'immersion est pourtant garantie tant la ville et son quotidien semblent réels. Mais concernant les personnages, on a droit à spoiler: la traditionnelle exposition de la mort des parents qui est ici complètement bâclée et très mal amenée . Puis vient la rencontre avec les personnages secondaires que sont Fred, Honey, Gogo et Wasabi. Et c'est sans mal qu'on remarquera que pour les introduire, quoi de mieux que leur donner des gags en guise de présentation. Et ça sera malheureusement un problème récurrent. Tous leurs gags ne sont pas hyper marrants. Ils peuvent même être parfois lourdingues ( spoiler: Wasabi s'arrêtant au feu rouge lors de la course-poursuite, le gag du pigeon près du laboratoire, Fred chantant comme un idiot dans les couloirs du laboratoire... ) et bien entendu assez forcés. Alors, certains font rire évidemment car les personnages restent sympathiques mais je pense qu'enlever ces quelques gags pour leur donner un peu plus de personnalité n'aurait pas été de trop. Aussi, ce pauvre Baymax se coltine ironiquement le pire gag du film présent déjà dans les bandes-annonces à savoir le gag où spoiler: il a quelques trous dans ses bras qu'il comble avec du scotch. En plus de faire mal aux oreilles, il n'y a absolument rien de marrant dedans et ça semble durer une éternité. Concernant l'antagoniste (parce que oui, j'ai encore quelque chose à lui reprocher), j'ai eu pendant la séance la triste sensation que ce mec a créé un plan ultra-compliqué alors qu'il pouvait faire tellement plus simple. Son plan consiste en gros à spoiler: se faire passer pour mort, incendier son université pour faire croire à la destruction des micro-robots, s'approprier ainsi l'invention de Hiro et la reproduire en masse pendant des semaines afin de voler des produits de haute technologie, ces derniers servant à recréer le portail qui a aspiré Abigail et plusieurs parcelles de l'ancien laboratoire, et tout ça dans le but de l'amener en plein centre de l'entreprise d'Alister Krei pour la détruire et ainsi faire perdre à l'entrepreneur tout ce qu'il possède. Ah et avais-je oublié que par une extraordinaire coïncidence, le portail doit avoir une défaillance sinon ça n'aspire rien. Mais..... pourquoi ne pas avoir simplement posé une bombe dès le départ? Ou flinguer Krei? Ou encore mieux! Pourquoi ne pas avoir foutu le feu à l'entreprise? Vous savez, comme il l'a si bien fait avec sa propre université pour se faire passer pour mort au début du film?! Pourquoi chercher à faire si dur alors qu'on peut faire si simple? Le pire c'est qu'il y a une raison à ça. Tout simplement que s'il n'utilise pas le portail, cet élément sorti de nulle part et qui n'est plus jamais évoqué dans le script n'aurait servi à rien et il aurait été impossible de faire ramener Abigail sur Terre. Une grosse ficelle scénaristique donc qui ne passe pas inaperçue. On n'évite pas quelques facilités comme spoiler: Baymax montrant à Hiro les enregistrements de Tadashi pour ses premiers essais, pourquoi ne l'a t-il pas fait avant si son programme l'ordonnait? Ce sont les principaux défauts présents dans le scénario du film. Mais viennent ensuite les points positifs très nombreux. Je vais déjà finir ce que j'avais commencé en parlant de la fameuse phrase de Baymax résumant à elle-seule toute la finesse de l'écriture du film. spoiler: Lors de sa mort, il dit avec clarté "Je serai toujours à vos côtés". Ce que certains pourrai prendre pour un geste prouvant son humanité n'est au final qu'une démonstration de plus de ce que Baymax fait depuis son activation: dire à travers de belles phrases les vrais faits. Le fait que Tadashi sera toujours aux côtés d'Hiro est prouvé avec l'enregistrement qu'il avait sur lui, le fait que Baymax sera toujours aux côtés d'Hiro est prouvé avec la puce retenue dans son poing en acier en toute fin de film. Et tout ça sans jamais de "Ah! C'est ça ce que tu voulais me dire!", non. On laisse les images parler d'elles-mêmes. Chaque élément est lié à un autre. Il suffit de voir l'origine du micro-robot. spoiler: À partir d'un jouet télécommandable pour Bot Fight, naît un produit robototique dont se sert Hiro pour être finalement utilisé comme arme par Yokai. Ce genre de rapprochement est constamment fait pendant le film et marche du feu de Dieu. Tout comme le parcours d'Hiro. J'ai réussi à voir certains commentaires reprochant à spoiler: la mort de Baymax de n'être qu'une scène tire-larme pour faire pleurer les gamins. Or, ils montrent qu'ils n'ont tout simplement pas compris la logique de cette scène. Le film repose sur deux scènes importantes: Deux morts. Celle de Tadashi. Et celle de Baymax. Lorsque Tadashi meurt en début de film, Hiro est brisé, il ne fréquente plus personne, évite l'université et s'isole dans sa chambre. C'est au contact de Baymax qu'il apprend à reprendre goût à la vie et tirer des leçons. Une fois la mort de Baymax passée, Hiro montre qu'il a compris ce que cette aventure a signifié. Cette fois, il passe simplement à autre chose, il est plus proche que jamais de son entourage et prend soin de sa vie d'étudiant. Il a un vrai développement grâce à à cette nouvelle mort. Il prouve qu'il a compris que rester fixé sur le passé n'arrangera pas les choses, il faut tourner la page et aller de l'avant. Chose qui sera encore plus démontrée avec l'affrontement entre Hiro et Yokai démasqué, deux parfaits némésis. spoiler: Chacun ayant perdu un être proche et étant directement relié à l'autre. La vengeance est le thème le plus étudié dans le film. Callaghan laissant parler la colère qui est en lui et se perdant dans sa folie. Hiro passant également du mauvais côté durant un instant (allant jusqu'à ordonner à Baymax de détruire Callaghan, probablement un des meilleurs passages du film, un revirement chez le personnage très bien foutu et qui ne sort pas de nulle part) mais comprenant suite à l'enregistrement de Tadashi que ça n'arrangera pas les choses, que c'est aller à l'encontre de ce qu'il doit représenter. La scène de l'enregistrement aurait d'ailleurs facilement pu tomber dans le cliché du message caché dévoilé en fin de film où le personnage mort parle on ne sait pas pourquoi au héros à travers la vidéo pour lui donner un conseil pratique. Mais Disney n'a pas fait cette erreur! spoiler: Que montre la vidéo? Simplement Tadashi travaillant sur comment améliorer Baymax et lui faisant part de tout les projets qu'il a pour lui. Tout est dit. Juste montrer le personnage mort réagir à quelque chose n'ayant rien à voir avec la situation mais ayant tout à voir avec le mode de pensée du héros, c'est vraiment parfait! Et ce film en regorge de ce genre de scènes. Les fans pourront évidemment reconnaître certaines références cachées aux comics comme spoiler: Fred parlant de vouloir se transformer en monstre à la Godzilla ou le meilleur caméo de Stan Lee au monde dans la scène post-générique! Que du bonheur. mais bref, je vais m'arrêter là sinon je vais en avoir pour des heures à parler de ce film. En conclusion, Les Nouveaux Héros est une réussite. Une grande. Il n'égale pas selon moi la quasi-perfection de La Princesse et La Grenouille, Raiponce et La Reine des Neiges mais il dépasse sans mal Les Mondes de Ralph (pourtant excellent). L'animation est brillante, bluffante même! La morale est excellente, les personnages principaux terriblement attachants, le scénario, bien qu'imparfait, réussi et voir Disney s'attaquer à la fois à de la science-fiction et au genre super-héroïque, c'est juste un pur bonheur. Et dire qu'on va attendre encore un an avant Zootopia. Ça va être long. Allez voir Les Nouveaux Héros, tout simplement!
    j e f
    j e f

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 125 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2015
    Ce film est une belle surprise ! Du moins, je ne m'y attendais pas. La bande-annonce me laissait présager un film d'animation sympa, fun, sans plus. Eh bien non ! Ce nouveau Disney est fun, coloré, visuellement beau, bref, un très bon film. Ce nouveau Disney, comme vous l'aurez compris, est concentré sur les super héros, un genre d'actualité vu les films Marvel et DC sortant souvent. Eh bien, ce Disney est adapté du comics Marvel, "Big Hero 6", n'ayant point lu le comics, je ne peux pas dire si il est adapté du pied à la lettre au comics. Mais, personnellement, je trouve le film bien comme il est. Les personnages sont vite identifiables et attachants, certains préféreront Baymax, ce robot gentil et parfois touchant, qui fut le personnage le plus utilisé pour la promo du film. Le méchant du film remplit le boulot de ce que doit être un méchant, donc rien de très spécial, sympa. Ce film contient un clin d'oeil très sympa, je ne vais pas spoiler, mais certains se doutent peut être de qui c'est. Le scénario est appréciable, quoique quelconque. L'animation, encore une fois utilisée avec la technologie 3D, est bien utilisée, ce qui rend ce film visuellement beau, mais je préfère quand même l'animation 2D, donc faite à la main, je trouve que ça rend un film d'animation bien plus beau selon moi, preuve avec les films d'animations Ghibli, bref, les films d'animations japonais, j'ai toujours trouvé leurs dessins magnifiques et somptueux, c'est souvent même ce qui rend un film meilleur, sans oublier la mise en scène, le scénario etc... Je ne vais pas tourner autour du pot malgré ça. Les Nouveaux Héros (ou Big Hero 6 pour les intimes) est un Disney qui complète le carnet de charges d'un film d'animation. Les jeunes enfants vont sûrement adorer ce film, je n'en doute pas, les adultes, ou les parents, pourraient aussi y trouver leur compte avec ce film. Donc, très bon film d'animation même si il ne manque pas des stéréotypes habituels mais ce n'est pas ce qui m'a le plus dérangé. Allez voir ce film pour avoir votre avis !
    Sylvain. V
    Sylvain. V

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 372 critiques

    5,0
    Publiée le 16 décembre 2014
    Un prodige des studios Disney ! Chris William II et Don Hall réalise un film d'animation à la fois drôle et touchant, le film est accrochant dés le début. Dans l'histoire, Hiro est seule, sans amis pour l'aider, mais il ne le restera pas pour longtemps, de nouveau amis le rejoigne, même si il est triste de la perte de son frère spoiler: dans l'incendie de son université , il ne renonce pas a atteindre son objectif son but, venger son frère et même temps, découvrir l'identité réel de l'homme masqué. Dans sa nouvelle bande d'amis, Fred est sans doute le plus rigolo, on remarque que la voix de Fred correspond à celle de Sammy dans " Scooby-Doo : le mystère commence ", c'est un jeune homme qui ressemble à un hipi, qu'il pourrait vivre dans la rue et bien non, il n'est pas tout cela, il gagne sa vie spoiler: , mais en réalité, Fred est né de parents riche, même si il ne le dit pas, il vit dans un palace. Tout les autres membres de l'équipe sont, eux aussi, des personnages hilarants. On voit bien, qu'a un moment du film, Hiro languit la présence de son frère. Parlons maintenant de Bay max, il ressemble à un ballon en forme d'humain, obèse. C'était le frère d'Hiro qui l'avait concue, Bay max est spécialisé pour aidés les malades (une sorte de médecin, en quelque sorte), il se met en marche automatiquement, lorsque l'on prononce " Aie ! ". Même si, Hiro, au début, n'aime pas trop Baymax, il sait que c'est la seule chose qui lui reste de son frère. Donc, il prend soin de Baymax. Hiro équipe Baymax de façon qu'il combatte mieux l'homme masqué. Les décors sont sublimes, parfaitement détaillés, pareil pour les personnages. La bande son est rythmé et correspond bien au film. Les réalisateurs se sont surpassés, réalisé un film qui conviendra au petits comme aux grands. On rit, on pleure, tous les ingrédients sont réunis pour nous offrir un divertissement extra-large. Je vous conseille d'allé le voir quand il sortira en salle en Février 2015, vous ne serez pas déçu. J'ai vu le film lors de l'avant première organisé par le CE. Je n'ai pas été déçu d'être allé le voir. J'espère que cette critique vous saura utile. " Les Nouveaux Héros " est un chef d'oeuvre en tout genre. 5/5 *****
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 306 abonnés Lire ses 365 critiques

    3,5
    Publiée le 13 février 2015
    "Les Nouveaux Héros" c'est le nouveau Disney. Mais je pense que je ne vous apprend rien... Alors que le studio aux grandes oreilles a racheté Marvel (et LucasFilm mais ça c'est autre chose), il était assez ironique (mais aussi vachement cool) qu'un de leurs films puisse réunir les deux univers. Eh bien c'est le cas de ce "Big Hero 6", long-métrage adapté du comic-book éponyme. Je ne l'attendais pas vraiment les bras ouverts ce film, et ce, principalement à cause de sa bande-annonce qui ne me parlait pas et qui annonçait tout simplement un dessin-animé uniquement destiné aux enfants de moins de 6 ans... Mais attention, toujours faire gaffe avec les BA made in Disney... Ce n'était pas la première fois que j'avais un à priori négatif à la vue d'une de leur bande-annonce, souvenons nous de celle de "La Reine des Neiges" il n'y a pas si longtemps... Et le film avait été une vraie claque non ?! De toute manière c'est en règle générale qu'il ne faut pas se fier à une bande-annonce, quoique je l'avoue, parfois ça peut rebuter ! Bref, rebelote pour "Les Nouveaux Héros" ; cependant je partais assez confiant parce que ça reste Disney et que j'ai toujours un faible pour les films d'animations - et en particulier ceux en images de synthèses ! Et bien je dois dire que j'ai eu raison d'avoir confiance car le film est une surprise ! Une surprise dans le sens où il est différent de ce à quoi je m'attendais. Impeccablement mis en scène, le film est quasi novateur visuellement, et véritablement prenant. Le synopsis : spoiler: Dans la ville de San Fransokyo (un mix, vous l'aurez compris, entre Tokyo et San Francisco), Hiro, petit génie, passe ses journées à s'ennuyer et trouve la prospérité dans les combats clandestins de robots high-tech télécommandés. Son frère, Tadashi, qu'Hiro considère "affectueusement" comme intello, travaille en robotique dans une fac scientifique. Un beau jour, Tadashi présente à son frère sa nouvelle invention ; Baymax, un robot infirmier scientifiquement révolutionnaire et... trognon (une sorte de chamallow géant à qui on voudrait faire un gros câlin). Mais qu'ils le veuillent ou non, ce robot va changer à jamais les vies d'Hiro et de son frère... Le scénario, original, a ses défauts, mais a l'atout de présenter une galerie de personnages attachants dans un monde singulier et sur une thématique insolite. Après voilà il y a les facilités, les clichés, les persos secondaires pas assez creusés m'enfin rien de bien méchant et puis jusqu'à preuve du contraire, on va pas voir un Disney pour la profondeur de son propos ! L'humour reste, lui, très gamin ; j'ai peu rigolé et seulement souri quelquefois mais ça n'empêche en rien au film d'être attachant et agréable à regarder. La BO d'Henry Jackman est assez entraînante et harmonieuse, de plus, elle évolue bien au rythme des péripéties des héros et de leurs émotions. Les doublages sont dans l'ensemble honorables, mention spéciale à Kyan Khojandi, qui relève le défi de faire vivre le robot chamallow uniquement grâce au son de sa voix. Le film est bourré de scènes époustouflantes (les (sur)vols entre autres) mais la séquence pour moi la plus grandiose, est celle qui spoiler: voit le gentil basculer du "côté obscur", obnubilé par son désir de vengeance et voulant tuer (ce qui est mal) le "vrai" méchant qui devient dès lors... faible et "gentil", entre guillemets. Cette scène est accomplie avec une telle maestria visuelle et sonore qu'elle me paraissait sur le moment aussi intense que puissante et intelligente ! Une scène qui restera (à l'image du film ?) dans les annales. C'est donc réussi pour un premier mélange Marvel/Disney, mieux, c'est un grand coup de cœur et un super moment passé avec ces "Nouveaux Héros" !
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 611 abonnés Lire ses 2 232 critiques

    5,0
    Publiée le 1 septembre 2015
    Les nouveaux Héros : Pour une première que Disney s’attaque à un comics made in Marvel, ça a de quoi étonné et ça change de la magie des princesses ou autres. Et franchement, je me suis régalé comme un fou et j’ai même était agréablement surprit car je m’attendais pas a aussi bien. C’est la qu’on voit que c’est bien de sortir des sentiers battus et des univers que l’on connait chez Disney. Ça permet de la créativité et un vrai vent de fraicheur et la, c’est un vrai coup gagnant. Car, j’ai adoré du début jusqu'à la fin. Et ce n’est pas facile de rentré dans un nouveau univers et de venir nous cherche petit à petit et pourtant c’est ce qu’ils ont faits. Déjà, l’histoire est super bien calibré, on n’a pas le temps de s’ennuyer, l’histoire est décapante, bien huilé, rythmé par de l’action ultra efficace, un humour accrocheur et une belle émotion, surtout a la fin, j’ai eu la larme a l’œil donc ça veut tous dire. Et c’est aussi grâce aux personnages qui sont tous de suite attachants, ils ont chacun leurs spécificités, lé héros a des raisons de ce battre et son ami le robot, il est trop gentils, trop craquant, c’est l’ami que on aimerait tous avoir, vraiment ce personnage « robot », c’est l’un des personnages les plus attachants que j’ai pu voir dans un film d’animation. Car pour la petite histoire, c’est un ado génie qui veux entrer dans une école de scientifique, donc il a crée une super invention mais il va perdre son frère lors de l’explosion de l’université et il va lui laissé que pour seul ami le robot médecin qu’il avait crée… Donc voila, l’histoire est vraiment prenant, bon, il y a juste quelque rebondissement qui sont gros comme une maison mais je chipote car on ne décroche pas et l’univers est accrocheur (grâce a des petits clins d’œil bien placé aussi ^^ Stan Ley). Ensuite, la bo du film est vraiment extra, les musiques sonnent envie. Et pour finir, coté animation, c’est comme d’habitude chez Disney, c’est que du bon. Donc voila, je vous le conseil car pour moi, c’est la surprise du moment, c’est simple, j’ai tout de suite envi de le revoir.
    Dunno The Movie
    Dunno The Movie

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 239 critiques

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2015
    Pile à temps pour les premières vacances de l’année, une petite pépite Disney déboule sur nos écrans. Fun, coloré et follement génial, le film d’animation de Don Hall et Chris Williams crée la surprise et charme dès les premières minutes. Certes, c’est une trame classique d’origin story super héroïque alliée à des personnages tout droit sortis de l’univers Disney, et pourtant la collision de ces deux mondes fonctionne. La tendresse d’un conte Disney la vivacité d’un film Marvel, Les Nouveaux Héros est une jolie réussite, aussi enthousiasmante que rythmée, visuellement canon, qui saura ravir les petits comme les grands. (...) Malgré tout, si Les Nouveaux Héros envoie du lourd pour nous divertir, cela reste tout de même très simple (le film est accessible dès 3 ans). Don Hall et Chris Williams ne prennent pas vraiment de risque mais réussissent à enrichir une trame déjà vue de façon efficace. (...) La critique complète est sur mon blog
    Wolverine1992
    Wolverine1992

    Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 405 critiques

    5,0
    Publiée le 12 février 2015
    Un excellent film d'animation avec beaucoup d'humour et d'émotion. Les héros sont attachants, la bande originale est magnifique et les graphismes sont vachement jolie. Un chef d'oeuvre !
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 260 critiques

    5,0
    Publiée le 12 février 2015
    Quand Marvel et les comics rencontre l’univers magique des Disney ! Voilà la première chose qu’il faut retenir de ce nouveau classique d’animation qui arrive enfin chez nous pour avoir un joli succès alors qu’il est actuellement le quatrième plus gros succès financier de Disney devant "Aladdin". Comme beaucoup, je n’ai pas lu le comics de base et voir Disney en adapter un sur grand écran avait quelque chose de très attirant, beaucoup ont suivi la promotion de ce film (FA09, fyrosand, Papy L., Cinemamangageek, Tadashi Hamada, si vous lisez ça) jusqu’à sa sortie même en ne sachant absolument rien des BD de base, tout comme personne ne connaissait vraiment "Les Gardiens de la Galaxie" auparavant avant la sortie du film de James Gunn l’année dernière. Alors que de l’autre côté "50 nuances de Grey" arrive aussi et semble faire l’objet de plus d’attention rien que pour son sujet (je ne vous conseil pas de le voir), Disney revient chez nous par la petite porte prêt à poursuivre son ascension vers son nouvel âge d’or après le succès retentissant de « vous savez quel Disney sorti en décembre 2013 » qui est devenu mon classique d’animation Disney favori depuis que je l’ai vu (ais-je besoin de dire pourquoi ?). Alors autant vous le dire tout de suite, ça ne sera pas simple de détrôner "La Reine des Neiges" et "Le Bossu de Notre-Dame" en haut de mon podium personnel. Mais laissons le sadomasochiste de côté et parlons de ce dernier Disney en date, et je peux vous le dire : WOUOUH ! Non seulement je n’ai pas été déçu pour un pénil, mais en plus je pense même que je peux le classer dans mon top 10 de mes classiques Disney préféré et le considérer comme l’un des plus beaux classiques d’animations visuellement parlant. Alors attention, oui il n’est pas parfait, il a ses faiblesses mais ce qui est bon l’est terriblement alors on va s’empresser de parler des personnages en tout premier lieu en commençant avec celui dont les affiches publicitaires et les vidéos promotionnelles mettent sans cesse en avant : Baymax et le jeune Hiro Hamada ! Pour Baymax, j’vais pas vous mentir, j’avais quelques frayeurs parce que même si il va énormément fait rire les gosses (si si croyez moi, les enfants étaient hilare dans la salle), il a quelques gags un peu lourd des fois et en plus il a le plus casse-pied du film spoiler: celui au poste de police avec ses trous dégonflés, qu’il bouche avec du scotch , ça en devient même insupportable. Mais à part ça, ce cher robot est vraiment poilant et ultra attachant, non seulement avec ses réactions vis-à-vis de Hiro et de ses amis, en plus faire rire avec la plupart de ses gestes mais aussi avec son physique, spoiler: rien que le moment ou il sert de chauffage chez Fred et ou tout le monde se colle contre lui pour se sécher m’a arracher un petit rire. Et il ne fait pas que rire, il permet à Hiro d’évoluer et c’est lui qui le réconforte dans les moments durs et dramatique, de plus et contrairement à ce que j’aurais cru, spoiler: il ne devient pas plus humain au fil du film, il reste un robot sans émotion mais aussi un symbole fort et important du grand frère de Hiro, ça reste un médecin-psychologue. En plus c’est aussi Iron Man version japanimation et Disney dés qu’il peut voler, son design de base est simple mais bien traité pour apporter de l'humour et quand il a son armure il devient vraiment classe. Donc très très bon développement pour le robot humanoïde. Hiro Hamada est un jeune surdoué en science et technologie perturbé par la perte accidentel de son grand frère et qui se retrouve impliqué dans un complot concernant des micros robots qui seraient utilisé à des fins personnels par un individu malfaisant en plus d’un paquet d’évènements grave à gérer. Bon déjà l’idée de faire que spoiler: le méchant utilise l’invention du jeune homme pour atteindre son but n’est pas pleinement exploité parce qu’Hiro ne semble même pas plus touché que ça par le fait qu’on utilise un de ses propres inventions pour des mauvaises intentions et c’est dommage (mais quelque part plutôt compréhensif), ça aurait donné de la profondeur au héros. Ceci étant dit ça ne signifie pas qu’il n’en a pas loin de là, c’est un génie de la technologie et ça fait du bien de voir le personnage principal avoir de la matière grise, mais en plus il est agréable à voir comment on aborde le thème du deuil avec le jeune garçon et ses réactions spoiler: par rapport à la mort de son aîné qui se révèlent en général très humain et donc logique. Rien que ses désirs de vengeance spoiler: vis-à-vis de Yokai qui crache sur la mort de son frère (qui était parti pour le sauver dans l’incendie) est parfaitement cohérent en soi et même fort pour ce que ça montre, le héros n’est pas manichéen et Disney le rend très réaliste de ce fait. Ce qui est le plus intéressant à suivre, c’est sa relation avec Baymax dont il devient responsable et « possesseur » spoiler: mais qu’il est prêt à dénaturer pour sa vengeance avant de comprendre la nature de la création de son grand frère et de renoncer à la dernière chose qui restait de Tadashi. C’est vraiment dramatique et intelligent. Au final, excellent développement pour le personnage d’Hiro également. Mais je vous le dis franchement, ce sont surtout les personnages secondaires qui m’ont tapé dans l’œil bien qu’assez stéréotypé dans leur genre. Chacun a sa propre personnalité et apporte son lot de fun et de rire : Fred est un geek passionné de science et de super-héros, Honey Lemon est une intellectuelle hyperactive, Wasabi est ordonné et maniaque en terme d’organisation et de propreté et Gogo est une rebelle fonçant tête baissée sans peur. Chacun arrive à être drôle, attachant et sympathique à sa propre façon, surtout Fred qui m’a juste fait éclater d’hilarité spoiler: pour le coup d’utiliser 4 fois son slip en le retournant de l’intérieur et avec sa maison de luxe sans oublier le splendide caméo final de Stan Lee qui n’est autre que son père dans ce film et à la limite d’être aussi crétin et fun que son fils. En revanche, je trouve cela vraiment dommage d’avoir autant délaissé la tante de Tadashi et Hiro, Cass qui aurait pu servir l’intrigue mais est au final trop vite délaissée. Quant à l’antagoniste, il n’est pas raté et ses motivations sont logiques et cohérent spoiler: et il surprend en raison de son identité mais il n’est pas développé, on l'introduit trop tard et son objectif reste du déjà-vu, certes Disney fait en sorte qu’il perde en manichéisme mais au final ça reste un méchant de super-héros Marvel qui aurait pu être mille fois plus mémorable s’il avait eu un développement meilleur, il n’arrive même pas à émouvoir tant il est mis de côté la plupart du temps. Quant au milliardaire Alistair Krei, il est oubliable, juste oubliable et pas intéressant pour ce qu’il est, c’est un faux méchant de la même manière du le Duc de Weselton dans 'La Reine des Neiges'. Au final, on a un bon lot de personnages, deux héros très bien mis en avant, un grand frère qui marque par sa sympathie et sa relation avec son petit frère, et quatre comiques de services qui font beaucoup rire, et un méchant pas mauvais mais trop faible pour qu’il soit mémorable. Au niveau de la bande-son, Henry Jackman a fait un très bon travail, pas aussi mémorable que dans 'X-Men First Class' mais pour ce que c’est ça a le mérite d’être très efficace et le mélange entre les instruments classiques et les bruitages high-tech sont bien foutu, ça a même son petit charme. Je garde surtout Flight en tête et franchement Immortals chanté par les Fall Out Boys pour ce film déchire à fond. Ok les paroles n’ont pas grand-chose à voir avec le film mais tant que la chanson, le rythme et la scène dans laquelle elle est placée sont bons j’en demande pas plus. De la qualité en général dans ce domaine. Attardons nous maintenant un long moment sur l’animation et l’univers développé et conçus par Don Hall et Chris Williams. Et NOM DE DIEU que c’est beau et varié : certains reprocheront peut être à Disney de vouloir adresser leur film à un public spécifique en mélangeant les villes de Tokyo et de San Francisco pour ce résultat final, mais franchement n’allez pas me dire que ce n’est pas beau à voir ! Rien que pour ses décors et son visuel, ce Disney est l’un des plus beaux visuellement parlant, même plus beau que Raiponce d’ailleurs, l’introduction en elle-même en est un parfait exemple. Les couleurs, les textures, les environnements mélangeant l’architecture et la culture américaine ainsi que des éléments de la haute technologie japonaise, on a vraiment l’impression de voir deux univers s’entrechoquer pour fusionner entre eux. Et la haute technologie scientifique développé ici est d’une grande richesse et inventivité, rien que les costumes de nos surdoués ainsi que leurs gadgets et armes en tant que nouveaux héros (d’où la traduction française) est bien pensé. Et certes les costumes des personnages sont présenté et seront mis en marchandage sur le marché, mais comme ils sont eux-mêmes l’inspiration de figurine de Fred dans sa chambre, ça passe très bien. Au niveau de la réalisation et des plans, le sens du détail et de la fluidité sont tellement profond qu’on y plonge comme si on y était, les séquences de vols de Baymax ne sont pas aussi immersives que ceux du dernier film d'animation Dreamworks mais ils sont trop bien montés et réalisés pour que je fasse l’impasse dessus. Au niveau du doublage, n’ayant vu aucun extrait en VO comme d’habitude et ayant évité un maximum les BA (qui spoilent trop les films de nos jours), j’ai pu en profiter pleinement et comme d’habitude ça passe à merveille : on retrouve Donald Reignoux, Elisabeth Ventura et Jean-Baptiste Anoumon, voix française des acteurs Andrew Garfield, Emma Stone et Jamie Foxx qui font un excellent travail, Maxime Baudouin est très crédible et donne un rendu vocal de qualité, une voix jeune d’adolescent qui colle parfaitement avec le personnage, et un très bon travail de la part de Kyan Khojandi qui a même accordé une vidéo spécial top 5 à Allociné. Mais comme ce film a malheureusement certains défauts, autant attaquer le dernier élément qui, même si il a plus de points positifs, a quand même quelques soucis : le scénario ! Autant faire efficace et parler en détail des défauts parce que par moment ça devient même gênant, spoiler: l’introduction de la mort des parents de Hiro et Tadashi est tellement fait à la va-vite qu’on n’a pas le temps d’y accorder la moindre importance, ça ne nous affecte même pas, c’est un élément habituel de la part des studios mais là c’est limite si on n’en a rien à faire. Au niveau de l’humour, je ne vais pas mentir, même si Baymax est une super mascotte, j’ai plus ris du quatuor de surdoués scientifiques que du robot-ballon, même si certains gags sont un peu relou et déjà-vu spoiler: comme le fait de se retourner et d’attaquer par crainte alors qu’il n’y a qu’un pigeon, ou voir Fred chanter comme un abruti au QG ennemis. Mais comme je l’ai dis, c’est Baymax qui a le gag le plus lourd et que j’ai déjà cité un peu plus haut. Mais scénaristiquement parlant, il y a un point dont je me suis rappelé mais qui est trop complexe et inutilement casse-tête au sujet de l’antagoniste (ouais, désolé mais Yokai pose vraiment beaucoup de problème dans ce film). spoiler: Le plan du méchant qui consistait à se faire passer pour mort avant de s’emparer des micros robots de Hiro avant de le reproduire en masse afin de prendre sa vengeance sur Alister Krei à l’aide d’instruments de haute-technologie lui ayant servi à recréer un portail dimensionnel. Et cela dans le but d’amener ce dernier au complexe de l’entrepreneur et de détruire tout ce qu’il possède lui avec, sans oublier ce dysfonctionnement pour que le portail aspire tout sinon ça marche pas… je sais que ce film est censé se passer dans un univers de haute-technologie mais là c’est beaucoup trop exagéré ! Mettre le feu à l’entreprise de Krei ou l’assassiner à la première occasion, ce n’était pas une mission impossible. Seulement ce plan complexe n’est qu’une excuse afin de ramener Abigail, sa fille, dans le monde réel. J’ai beau ne pas râler sur tous les détails scénaristiques, mais là je ne peux pas avaler ça si facilement. Sans oublier quelques idioties passagères et maladroites spoiler: comme le fait que Baymax avait une vidéo de Tadashi dans son corps montrant les essais de frère aîné avec Baymax, si il avait tout ça dans son corps ce n’était pas plus simple de montrer ça plus tôt ? Mais bon, à part ça, je dois dire que contrairement à ce que je pensais, le film est énormément d’idées très bien développé et mis en image grâce à ses deux protagonistes, je ne vais pas parler en détail des scènes d’actions parce que ça, ça se laisse savourer et pour ma part j’y ais pris beaucoup de plaisir. Non à la place, je parlerais de la morale développé par l’histoire et apporté à travers les personnages d’Hiro et de Baymax grâce aux deux thèmes suivant : celui du deuil et de la vengeance. spoiler: A partir du moment où Hiro perd son grand frère, on a une réaction aussi cohérent que réaliste, il refuse d’aller à l’université, ne fréquente plus personne et se cloître dans sa chambre pour se morfond et c’est Baymax qui lui redonnera goût à la vie, ce dernier ayant pour rôle de lui apporter soin et réconfort en tant que médecin et psychologue. Et dernier accomplira sa mission lors sa mort qui représente un fort symbolisme : là ou beaucoup pensent qu’il recherche son humanité, il ne fait qu’accomplir sa fonction. Quand il dit qu’il sera toujours aux côtés de Hiro, il fait référence à son enregistrement vidéo qu’il porte en lui, ainsi qu’à la carte magnétique de son grand frère lors du sacrifice final. Et là ou la première mort détruisait intérieurement le héros, la seconde, celle de Baymax, lui permet d’avancer et de reprendre sa vie en main, il se socialise avec son entourage et prend soin de sa vie d’étudiant. En ce qui concerne le thème de la vengeance, le mieux serait de parler de Yokai et de Hiro : spoiler: le premier, le professeur Callaghan, laisse parler sa colère et sa folie afin de se venger sur Krei au nom de sa fille au moins d’en devenir fou. Et Hiro n’est pas loin de suivre le même chemin comme je l’ais dis un peu plus haut, quitte à dénaturaliser l’œuvre de son grand frère pour arriver à ses fins. Mais lorsqu’il découvrira l’enregistrement de Tadashi après cette altercation, il comprendra que la vengeance n’est pas une solution et que ce n’est pas du tout le but de la création de Baymax. Et cela est encore plus démontré par le fait que spoiler: Disney ne sombre pas dans le cliché habituel du grand frère laissant un message d’adieu à son frangin, non et non : on le montre juste en train de tester son robot jusqu’à ce qu’il soit au point. Sa réaction n’a rien à voir avec la situation réel, mais pour Hiro cette scène veut tout dire. Et sur ce point, c’est juste parfait : subtil et émouvant. Après, le seul petit reproche que je pourrais faire par rapport spoiler: à la mort de Baymax , c’est spoiler: qu’Hiro le recrée à la fin du film et pour certains ça détruit peut être la morale du film… mais bon perso je prends ça beaucoup plus comme de la retenue de la part des studios que comme un ratage quelconque. Oh et, comme je ne peux pas résister, si certains d’entre vous avez trouvé le caméo de Stan Lee mémorable dans le premier "The Amazing Spiderman", là il fait littéralement son meilleur de tous. Dans la scène final et secrète après le générique, spoiler: ce cher Stan Lee nous fait le gag du caleçon porté 4 fois et joue littéralement le père de Fred, je n’ai pas pu m’empêcher de rire aux éclats tellement c’était tordant. En passant, quelques clins d’oeils aux précédents Disney sont fait plus d’une fois, ne serait-ce qu’au moment ou Baymax éclate la statue du prince Hans lors de son premier essai de sa nouvelle armure. Pour conclure, et même si c’est pas au niveau des superbes "LA Princesse et la grenouille" et de "La Reine des Neiges", j’ai amplement préféré "Les Nouveaux Héros" aux "Mondes de Ralph" et à "Raiponce" : excellent personnages principaux et comique de services attachants avec une excellente morale à travers les deux héros, une animation foutrement détaillé et visuellement fantastique, une histoire loin d'être parfaite mais très bien écrite, une très bonne BO et un genre que Disney maîtrise extrêmement bien pour cette grande première, et ces studios prouvent qu'ils démarrent bel et bien leur nouvel âge d'or. Pour la suite, je ne suis pas du tout chaud pour "Zootopia" de Byron Howard mais j’attends très impatiemment "Moana" de Musker et Clements, rendez-vous d’ici là à ces deux prochains
    Benoît Ambroziewicz
    Benoît Ambroziewicz

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 67 critiques

    5,0
    Publiée le 20 janvier 2015
    Disney prouve encore une fois de plus qu'il peuve faire un bon film d'animation , sans forcement passer par les case "princesses" "musical" pour les petites filles.... :p Ils savent aussi écrire et réalisé de bon scénario pour un film qui vise cette fois ci les garçons ,sur l'univers des super héros et des robots. L'humour , l'action, drame etc... sont au rendez vous, pour crée une belle histoire avec des personnages tous aussi attachants les un que les autres. Disney a encore frapper la ou il fallait , et surtout aussi, il a pensé par la suite au produit dérivé qui vont s'arraché des la sortie du film! Pari gagné pour Disney qui nous livre un bon film d'animation avec une belle 3D , de beau décors un bel univers une belle image bref un sans faute ! a voir et a revoir en famille !!! :D
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top