Notez des films
Mon AlloCiné
    A Dark-Dark Man
    Bande-annonce A Dark-Dark Man
    14 octobre 2020 / 1h 50min / Policier
    De Adilkhan Yerzhanov
    Avec Daniar Alshinov, Dinara Baktybaeva, Teoman Khos
    Nationalités kazakh, français
    Bande-annonce Séances (72)
    Presse
    3,6 25 critiques
    Spectateurs
    3,0 122 notes dont 17 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Bekzat est un jeune policier qui connait déjà toutes les ficelles de la corruption des steppes kazakhes. Chargé d’étouffer une nouvelle affaire d’agressions mortelles sur des petits garçons, il est gêné par l’intervention d’une journaliste pugnace et déterminée. Les certitudes du cow-boy des steppes vacillent.
    Distributeur Arizona Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget -
    Langues Kazakh, Russe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 152061

    Séances

    A Dark-Dark Man Bande-annonce VO 1:32
    A Dark-Dark Man Bande-annonce VO
    122573 vues

    Acteurs et actrices

    Daniar Alshinov
    Rôle : Bekzat
    Dinara Baktybaeva
    Rôle : Ariana
    Teoman Khos
    Rôle : Pukuar
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    petitbandit
    petitbandit

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 534 critiques

    3,0
    Publiée le 15 octobre 2020
    Un film totalement décalé sur nos standards habituels. Une enquête policière sur des meurtres de petits garçons, un flic corrompu mais totalement ecoeuré par ce que sa hiérarchie lui demande. Une journaliste perturbant le bon déroulement de l'enquête, un faux coupable totalement déjanté bref, du cinéma atypique sur de nombreux plans. Un scénario basique mais narré différemment et un réalisation soignée frôlant le génie. Une ...
    Lire plus
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 1068 abonnés Lire ses 3 365 critiques

    3,0
    Publiée le 12 février 2020
    Un film kazakh où l'on cite Montesquieu ne peut être totalement mauvais. Son jeune réalisateur, Adilkhan Yerzhanov, avait d'ailleurs donné un titre de Camus, La tendre indifférence du monde, à son avant-dernier et flamboyant opus, présenté à Cannes. A Dark-Dark Man est un objet étrange, bien plus austère, sorte de film noir transposé dans un coin perdu du Kazakhstan, dans des lieux où l'horizon est vide et infini et où l'on voyage ...
    Lire plus
    ANDRÉ T.
    ANDRÉ T.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 393 critiques

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2020
    Un polar lent, dans un univers triste et corrompu…mais c’est BIEN ! Ce policier est aussi la description d’une ambiance décalée…. Une jolie journaliste venue d’ailleurs, a pour rôle de remettre à l’endroit, la police locale…. Ce qui est fascinant c’est d’observer longuement les mines patibulaires des policiers comme celles des maffieux kazakhs!!! Les paysages, la désolation des lieux, l’alternance de lenteur et de ...
    Lire plus
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 474 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2020
    Le film est passionnant, la trame narrative est là, les cadavres s'accumulent et on se demande comment cela va bien finir. C'est noir, décalé, humoristique, voire poétique quand le réalisateur prend son temps. C'est bien filmé et la direction d'acteur réussie. Je n'ai perçu aucune longueur. Le personnage du simplet nargue tous les personnages y compris le spectateur.
    17 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Adilkhan Yerzhanov ?

    Né en 1982 à Djekazgan au Kazakhstan, Adilkhan Yerzhanov étudie à l’Académie nationale des arts d’où il sort diplômé en 2009 en réalisation cinéma. Après trois courts-métrages remarqués, il réalise plusieurs longs-métrages : Realtors, Constructors et Owners, invité en séance spéciale de la Sélection Officielle du Festival de Cannes en 2014. Il met ensuite en scène La Peste du village de Karatas, Night God et La tendre indifférence du monde,... Lire plus

    Entre polar et western

    Le film commence comme un western, mais emprunte les codes du polar. Comment est né A Dark Dark Man ? Le réalisateur Adilkhan Yerzhanov répond. "Le scénario lui-même était susceptible de relever du genre. Mais la décision finale a été prise après une conversation avec notre coproducteur français – Guillaume de Seille -, qui en a suggéré la possibilité. C’était un défi pour moi, je lui suis reconnaissant de m’avoir proposé une perspectiv... Lire plus

    Influence cinéma français

    Adilkhan Yerzhanov est très influencé par le cinéma français. "J’adore le cinéma français. Au départ, il m’était complètement étranger. C’est à l’Académie des Arts du Kazakhstan, grâce à mes professeurs, que je m’y suis intéressé. J’aime particulièrement les films noirs français et les films policiers. Je n’ai pas souhaité suivre complètement le genre polar à la française, mais épouser son esthétique si particulière, celle du héros soli... Lire plus

    Dernières news

    Les sorties cinéma du 14 octobre : 30 jours max, Drunk, A Dark-Dark Man...
    NEWS - Sorties Ciné
    lundi 12 octobre 2020
    Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.
    Tarek Boudali retrouve Philippe Lacheau, Gilles Lellouche et François Civil flics de la BAC... Les bandes-annonces à ne pas rater
    NEWS - Vu sur le web
    vendredi 18 septembre 2020
    Tous les vendredis, découvrez les 5 vidéos qui ont fait le buzz cette semaine. Au programme : "30 jours max", le dernier...

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 2019.

    Commentaires

    • kevsly
      Plutôt intéressant ce film sur la corruption policière. J'adore ce sous-genre. Par contre, le rythme est très lent, ce qui en déroutera certains. Mais pas moi.
    Voir les commentaires
    Back to Top