Notez des films
Mon AlloCiné
    Sing Me A Song
    Bande-annonce Sing Me A Song
    23 septembre 2020 / 1h 35min / Documentaire
    De Thomas Balmès
    Nationalités français, suisse
    Bande-annonce Séances (26)
    Presse
    3,3 14 critiques
    Spectateurs
    3,3 57 notes dont 12 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Le jeune Peyangki vit et étudie dans un monastère traditionnel au Bhoutan. Au pays du bonheur, l’arrivée récente d’internet entraîne d’importants bouleversements. Les rituels quotidiens des moines entrent en concurrence frontale avec la nouvelle addiction aux smartphones. Peyangki se passionne pour les chansons d’amour et tombe amoureux sur WeChat d’une jeune chanteuse.
    Succombera-t-il à la romance et aux tentations de la ville ou restera-t-il au monastère ?
    Distributeur Nour Films
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Tibétain
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 150252

    Séances

    Sing Me A Song Bande-annonce VO 2:07
    Sing Me A Song Bande-annonce VO
    45845 vues

    Critiques Spectateurs

    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 2106 abonnés Lire ses 5 797 critiques

    2,0
    Publiée le 1 octobre 2020
    Sing Me a Song (2020) est la suite du précédent documentaire de Thomas Balmès : Happiness (2013), qui évoquait déjà l’impact des nouvelles technologies au Bhoutan (jusqu’en 1998, la télévision et internet étaient purement et simplement interdit dans tout le pays). Le réalisateur retrouve d’ailleurs l’un des protagonistes (le jeune Peyangki), qui sera le fil conducteur de son nouveau film (les toutes premières images du film ...
    Lire plus
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 467 abonnés Lire ses 2 265 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2020
    Il y a 10 ans, le documentariste français Thomas Balmès s’était rendu à Laya, un petit village du Bhoutan, pour y tourner "Happiness", un film qui n’a jamais eu l’honneur de connaître les salles de notre pays. Il avait pour but de travailler sur l’impact des écrans sur nos sociétés et il avait fini par choisir de poser sa caméra au Bhoutan, ce petit pays de 38 000 km2 et de 750 000 habitants environ. En 1999, ce pays avait vécu ...
    Lire plus
    Yves G.
    Yves G.

    Suivre son activité 505 abonnés Lire ses 2 082 critiques

    2,5
    Publiée le 1 octobre 2020
    Le Bhoutan est un minuscule royaume himalayen coincé entre l’Inde et la Chine. Il est connu pour ses paysages grandioses. Il est aussi connu pour avoir substitué au produit national brut (PNB), pour mesurer la richesse de ses habitants, un concept original : le « bonheur national brut ». Thomas Balmès était venu y filmer un monastère tibétain à quatre mille mètres d’altitude. Coupé du monde depuis la nuit des temps, ...
    Lire plus
    christoq
    christoq

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

    4,5
    Publiée le 24 septembre 2020
    Tres belle occasion, pour ceux qui n'ont pas la chance de pouvoir s'y rendre, de découvrir le Bhoutan au travers de cette fable qui met en Lumière les futilités et vanités de la modernité au vue de l'immuabilite de la transcendance
    12 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Les nouvelles technologies

    Thomas Balmès avait déjà évoqué l’impact des nouvelles technologies sur la population bhoutanaise dans Happiness. Le réalisateur explique : "Ce désir de travailler sur l’impact des écrans dans nos sociétés date d’il y a une quinzaine d’années. Il correspond à la naissance de mon premier enfant, et à l’arrivée des premiers smartphones. Après avoir hésité à faire un film aux Etats-Unis, où la consommation d’écran est massive, j’ai finalement trouvé... Lire plus

    Un village à 4 000 mètres d’altitude

    Thomas Balmès a choisi de se centrer sur le royaume du Bhoutan. Jusqu’en 1998, le Roi avait interdit la télévision et internet, et il y avait, à l’époque, des villages qui vivaient sans électricité et qui attendaient avec impatience son arrivée. Le cinéaste a d’abord fait le tour du pays et a découvert le village de Laya, à 4 000 mètres d’altitude, et à trois jours de marche de la première route. Il se rappelle :"Un village sans électricité,... Lire plus

    Retrouvailles

    Avec Sing Me a Song, Thomas Balmès retrouve Peyangki, qui était déjà dans Happiness. "Les Bhoutanais ne sont pas très démonstratifs. Avec Peyangki, il n’y a d’ailleurs pas eu d’effusions. En revanche il y avait une vraie confiance de sa part dans mon projet et dans notre relation. Ce qui nous a permis de faire ce film dans une sincérité réciproque. Il a su faire abstraction de ma présence, ce qui n’aurait pas été le cas si nous n’avions pas... Lire plus

    Dernières news

    1er jour France : le thriller Les Apparences en tête
    NEWS - Box Office
    jeudi 24 septembre 2020

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2019.

    Commentaires

    • 🎬 RENGER 📼
      Une immersion ethnographique qui laisse à réfléchir et a de quoi inquiéter…https://t.co/WhyF15IU6y
    Voir les commentaires
    Back to Top