Mon compte
    L'Enfance nue
    Bande-annonce L'Enfance nue
    22 janvier 1969 en salle / 1h 23min / Drame
    Date de reprise 7 juillet 2021
    De Maurice Pialat
    Par Arlette Langmann, Maurice Pialat
    Avec Michel Terrazon, Linda Guntenberg, Raoul Billerey
    Bande-annonce Séances (3) Voir sur Prime Video Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,8 221 notes dont 34 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis

    Après plusieurs tentatives auprès de familles d'accueil, un gamin de l'Assistance publique trouve compréhension et reconfort auprès d'un vieux couple. Malheureusement, il provoque un accident de circulation. Il est envoyé dans un centre de redressement...

    Regarder ce film

    En SVOD / Streaming
      Amazon Prime VideoAbonnement
    Voir toutes les offres de streaming
    En VOD
    LaCinetek Location dès 2,00 €
    Orange Location dès 2,99 € HD
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 17.00 €
    L'Enfance nue DVD
    L'Enfance nue DVD (DVD)
    neuf à partir de 12.99 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Séances

    Bande-annonce

    Acteurs et actrices

    Michel Terrazon
    Rôle : François
    Linda Guntenberg
    Rôle : Simone
    Raoul Billerey
    Rôle : Roby
    Pierrette Deplanque
    Rôle : Josette
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 1222 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,0
    Publiée le 11 mai 2016
    Premier long-métrage pour Maurice Pialat, qui signe aussi probablement ici un de ses meilleurs films. C’est l’un des rares pour le coup que je n’avais jamais vu, et je le conseillerai donc, car il est vrai que c’est loin d’être son plus célèbre. Sans atteindre la perfection formelle et mystique de Sous le soleil de Satan, L’Enfance nue dans un registre plus intimiste est nettement meilleur que l’encensé A nos amours. Pour le ...
    Lire plus
     Kurosawa
    Kurosawa

    Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 463 critiques

    3,5
    Publiée le 15 décembre 2014
    En dépit de quelques défauts de montage, et donc de rythme, il faut reconnaître le talent de Maurice Pialat dans ce premier long-métrage prometteur. Une caméra souvent fixe toujours à bonne distance et des mouvements simples et d'une précision redoutable pour traiter un sujet extrêmement sensible. L'intelligence du cinéaste est de délaisser tout jugement de la situation ou d'une partie des personnages pour simplement observer. Etudier ...
    Lire plus
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 503 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2008
    Avec ce film, tout le talent de Pialat explose au grand jour. Prenant le contre-pied de Truffaut et de ses "400 coups", Pialat porte un regard sans concession sur le monde de l'enfance. Ici, l'enfant est bien nu, dévêtu de sa conscience du bien ou du mal, juste là, balloté au gré de ses désirs et de ses emportements. Loin du pamlphlet sociétal, "l'Enface nue" montre au contraire la difficulté de vivre d'un adolescent pour qui l'amour, ...
    Lire plus
    leon&levieuxfusil
    leon&levieuxfusil

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 210 critiques

    2,0
    Publiée le 14 janvier 2011
    Film assez méconnu sur le thème varié des problèmes de la jeunesse "actuelle" (de la fin des années 60 pour lui), L'Enfance nue fait entrer Maurice Pialat très sobrement dans l'univers du cinéma. En effet, ce "premier long" a tout ou presque d'un "film d'auteur" : simple, avec des plans longs, un jeu d'acteur très réaliste (et même ici très convaincant) pour une histoire jolie qui se pose sur les émotions, dans un cadre qui ne perd ...
    Lire plus
    34 Critiques Spectateurs

    Photos

    Dernières news

    Sélection de la Quinzaine des réalisateurs 2003
    NEWS - Festivals
    vendredi 25 avril 2003
    Décès du réalisateur Maurice Pialat
    NEWS - Stars
    samedi 11 janvier 2003
    Le cinéaste français Maurice Pialat, auteur de "Sous le soleil de Satan" et de "Van Gogh", est décédé dans la nuit du 10...

    Infos techniques

    Nationalité français
    Distributeur Capricci Films
    Année de production 1968
    Date de sortie DVD 07/10/2020
    Date de sortie Blu-ray 07/10/2020
    Date de sortie VOD 10/05/2020
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Date de reprise 24/07/2021
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1968, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1968.

    Commentaires

    • zarathou
      Navet c'est quand même un peu fort. Il y a d'ailleurs quelque chose de surréaliste dans cette approche quasi-documentaire du trimballement de François de famille en famille, ce qui pour moi fait le charme du film. Il n'y a pas d'emphase vis-à-vis de François dans l'Enfance nue, contrairement à Douanel dans les 400 coups. Ce sont deux films sur l'enfance avec deux approches différentes, et Truffaut était un romantique, on le sait bien.
    • letelephage
      Je suis sous le choc après ce film. Comment un réalisateur ayant réalisé un navet pareil s'est-il permis de critiquer Godard?! Mais comparons ce machin pseudo documentaire qui n'apporte rien de plus qu'une copie fade de la réalité de l'époque aux "400 coups" ainsi qu'à "A bout de souffle".! C'est sur qu'à l'heure actuelle Pialat n'aurait jamais pu faire carrière, il aurait été mis de coté dès son premier film. Je retourne regarde French cancan de Jean Renoir.
    • arnaud1972
      un beau film sur un jeune de l'assistance publique dans la france des anneés 60 ( le milieu ouvrier du pas de calais). Difficulté de trouver sa place et de se stabiliser. Entre tendresse d'une famille d'accueil aimante et copains de conneries, françois avance tant bien que mal...Une radiographie touchante et nostalgique d'une france qui semble bien lointaine...
    • jdf63
      Ce film ouvre une corde du temps sur la fin des années 60 ;vu d'ici, c'est un pur chef d'oeuvre
    • keruit
      LE film de le semaine
    Voir les commentaires
    Back to Top