Mon compte
    Annabella
    Découvrez les meilleurs films et séries TV de Annabella
    1. Bande-annonce Hôtel du Nord
      1

      Hôtel du Nord

      Par Henri Jeanson, Jean Aurenche
      Métier : Actrice
      Un hôtel modeste au bord du canal Saint-Martin abrite une clientèle bigarrée. Pierre et Renée, un couple d'amoureux, décident d'en finir avec la vie. Ce qui va s'avérer plus difficile que prévu.
      Bande-annonce
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    2. Bande-annonce La bandera
      2

      La bandera

      Par Julien Duvivier, Charles Spaak
      Métier : Actrice
      Un criminel s'engage dans la Légion, suivi par un indicateur de police.
      Bande-annonce
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    3. Le Million
      3

      Le Million

      Par René Clair
      Métier : Actrice
      Alors que les commercants le pressent de regler ses dettes, un jeune peintre montmartois apprend qu'il a gagne a la loterie et realise qu'il a egare le veston contenant le billet.
      noter :
      0.5
      1
      1.5
      2
      2.5
      3
      3.5
      4
      4.5
      5
      Envie de voir
    Commentaires
    • Plume231
      Napoléon (1927) d'Abel Gance [img]http://www.cinemotions.com/dat...[/img] Synopsis : Le parcours de Bonaparte, de 1781 à Brienne jusqu'au 16 avril 1796 alors que va s'achever la campagne d’Italie. [img]http://www.filmreference.com/i...[/img] Critique : Allez 330 minutes de plans en caméras portés, de caméras qui font du cheval, de caméras qui font de la balançoire, de caméras qui se font même guillotiner, de split screen, de montages rapides...bref un foisonnement technique de très gros malade. Et au-delà de l'aspect technique qui en fait déjà une des oeuvres les plus importantes du cinéma, le message d'Abel Gance est très clair : Napoléon est un homme de destinée pas de psychologie. C'est le sauveur de la France, il a changé la face du monde, point barre... Et il faut le prendre comme cela, fermer sa gueule et se laisser porter par la puissance lyrique du tout. J'avoue une p'tite préférence pour les séquences révolutionnaires, super-puissantes, en particulier une scène de très grand cinéma : le montage parallèle où pendant que le futur empereur est pris dans une tempête au sens propre, la Convention est prise dans une au sens figuré sauf que cette dernière sera moins clémente que l'autre. Albert Dieudonné était prédestiné pour le rôle-titre. On a pas l'impression de voir Albert Dieudonné jouer le rôle de Napoléon Bonaparte mais de voir Napoléon Bonaparte jouer son propre rôle, trop fort. Seule très grosse pointe de regret, que contrairement à l'Histoire avec le sien, Abel Gance n'ait pas réussi à mener son Napoléon jusqu'à Sainte-Hélène. Et cela constitue certainement une des choses dont le Septième Art est le plus orphelin. Note : 18/20 (*****) [img]http://www.fanboy.com/wp-conte...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top