Le Bois dont les rêves sont faits en 5 extraits : un retour vers la nature signé Claire Simon
Après avoir réalisé un film de fiction, Gare du Nord, en 2013, Claire Simon est de retour dans le genre qu'elle affectionne le plus, le documentaire. Cette fois, la réalisatrice a posé sa caméra dans le Bois de Vincennes pour nous proposer Le Bois dont les rêves sont faits, une évasion au coeur de la forêt. Découvrez 5 extraits champêtres de ce film qui sort le 13 avril.

SynopsisIl y a des jours où on n’en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n’entendre que des moteurs... Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s’éloigne, on est dans une prairie très loin. C’est la campagne, la forêt, l’enfance qui revient. On y croit, on y est. C’est une illusion vraie, un monde sauvage à portée de main, un lieu pour tous, riches et pauvres, Français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, vieux-jeu ou branchés. Le paradis retrouvé. Qui sait ?

Le saviez-vous ? Le Bois dont les rêves sont faits est en réalité le Bois de Vincennes, que la réalisatrice Claire Simon apprécie particulièrement et voit comme une sorte de temple mystique et de refuge, qui permet de s'affranchir même de manière illusoire de l'agitation urbaine.

Le saviez-vous ? Claire Simon a au l'idée du Bois dont les rêves sont faits en 2013, pendant le tournage de Gare du Nord avec Nicole Garcia et Reda Kateb. Pour la réalisatrice, la Gare du Nord représenterait une porte de l'enfer tandis que le Bois de Vincennes s'apparenterait davantage à une porte du paradis. Le Bien était d'ailleurs le titre provisoire du projet.

Le saviez-vous ? Alors que Claire Simon s'était rendue au Bois de Vincennes sans caméra, elle a assisté à une scène étonnante mettant en jeu un renard coincé dans les arbres et attirant l'attention de tous les gens alentour. La réalisatrice s'est depuis juré de ne plus jamais oublier son matériel.

Le saviez-vous ? Le Bois dont les rêves sont faits a été présenté hors compétition au Festival de Locarno, où il a fait sensation.

Commentaires