Notez des films
Mon AlloCiné
    Toutes les critiques de Le Journal du Dimanche
    Connectés
    Malin et amusant.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    2,5
    On The Rocks
    Cette énième variation sur l’usure du couple à New York, qui lorgne du côté de Woody Allen, finit hélas par tourner à vide, la faute à un scénario inconsistant.
    Le Journal du Dimanche
    2,0
    Presse
    3,2
    Borat 2
    Si "Borat 2" ne bénéficie plus de l’effet de surprise et souffre d’un rythme irrégulier, on reste bouche bée devant le culot de cet humoriste provocateur et décidément sans limites.
    Le Journal du Dimanche
    2,0
    Presse
    2,3
    Bronx
    Très classique dans son intrigue et ses dialogues, mais exécuté sans temps mort grâce à une mise en scène immersive et un casting viril.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    2,7
    Rebecca
    Malgré des maladresses et un rythme en dents de scie, cette nouvelle adaptation installe une tension et le malaise grâce à son atmosphère cauchemardesque.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    3,0
    Miss
    Non exempte de maladresses, cette comédie emporte l’adhésion grâce à sa brochette d’acteurs, à commencer par le formidable Alexandre Wetter.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    3,4
    Une vie secrète
    Un huis clos d’après une histoire vraie sur les ravages de la captivité et de l’isolement, qui souffre cependant d’un rythme lent.
    Le Journal du Dimanche
    2,0
    Presse
    3,3
    100% loup
    On se régale des mésaventures de cet adolescent un brin vantard, et qui déteste les chiens, obligé de frayer avec une bande de toutous des rues aussi attachante qu’impétueuse.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    3,2
    Sous les étoiles de Paris
    Le parti pris esthétique de la mise en scène (cadres soignés, images féeriques) peut toutefois paraître pour le moins déplacé, si ce n’est choquant, au regard des thèmes graves qu’il développe avec justesse.
    Le Journal du Dimanche
    2,0
    Presse
    3,1
    Garçon Chiffon
    Profond et réjouissant.
    Le Journal du Dimanche
    4,0
    Presse
    3,5
    Adieu Les Cons
    Frénétique mais ultra-maîtrisée, la mise en scène met au centre l’émotion et offre de nombreux moments de grâce, comme une scène de déclaration d’amour pilotée à distance dans un ascenseur. Beau et fou.
    Le Journal du Dimanche
    4,0
    Presse
    3,7
    ADN

    ADN

    Ce qui fait la force de cette comédie existentielle portée par une héroïne (un peu trop) hystérique mais attachante, c’est en effet le tangage émotionnel bien mis en scène à l’image : entre scènes dramatiques qui mettent au bord des larmes [...] et moments d’une grande drôlerie [...].
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    3,2
    Les Sept de Chicago
    La reconstitution historique de ce thriller politique se révèle passionnante, tout comme ses interprètes.
    Le Journal du Dimanche
    4,0
    Presse
    4,3
    Last Words
    Avec son rythme languissant, ses théories fumeuses et ses incohérences, il n’évite pas le ridicule, si bien qu’on ne sait plus trop ce que veut dire le réalisateur.
    Le Journal du Dimanche
    1,0
    Presse
    2,2
    Petit Vampire
    [...] si les monstres ont des personnalités amusantes, leurs looks sont parfois effrayants et l’intrigue manque étrangement de souffle. On se consolera avec des dialogues savoureux et la touchante amitié entre deux copains.
    Le Journal du Dimanche
    2,0
    Presse
    3,8
    Peninsula
    L’enjeu dramatique se dilue dans un déluge d’effets spéciaux et de bons sentiments. Yeon Sang-ho est bien plus virtuose dans un espace clos.
    Le Journal du Dimanche
    2,0
    Presse
    2,9
    Michel-Ange
    Konchalovsky livre une immersion sensorielle dans les coulisses de la création, à une époque où les papes-mécènes font et défont les artistes.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    3,8
    Le Feu sacré
    Des ouvriers courageux et fiers de leur aciérie, filmés avec empathie alors qu’ils sont livrés à l’inquiétude au gré d’une partie de poker avec leurs éventuels repreneurs.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    3,7
    Poly
    Un voyage initiatique fédérateur et familial.
    Le Journal du Dimanche
    3,0
    Presse
    2,7
    30 jours max
    Dans cette succession de répliques et de gags triviaux, l'absence de finesse tient lieu de règle pour un humour régressif, voire franchement pipi-caca. Les acteurs s'en donnent à cœur joie. Le spectateur se lasse au bout de 30 minutes, max.
    Le Journal du Dimanche
    1,0
    Presse
    2,4
    Back to Top