Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Interview : Vincenzo Natali
27 mars 2003 à 11:10
facebook Tweet

Quatre ans après son "Cube", Vincenzo Natali revient sur le devant de la scène avec "Cypher", thriller cérébro-futuriste ambitieux. Attention, talent au micro...






Lucy Liu
Vincenzo Natali : J'ai choisi Lucy Liu parce qu'elle a de l'expérience, parce qu'elle est un personnage à elle seule. Et, je voulais que Rita, interprétée par Lucy, soit un personnage outrancier, comme une vedette de cinéma entrant dans un hôtel lambda, comme un Campanile, par exemple. Elle est en quelque sorte l'étoile qui guide Morgan d'un endroit à l'autre. Elle est la première personne à remuer en lui les souvenirs latents de son passé et l'embarque dans ce voyage. Je voulais jouer sur l'idée préconçue du public qu'elle est la femme fatale classique, qu'elle finira inévitablement par mener Morgan à sa perte. Je voulais jouer sur ce cliché pour le tourner à l'avantage du film.

Jeremy Northam
En choisissant Jeremy Northam pour le rôle, je cherchais un acteur qui ne serait pas forcément reconnu par le public. Bien qu'il ait tourné dans de nombreux films, il est le genre de comédien qui arrive à disparaître derrière ses personnages. C'est pourquoi je pense que la majorité du public ne s'attend absolument pas à ce que ce personnage timide et docile se transforme en protagoniste séduisant. D'ailleurs, c'est plutôt inhabituel car la plupart du temps, ce sont plus souvent des vedettes qui sont choisies pour ce genre de rôles, alors que pour le rôle de la femme, ils optent pour une inconnue, qui fait sa toute première apparition à l'écran. C'était amusant d'inverser les rôles.

Effets visuels
Absolument. Quand j'ai commencé à travailler sur le film, j'ai fait appel à Bob Munroe, président de C.O.R.E., créateur d'effets visuels avec qui je travaille. Je lui ai dit : "Bob, je suis désolé, mais je n'ai pas grand chose à te donner. Il y aura l'hélicoptère, rien d'autre." J'étais loin de me douter que nous aurions au final environ 200 effets visuels ! Pour vous donner une idée de ce que cela représente, je sais que le film A.I. Intelligence artificielle, par exemple, en avait près de 250. La différence entre ces deux films est que celui de Steven Spielberg a coûté entre 70 et 100 millions de dollars, tandis que Cypher n'aura coûté que 7 millions. J'ai vraiment eu énormément de chance parce que C.O.R.E. ont investi dans mon travail de réalisateur et m'ont fourni des effets visuels de très haute qualité à un très faible coût.

Propos traduits par Camille Joubert





facebook Tweet
Sur le même sujet
Commentaires
Voir les commentaires
Suivez-nous sur Facebook
Top Bandes-annonces
Petra Bande-annonce VO
Les Crevettes pailletées Bande-annonce VF
Sponsorisé
Golden Glove Bande-annonce VO
Duelles Bande-annonce VF
Coming Out Bande-annonce VO
Anna Teaser VO
Bandes-annonces à ne pas manquer
Actus ciné Stars
X-Men Dark Phoenix : posez vos questions à Magneto, Jean Grey, Charles Xavier et la méchante Lilandra
NEWS - Stars
mercredi 17 avril 2019
X-Men Dark Phoenix : posez vos questions à Magneto, Jean Grey, Charles Xavier et la méchante Lilandra
Thomas Langmann condamné à 10 mois de prison avec sursis pour harcèlement moral
NEWS - Stars
mercredi 17 avril 2019
Thomas Langmann condamné à 10 mois de prison avec sursis pour harcèlement moral
Dernières actus ciné Stars
Films Prochainement au Cinéma
Les films à venir les plus consultés
Back to Top